Lancia Dialogos / Thesis

Lancia Dialogos

Au Salon de Turin en 1998, un curieux concept car baptisé Dialogos trône sur le stand Lancia. Les courbes de l'auto sont complexes, l'arrière se termine par des feux en forme de boomerangs, les portes s'ouvrent de manière antagoniste, et l'imposante calandre d'inspiration néo rétro semble faire un clin d'oeil à l'Aurelia des années 50. Le style en rupture totale avec les formes aseptisées et trop rationnelles des années 70 et 80 est signé Marco Tencone, travaillant sous la responsabilité de Michael Robinson, ex Fiat, patron du style Lancia depuis 1996. L'aménagement intérieur, très épuré, a été imaginé par Flavio Manzoni. Les gènes de la future Thesis sont déjà bien présents sur la Dialogos.

Lancia Dialogos

La Lancia Thesis commercialisée en 2002, étroitement dérivée du projet Dialogos, ne peut pas laisser les amateurs de belles automobiles indifférents. Toutefois, par rapport au prototype de salon, les contraintes d'une production en série et celles d'un usage quotidien ont conduit à de nombreuses concessions.

Lancia Thesis

La face avant ne manque pas de noblesse avec son imposante calandre chromée. On remarque aussi les optiques avant de forme rhomboïdale. Les feux arrière à diodes LED ont permis aux designers de se faire plaisir. Le profil par contre peut laisser indifférent, et la largeur relativement faible de la Thesis lui fait perdre de sa prestance. Ce style non conventionnel ne fait pas l'unanimité, on aime franchement ou on déteste !

Le luxe de l'habitacle et la pléthore d'équipements n'ont rien à envier aux productions germaniques. Outre les traditionnels diesel, les deux motorisations les plus puissantes sont un V6 3 litres ou un V6 3.2 litres, forts de 215 et 230 ch. La presse spécialisée salue unanimement les qualités routières de la Thesis.

Lancia Thesis

De nos jours, l'oeil avisé détecte dans la rue les rares exemplaires encore en service et s'interroge sur la personnalité de l'individu qui conduit la voiture, car on ne conduit pas une Thesis par hasard, comme cela peut être le cas pour les très conservatrices Classe E, Série 5 ou Audi A6. Moins de 800 exemplaires auraient été immatriculés en France jusqu'en 2009, sur environ 15 941 exemplaires fabriquées. Sur le plan commercial, il s'agit malheureusement d'un bide. Avant elle, la Kappa à laquelle elle succédait a été assemblée à 117 216 exemplaires sous trois types carrosseries : berline, break et coupé. La Thesis, une " youngtimer " avant l'heure, et la dernière Lancia que les puristes osent encore aimer.

Lancia Thesis

Sommaire Histoire d'Auto - Sommaire site