Ferdinand Alexander Porsche

Ferdinand Alexander Porsche - Allemagne - 1935 / 2012


Ferdinand Alexander Porsche dit Butzi (1935 / 2012), fils aîné de Ferdinand Anton Ernst Porsche dit Ferry (1909 / 1998), et petit-fils de Ferdinand Porsche (1875 / 1951).

1950

Après s'être réfugié en 1943 à Zell am See en Autriche avec sa famille, Butzi revient à Stuttgart en 1950 où il poursuit ses études à la Waldorf School. Très jeune, il fait déjà preuve d'un sens aigu du design en fabriquant ses propres jouets. Le jeune homme sera très marqué par son environnement, il passe beaucoup de temps à suivre les travaux de son grand-père Ferdinand.


Butzi Porsche, Ferdinand Porsche et Ferdinand Piëch en 1949

1953

Il poursuit ses études secondaires à Zuoz, en Suisse.

1954

Stage de trois ans chez Bosch à Stuttgart.

1957

Butzi rentre dans l'affaire familiale en mai 1957, à 22 ans, au sein du bureau d'études techniques Porsche de Zuffenhausen dans la banlieue de Stuttgart. Le comte Albrech Goertz propose cette même année une première maquette pour le projet de la 901, nouveau modèle qui doit venir seconder la 356. Mais ce n'est qu'en 1959 que ce programme devient un sujet majeur.

De nombreux collaborateurs sont impliqués, mais au final c'est Butzi qui signe les lignes de la 901. Son père lui a fixé un programme strict : la nouvelle venue aura un air de famille avec la 356, mais elle doit aussi proposer plus de place pour les passagers et les bagages. Néanmoins, les détails exacts de la manière dont Butzi est arrivé à cette forme classique restent flous, nourrissant des rumeurs selon lesquelles sa contribution serait bien moindre que celle revendiquée officiellement.

1962

Ferry Porsche nomme Butzi au poste de directeur du studio de design Porsche. Cette nomination tombe bien mal à une époque où Erwin Komenda semble légitime pour accéder à cette fonction. Ce dernier n'entretient d'ailleurs pas d'excellentes relations avec Butzi. 

1963

La 901 voit le jour au Salon de Francfort en septembre 1963. Cette présentation est un peu prématurée, car la production en série ne débutera que durant l'été 1964.


Butzi Porsche pose devant un des prototypes de la 901

Le dessin de la 901 est entièrement nouveau, même s'il demeure dans l'esprit assez proche de celui de la 356. Sa force tient à sa simplicité évidente, avec une ligne arrière fuyante, serrant au plus près la mécanique, et un capot avant plongeant entre les phares. Malgré les apparences, ce dessin n'a rien d'aérodynamique. Pourtant, au 21ème siècle, les lignes de la 911 sont toujours d'actualité.

1962/64

Etude de la F1 804 (1962) et de la 904 Carrera GTS (1964).


Porsche F1 804


Porsche 904 Carrera GTS

1967

Butzi dirige à partir de 1964 le projet d'une version découvrable de la 911, qui donnera naissance à la Targa en 1967. Depuis, ce terme Targa est devenu générique pour désigner les carrosseries ouvertes à arceau fixe.


Ferdinand Piëch (cousin de Butzi), Hans Peter (frère de Butzi) et Butzi Porsche devant la maquette de la Targa


Butzi Porsche et la maquette de la 911 Targa qui sera présentée en septembre 1965

1971/72

Les tensions entre les membres de la famille Porsche sont nombreuses, en particulier entre Ferry Porsche et Ferdinand Piëch, fils de Louise Porsche et donc petit-fils de Ferdinand Porsche. Ce dernier fait ses débuts dans l'entreprise en 1963, où il teste les nouveaux moteurs. Quatre ans plus tard, il devient directeur de ce service, avant d'accéder au poste de responsable de la recherche et du développement en 1969. Ferry décide que plus aucun membre de la famille ne travaillera pour la société. Il devient lui-même président du conseil de surveillance, mais une personnalité extérieure est nommée à la tête du directoire.

Butzi quitte Porsche, et créé sa propre société, Porsche Design, où sont nés de nombreux objets n'ayant pas de rapport avec l'automobile (montres, articles de fumeur, maroquinerie ...). Anatole Lapine le remplace. Ferdinand Piëch rejoint Audi, où il va réveiller un constructeur très sage, en le faisant accéder en quelques années à la catégorie des marques " premium " comme ses concurrents BMW et Mercedes, notamment en pilotant la naissance de la fameuse Audi Quattro.

1978

Porche Design innove avec des lunettes : verres jaunes, verres interchangeables, monture pliante. En 1993, c'est le dessin de la pipe, un objet que l'on croyait figé dans son aspect, qui est revisité.


La pipe revisitée par Porsche Design

1990

Butzi succède à son père Ferry à la tête du conseil de surveillance de Porsche. Il contribue à sauver l'entreprise en perte de vitesse en nommant en 1993 Wendelin Wiedeking à la présidence. Celui-ci va notamment moderniser les méthodes de production du groupe. Butzi est remplacé en 2005 par son fils aîné, Oliver, arrière-petit-fils de Ferdinand.

2003

Porsche prend une participation majoritaire dans Porsche Design. La petite société indépendante jusque-là est désormais intégrée à l'empire Porsche.

2012

Décès le 5 avril 2012.

Trombinoscope - Retour au sommaire du site