Facel Vega Excellence

En 1956, Facel Vega a produit à peine une cinquantaine de voitures, de luxueux coupés de grand tourisme. En moins de deux ans, cette marque, née de la volonté de Jean Daninos, s'est imposée comme la digne héritière des Delage, Delahaye et autre Talbot, autant de constructeurs déjà disparus ou en totale déliquescence. Le grand public applaudit, les pouvoirs publics aussi, qui encouragent Facel Vega, par l'intermédiaire du Ministère de la Production Industrielle, à doter notre pays d'une berline de très haut de gamme.

La Facel Vega Excellence est présentée sous les voûtes du Grand Palais en octobre 1956. M. René Coty, président de la République, s'attarde longuement sur cette prestigieuse réalisation, et félicite Jean Daninos. Animée par un moteur Chrysler de 4 768 cm3 développant 250 ch, cette berline longue de 5,23 mètres pèse 1 920 kg, et peut atteindre 190 km/h. A titre de comparaison, une Bentley S1 contemporaine ne dépasse pas les 165 km/h. Le châssis rallongé et renforcé dérive de celui du coupé FVS.

Facel Vega Excellence, l'habitacle

Le fait d'être dotée de quatre portes sans montant central constitue l'une des particularités de l'Excellence. Les portes arrière s'ouvrent à contresens de la marche. Au salon de Paris en 1957, lors de sa commercialisation effective, il s'agit de la voiture la plus chère de la manifestation. Affichée au prix de 3 950 000 francs, face à elle un coupé Talbot est facturé 2 750 000 francs, et une berline DS seulement 1 069 000 francs. Sur la version de série, la cylindrée du moteur progresse à 4 940 cm3 et la puissance et portée à 260 ch. La première Excellence n'est effectivement livrée qu'en mai 1958.

Au Salon d'octobre 1958, l'Excellence est équipée d'un moteur encore plus puissant, de 5 900 cm3 et 360 ch. Les 200 km/h sont désormais dépassés sans difficulté. La production est arrêtée en avril 1961, car il faut laisser de la place pour la nouvelle Facel II. Parmi les dernières voitures produites, certaines demeurent la propriété de Facel Vega, puis sont écoulées progressivement jusqu'en 1964. Les quatre dernières Excellence sont dotées d'un pare-brise non panoramique, et perdent leurs ailerons pointus. Leur puissance est de 390 ch, et elles dévorent l'asphalte à 216 km/h. Au total, 153 exemplaires de la Facel Vega Excellence ont été assemblés.

Facel Vega Excellence

Sommaire Histoire d'Auto - Sommaire site