Bentley


Bentley Continental Flying Star

Touring confirmait son retour sur le devant de la scène en présentant à Genève en mars 2010 un break de chasse réalisé sur la base d’un cabriolet Bentley Continental GTC. Le nom de cette création inédite est Flying Star, déjà utilisé par le prestigieux carrossier italien en 1966 pour un autre prototype de break de chasse construit à partir d'une Lamborghini 400 GT.

Le choix de la structure du cabriolet Bentley correspondait au besoin de disposer d’une base suffisamment rigide pour supporter un dessin de pavillon inédit et un rallongement des portes. La voiture disposait de quatre places, dont les deux à l'arrière se repliaient pour bénéficier d’un imposant volume de chargement.


Bentley Continental Flying Star

La Continental Flying Star répondait à la demande d’un amateur fortuné, mais il était prévu qu'elle débouche sur une petite série de vingt voitures, qui, preuve de la qualité du travail de Touring, conserveraient la garantie Bentley. Affichée à partir de 590 000 euros l’unité, ce break ne trahissait ni le style Bentley, ni le haut degré d'exigence qui prévaut aux réalisations du constructeur britannique.

Le dessin de l'auto est l’œuvre d’un jeune styliste belge de 32 ans, Louis de Fabribeckers. Celui-ci a déjà signé les récentes Maserati A8CGS Berlinetta et la Bellagio Fastback du même Touring.

Retour au sommaire de Shooting Brakes, Break de Chasse & Cie