Elwood Engel

Elwood Engel - Etats Unis - 1917/1986


Encore étudiant, il débute sa carrière au sein de la General Motors, sous l'oeil vigilant de Harley Earl. Il se lie d'amitié par Joe Oros.

Pendant la guerre, il sert l'armée américaine en tant que cartographe, en Europe et dans le Pacifique.

Sur la recommandation de Joe Oros, il est recruté dans la société créée par Georges W. Walker. Il n'a pas encore l'occasion d'oeuvrer pour l'automobile, et son travail se limite dans un premier temps au design d'équipements agricoles, de chaussures pour femmes et d'électroménager ...

1947

En 1947, quand Georges W. Walker décroche un contrat avec Ford, Joe Oros et Elwood Engel consacrent désormais tout leur temps à la conception automobile. Oros travaille sur le style des Ford, tandis qu'Engel se concentre sur les marques Lincoln et Mercury.

1955

Georges W. Walker devient vice président de Ford chargé du design. Il fait de Joe Oros et Elwood Engel ses lieutenants. Le trio est à l'origine de la croissance en taille des modèles Ford, et du développement de leurs ornements chromés. Oros et Engel ont dessiné la nouvelle Thunderbird de 1958.

1959

Engel reprend certains thèmes développés sur la Thunderbird, à une échelle moindre, et imagine la Ford Anglia 105E, produite en Grande Bretagne.


Ford Anglia 105E

1961

Engel reste célèbre pour avoir dessiné en 1960 la Lincoln Continental, avec sa carrosserie sans aspérité et sans angle vif, d’une grande élégance et d’une pureté presque latine.


Lincoln Continental, 1961

1961

Georges W. Walker part en retraite à 65 ans. Le poste qui aurait pu échoir à Engel revient finalement à Eugene Bordinat.

Le dessin de la Lincoln 1961 marque tellement son époque que le groupe Chrysler propose à Engel de prendre la direction de son département style, pour succéder à l’extravagant Virgil Exner, afin de dessiner toutes les futures voitures des marques Chrysler, Plymouth, Dodge et Imperial, dans un style plus apaisé. Georges W. Walker, fort de ses relations dans l'industrie automobile, aurait favorisé ce transfert.

Dès son arrivée, Engel supervise le dessin de la nouvelle Imperial de 1964, concurrente directe de la Lincoln. Avec cette nouvelle voiture, il persévère dans sa volonté d'accorder une importance primordiale à l'élégance des formes, plutôt qu'au spectaculaire.

Engel a mis fin aux excès de style des années 50. Ses équipes reconnaissent sa capacité à juger ce qui plaira au public, et qui pourra donc générer des volumes de ventes conséquents.


Imperial 1964

Engel supervise la conception et le développement de la Chrysler à turbine, voiture futuriste produite à 55 exemplaires.


Chrysler Turbine

Il pilote le style de la plupart des muscles cars de la fin des années 60, et initie les carrosseries fuselage de la fin des années 60. Ces voitures marquent l’apogée de Chrysler en tant que constructeur, avant une périlleuse descente aux enfers au milieu des années 70.

Le style fuselage sera décliné sur les voitures européennes du groupe, que cela soit l'Hillman Avenger ou les Chrysler 160/180.


Chrysler Newport, 1970

1973

Engel se retire en 1973, tout en restant consultant pour Chrysler jusqu'en 1974. Il est remplacé par Dick Macadam.

1986

Décès le 24 juin 1986.


Vous souhaitez corriger ou enrichir les informations de cette page : marioboano@gmail.com

Trombinoscope - Retour au sommaire du site