Juin 1947


" Douce France " est une chanson écrite par Charles Trenet en 1943, enregistrée en 1947


En France et dans le monde

02 juin : grève des cheminots, bientôt suivis par les employés d'EDF GDG, puis par les employés de banque et les mineurs. Dans un contexte de bas salaires et de pénurie, le gouvernement doit affronter un important mouvement de revendication sociale - 05 juin : annonce du plan Marshall, en vue de la reconstruction économique de l'Europe, et pour lutter contre l'influence du communisme - 15 juin : naissance du journaliste Paul Nahon - 16 juin : la Birmanie devient indépendante de la Grande-Bretagne. L'officialisation interviendra le 4 janvier 1948 - 18 juin : naissance de Bernard Giraudeau (décédé en 2010) - 19 juin : l'avion de chasse Lockheed P-80 atteint la vitesse de 1003,81 km/h - 19 juin : naissance de Salman Rushdie - 24 juin : Kenneth Arnold, homme d'affaires et pilote d'avion privé, observe des objets volants non identifiés dans l'Etat de Washington. Ce fait est considéré comme la première grande observation d'OVNI - 28 juin : naissance d'Anny Duperey.


La presse spécialisée


N°1349, 10 & 25/6 1947


N° 20, juin 1947


N° 492, juin 1947

Le papier est encore une denrée rare en 1947, comme en témoigne ce message adressé aux lecteurs de l'Automobile : " Nous préparons en ce moment, à l'occasion du prochain Salon de l'Automobile, un numéro spécial d'une exceptionnelle importance. Mais nous sommes contraints de réserver dès maintenant une partie de notre consommation de papier en vue de constituer un stock suffisant pour le tirage de ce numéro. En conséquence, nous avons dû nous résoudre, et nous nous en excusons auprès de nos lecteurs, à ne paraître qu'une fois par mois jusqu'en octobre ". Par la suite, l'Automobile restera un mensuel.


Brèves automobiles

Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée Nationale par René Pleven et les membres du groupe de l'Union Démocratique et Socialiste de la Résistance, dans le but de permettre aux anciens propriétaires d'obtenir le remplacement par des voitures automobiles neuves, des véhicules qui leur ont été réquisitionnés par les armées alliées au cours des opérations militaires qui se sont déroulées en 1944 sur le territoire métropolitain.

William Crapo Durant, fondateur en 1908 de la General Motors est décédé en mars 1947 à l'âge de 87 ans. Très audacieux, aimant la spéculation et ses risques, il fit fortune plusieurs fois. Finalement, il est mort dans une situation proche de la misère. Le mensuel La Vie Automobile lui rend hommage par le biais d'un article sur son oeuvre.


William Crapo Durant

Invitée par Simca, la Société des Ingénieurs de l'Automobile (SIA) a visité le 22 mai l'usine Simca de Nanterre. Les visiteurs ont pu apprécier l'organisation en place dans ces ateliers modernes, mais aussi la capacité de cette usine à assurer une production en net accroissement. En mal d'agrandissement face au succès de l'Aronde, Simca va se porter acquéreur en 1954 de l'usine Ford de Poissy. Le site de Nanterre cessera toute activité pour Simca en 1961. L'usine sera alors rachetée par Citroën pour y produire des moteurs. Elle sera fermée définitivement en 1985.

En Allemagne, c'est en zone anglaise que la fabrication des voitures est la plus active. En dehors de l'usine Ford de Cologne, c'est à Wolfsburg que sont situées les usines de la fameuse voiture populaire KDF (Force par la joie). Un très gros effort de remise en l'état de l'usine a été réalisé. Mi-octobre 1946, 10 000 voitures neuves étaient sorties de ces ateliers.


La chaîne de montage de la Volkswagen en 1947

La production automobile française pour le premier trimestre 1947 s'élève à 36 622 véhicules, dont 16 061 voitures particulières. Ce nombre se décompose par marque de la manière suivante : 5 750 Citroën, 5 097 Renault, 2 252 Peugeot, 1 914 Simca, 867 Ford, 98 Delahaye, 28 Salmson, 26 Talbot, 25 Hotchkiss, 2 Delaunay Belleville et 2 Berliet. Sur les 16 061 produites, 12 578 voitures particulières ont été exportées. Sur les 12 578 voitures exportées, 2 137 l'ont été dans les colonies (Maroc, Algérie, Tunisie, Indochine ...) et le solde dans des pays étrangers. Parallèlement, la France n'a importé que 630 voitures particulières, dont 463 des Etats-Unis, 49 de Grande-Bretagne, 52 d'Allemagne, 13 de Belgique, etc ...


La Renault 4 CV a été présentée à Paris  en octobre 1946

Raoul de Rovin et son frère Robert espèrent commencer la production de leur voiturette à partir de juillet 1947 dans les anciens ateliers du constructeur Delaunay Belleville. La cadence prévue au début est de cinq voitures par jour. La D2, le modèle initial, sera produite en 700 exemplaires en 1947/48. La D3 à carrosserie ponton plus moderne atteindra 800 unités fabriquées. La D4, une évolution de la D3, sera assemblée en 1200 exemplaires de 1950 à 1959. Raoul de Rovin meurt en 1949. Son frère Robert reprend en main l'affaire.


Feuillet publicitaire Rovin (D2), très artisanal et économique de conception

Supertrahuit SIOP (anciennement Rosengart) compte entreprendre incessamment la fabrication de sa traction avant à moteur V8. Une avant série sera construite pour le Salon de Paris en vue de mettre un modèle à la disposition de chaque agent de province. La série proprement dite sortira au printemps 1948. Au final, Lucien Rosengart renoncera à son projet, et seuls quelques rares exemplaires seront vus à Paris et à Genève, et dans les concours d'élégance.

La Playboy que la Midget Car Corporation de Buffalo veut " tirer " à 100 000 exemplaires est une voiture à moteur arrière à quatre roues indépendantes et à boîte de vitesses automatique. Elle ne mesure que 3,90 mètres de long et 1,40 mètre de haut. La voiture ne fut finalement produite qu'en 97 exemplaires, avant que la société ne fasse faillite en 1951.


Publicité Playboy Motor Car Corporation

Alors qu'aux Etats-Unis, les métaux ferreux sont alloués à l'industrie automobile à raison de 15 à 18 % de la production totale et en Angleterre à raison de 11 à 13 %, en France, ce coefficient n'est que de l'ordre de 7 %.

Pour 1946, il a été produit aux Etats-Unis 2 149 170 voitures particulières. La part de la General Motors est de 827 849 unités, celle de Chrysler de 531 771, celle de Ford de 457 368. En bloc, Nash, Hudson, Studebaker, Packard, Kaiser Frazer, Willys, Crosley ont sorti 332 551 voitures.


Packard, 1947

Des essais ont été faits en vue d'établir une comparaison des avantages respectifs des lumières jaune et blanche pour les projecteurs d'automobiles. Ils ont établi la supériorité de la lumière jaune. Les phares à lumières blanche  ne deviendront légaux en France qu'en janvier 1993.

Les hostilités ont causé de graves dommages à la signalisation routière. Aux effets des bombardements, s'est ajoutée la destruction méthodique des panneaux de signalisation par les forces armées dans le but de dépister les adversaires. Le moment s'avère donc opportun pour procéder à une refonte complète de la signalisation. C'est le travail entamé par les Ponts et Chaussées, à partir d'une nouvelle instruction générale sur la signalisation routière validée par le Ministre des Travaux Publics et le sous-secrétaire d'Etat à l'Intérieur. Les nouveaux panneaux français sont conformes aux standards internationaux définis en 1931. C'est la fin des panneaux offerts par les grandes associations de tourisme, les firmes d'automobiles ou d'accessoires. On pense notamment aux bornes Michelin ou aux plaques émaillées de Peugeot et Citroën.


Désormais, tous les panneaux de direction complémentaires sont en traits bleus sur fond crème

Un litre d'essence coûte 18,25 francs. La marge du pompiste est de 76 centimes. L'état prend une part de 12,98 francs sur ce montant, soit 71 %. Il est déjà accusé d'être une pompe " à phynances ", pour reprendre l'expression d'Albert Jary dans Père Ubu. En tenant compte de l'érosion monétaire due à l'inflation, 18,25 francs se traduit de nos jours par 1,01 euro. Vu sous cet angle, le prix de l'essence à la pompe n'a pas bougé en 70 ans. Le montant des taxes a par contre baissé, puisqu'il correspond en 2016 à environ 62 % du prix d'un litre d'essence.

En France, pour acquérir une voiture neuve, l'intéressé doit adresser une demande sur papier libre (ou à entête s'il est commerçant ou industriel) au ministère dont relève son activité, après l'avoir fait viser par son organisme professionnel. Il sera ensuite prévenu par le ministère auquel il s'est adressé de la suite donnée à sa demande. En cas de réussite, un cas bien rare, il recevra une licence d'achat qui lui permettra de toucher sa voiture chez un concessionnaire, après un mois ou deux d'attente.

La course des Mille Miglia, disputée sur route ouverte, interrompue de 1941 à 1946, reprend ses droits. Nuvolari, malgré ses 55 ans et l'infériorité de sa voiture, une Cisitalia, opposa une résistance pathétique au vainqueur, Biondetti, sur Alfa Romeo. Il se retirera de la course en 1950, et décèdera en 1953 d'un accident vasculaire cérébral.


Tazio Nuvolari, 1892-1953

Serge Pozzoli compte participer à différentes compétitions avec une Delahaye et s'aligner en Belgique, en équipe avec Géo Ham, qui a déjà tâté de la compétition avant la guerre, en compagnie de Villeneuve. Serge Pozzoli va devenir à partir des années 50 un éminent spécialiste de l'histoire automobile. Il fonde en 1966 la revue l'Album du Fanatique de l'Automobile.

Le pilote Jean Chassagne meurt le 13 avril à l'âge de 65 ans. Il a débuté sa carrière en 1910 comme pilote d'usine chez Hispano Suiza. De 1914 à 1918, il participe à la guerre comme aviateur. On le retrouve au volant d'une voiture de course en 1920, quand il court sur une Ballot au Grand Prix d'Indianapolis, se classant septième. Il a fait partie des " Bentley Boys ", à l'origine  des victoires de la marque britannique au Mans dans les années 20. Autre disparition, celle d'Albert Guyot le 24 mai 1947, pilote automobile dont la carrière s'est étalée sur vingt ans entre 1907 et 1927.


Jean Chassagne en 1913

La coupe Robert Benoîst qui s'est déroulée en l'honneur du pilote automobile du même nom, exécuté à Buchenwald pendant la guerre, a eu lieu en lever de rideau durant le week-end du GP de Nîmes. Elle a rassemblé les voiturettes de 1100 à 2000 cm3, et a vu la victoire de Jean-Pierre Wimille sur Simca Gordini. Amédée Gordini, qui pilotait lui-même une voiture préparée par ses soins, s'est classé en cinquième position. Jean-Pierre Wimille se tuera à Buenos Aires le 28 janvier 1949 lors d'essais au volant d'une Simca Gordini.

Sommaire de la rubrique Actualité