Sergio Pininfarina

Sergio Pininfarina - Italie - 1926/2012


1926

Naissance de Sergio Pininfarina, fils de Battista Pinin Farina.

1930

Il n'a que quatre ans quand son père décide de renoncer à ses fonctions au sein des établissements Stabilimenti Farina pour voler de ses propres ailes.

1942

Jusqu'à l'âge de 16 ans, Sergio, pianiste émérite, rêve de devenir chef d'orchestre. Mais son parcours rejoint celui de son père, et à partir de 1946, il participe à toutes les grandes décisions de l'entreprise.

1950

Diplôme d'ingénieur en mécanique, Ecole Polytechnique de Turin.

1951

Il est impliqué dans l'élaboration de l'accord avec American Motors concernant la construction de la Nash Healey. Il poursuit durant les années 50 son apprentissage à l'usine. Au début, il porte l'essentiel de son intérêt vers les études de style des voitures sportives.


Sergio Pininfarina

1953

Son père lui confie une lourde responsabilité, celle de la relation avec Ferrari. Enzo Ferrari semble surpris d'avoir affaire à un si jeune homme. Sergio se montre impressionné par la personnalité du Commendatore. A force de travail, il va gagner peu à peu sa confiance. 

Paolo Pininfarina racontait au sujet de son père (AC 194) : " ... c'est avec mon père Sergio qu'Enzo Ferrari a eu la relation la plus profonde. C'est lui qui a passé le plus de temps à Maranello. Au début de la collaboration entre les deux sociétés, mon grand-père l'a envoyé comme en immersion chez Ferrari. Au début, ce ne fut pas toujours facile pour lui car Enzo Ferrari avait tendance à ne vouloir parler qu'au fondateur. Mais à la mort de ce dernier, le comportement de Ferrari a totalement changé ".

1960

Il devient directeur général, après avoir supervisé la construction et le lancement du nouvel établissement de Grugliasco, près de Turin, qui donne enfin à cette entreprise de grandes capacités d'études, de recherches et de fabrication.

1964

Il persuade Enzo Ferrari de la pertinence de l'implantation du moteur de ses voitures en position centrale arrière, tant au niveau de l'efficacité sur route que des possibilités offertes pour dessiner ces autos. La Ferrari Dino Berlinette Spéciale qui matérialise cette solution technique est présentée l'année suivante.


Ferrari Dino Berlinette Spéciale

1966

Mort de Battista Pininfarina, Sergio succède à son père à la présidence du groupe. Il est assisté de son beau-frère, Renzo Carli.

Sergio est plus un industriel qu'un styliste. Il n'aura désormais de cesse que de faire grandir l'entreprise, tant sur le plan des moyens techniques que des volumes de production. Il sait s'entourer de stylistes de talent, Aldo BovaronePaolo Martin, Leonardo Fioravanti, etc ...


Sergio Pininfarina

1967

Il comprend vite que le design automobile doit rompre avec une forme d'artisanat démodée. Il impose dans ses bureaux des machines de plus en plus perfectionnées d'assistance au dessin.

1971

Son entreprise se dote de calculateurs.

1972

Il fait construire une soufflerie aérodynamique pour des voitures à l'échelle 1.

On s'arrache les services de ce bureau de style spécialiste de l'automobile, mais aussi à l'aise quand il s'agit de dessiner des trains, deux roues, yachts ...

1974

Jusqu'en 1977, Sergio Pininfarina enseigne le dessin à l'Ecole Polytechnique de Turin. Il est par ailleurs régulièrement invité à s'exprimer lors de diverses conférences.

1975

Il devient le carrossier exclusif de Ferrari, après que celui-ci se soit égaré un temps chez Bertone.

1976

La Guild of Motoring Writers, une association internationale de journalistes de l'automobile qui souhaite honorer les contributions de haute valeur dans son domaine, lui décerne son prix 1976. Cette association reconnaît son oeuvre personnelle et celle de ses collaborateurs.

1979

Il reçoit le prix Compasso d'Or, l'une des plus grandes distinctions en matière de design industriel et automobile.

Il est élu aux élections européennes sous la bannière d'un petit parti de centre droit. Jusqu'en 1988, il est membre du Parlement Européen.

Francophile, il est décoré de la Légion d'honneur par Valéry Giscard d'Estaing.

1980

La partie design prend son indépendance avec l'ouverture de nouveaux locaux à Cambione, près de Turin.

1981

Lors d'un congrès, un jeune entrepreneur du nom de Steve Jobs l'aborde. Il est venu lui témoigner toute son admiration.


Sergio Pininfarina

1982

Il anticipe la révolution numérique en dotant le centre de Cambiano d'outils numériques.

1988

Il préside le patronat italien, le Confindustria, jusqu'en 1992.

Ses enfants l'assistent à la gestion du groupe. Lorenza gère la communication, Paolo est administrateur délégué de la filiale de design industriel et Andréa se prépare à lui succéder.


Sergio Pininfarina

2005

Il est nommé sénateur à vie.

2006

Quitte la présidence de Pininfarina, qu'il laisse à son fils Andréa Pininfarina, né en 1957.

2008

Mort accidentelle d'Andréa Pininfarina. Cet évènement plonge la famille dans la détresse.

L'entreprise connaît depuis quelques années les mêmes difficultés que ses confrères Bertone en Italie, Heuliez en France, Karmann en Allemagne. Les grands constructeurs ont désormais appris à insérer leurs modèles fabriqués à quelques milliers d'exemplaires sur les chaînes des versions à gros volumes.

2011

Pininfarina cesse la production de véhicules pour le compte d'autrui en octobre, mais poursuit ses activités de design, d'ingénierie, de recherche, en particulier sur le créneau des voitures électriques.

2012

Décès le 3 juillet à l'âge de 85 ans.

Le prototype Ferrari Pininfarina Sergio présenté au Salon de Genève 2013 lui rend hommage.


Ferrari Pininfarina Sergio

Trombinoscope - Retour au sommaire du site