Filippo Sapino

Filippo Sapino - Italie - 1940


Formation

Ecole Polytechnique de Turin


1959

Rentre chez Ghia à l'âge de 20 ans, où il est embauché en tant que simple dessinateur, assistant de Sergio Sartorelli et de Sergio Coggiola, avec qui il apprend les rudiments du métier.

1964

Cette Renault 8 imaginée par Filippo Sapino pour Ghia semble s'inspirer des Talbot ou Bugatti d'avant-guerre, avec ses vitres latérales en forme de goutte d'eau. Il s'agit d'un modèle bourré de références, même si Sapino a toujours affirmé ne pas connaître à l'époque ces références ! Après être restée dans les réserves de Ghia, l'auto a été vendue. Son nouveau propriétaire l'a délaissée, et c'est dans une casse automobile que Sapino lui-même a récupéré bien plus tard cette oeuvre de jeunesse, averti à temps par l'une de ses relations.


Coupé Sport Renault 8


Figoni & Falaschi Talbot Lago T150C SS, l'inspiratrice ?

La version revue et corrigée par Sapino de l'AC Cobra ne connaîtra aucune suite en série. Son dessin trop fluide s'accorde peut-être assez mal avec un châssis aussi enragé. La Renault 8 et la Cobra sont les deux seuls modèles que Sapino ait réussi à mettre au point en toute liberté et autonomie.


AC Cobra

1965

Giorgetto Giugiaro est recruté chez Ghia, et celui-ci ne tarde pas à faire de l'ombre à Sapino qui comprend rapidement que l'arrivée d'une telle personnalité ne peut que nuire à ses ambitions. Il évoque avec sincérité son embarras à Gaspardo Moro, dirigeant de la carrosserie, qui n'hésite pas à le recommander à Sergio Pininfarina.

Chez son nouvel employeur, Sapino a une prédilection pour les lignes cunéiformes qu'il applique à deux concept cars, l'Abarth 2000 et à la Ferrari 512 S Spéciale en 1969. Il est partie prenante à l'élaboration du dessin de la Ferrari 365 GTC/4, modèle intermédiaire entre deux époques pour le constructeur de Maranello.


Abarth 2000, 1969


Ferrari 512 S Spécial, 1969


Ferrari 365 GTC/4, 1971

1969

Il est recruté chez Ford en tant que responsable du Ford Design Studio créé en Italie à Bruino, petite ville proche de Turin.


Ford GT 70, 1971

1973

Ford devient l'unique actionnaire de Ghia, et décide de fusionner son studio de design avec le bureau de style de Ghia. On se souvient que Sapino a quitté Ghia dans des  conditions douloureuses en 1965. On lui propose de prendre la responsabilité du design de cette nouvelle structure. Après hésitation, la raison l'emporte. L'opération est complexe à mener. Il s'agit notamment de supprimer des doublons. C'est pourtant lui qui va contribuer tant bien que mal à l'intégration de Ghia à Ford. L'équipe compte alors environ 80 personnes.


Tom Tjaarda et Filippo Sapino

1976

A 36 ans, il accède au poste de directeur général de Ghia.

Le centre de style italien devient un centre de formation pour les jeunes stylistes de Ford. Cette situation permet à Sapino de rester en contact avec les activités de création. Quelques oeuvres de la fin des années 70 ont marqué les esprits. C'est à ses équipes que l'on doit la Corrida en 1976, les Megastar I et II en 1977/78 et l'Action en 1978.

La Corrida présentée au Salon de Turin utilise une mécanique de Ford Fiesta, dont le lancement a eu lieu à peine deux mois plus tôt. 


Ford Corrida, 1976

La Megastar II, de nouveau dérivée de la Ford Fiesta, succède à la Megastar première du nom, un break à quatre portes réalisé sur une base de Ford Granada. Elle en conserve les lignes générales caractérisées par de larges vitres latérales arrondies qui plongent vers l'avant, ainsi que par une poupe très relevée. Les surfaces vitrées sombres contrastent avec le gris métallisé des tôles.


Ford Megastar, 1977


Ford Megastar II, 1978

L'action est un prototype de voiture de compétition à moteur central V8 Ford. Une imposante jupe englobe les roues arrière.


Au premier plan, Ford Action, 1978

Les équipes de Sapino travaillent sur les nombreux projets, qu'il s'agisse d'automobiles de grande série (Granada, Escort, Sierra ...) ou de concept cars. Désormais, Ford utilise le nom de Ghia pour nommer ses versions de haut de gamme. La puissance de création de voitures de rêve commence à décliner.


AC 3000 ME Ghia, 1981


Ford Quicksilver, 1982


Ford Brezza, 1982


Ford Ghia Focus, 1992


Lagonda Vignale, 1993


Ford Streeka Concept, 2000

Tel un coureur de marathon, Sapino est parvenu à tenir la distance, et à résister face aux fortes personnalités qu'il a croisé chez Ghia, et non des moindres : Savonuzzi, Tjaarda, Sartrelli et Coggiola. Il a été tenace, il a résisté à tous les soubresauts tout en accédant aux plus hautes fonctions.

2001

Il prend sa retraite.

Trombinoscope - Retour au sommaire du site