Erwin Komenda

Erwin Komenda - Autriche - 1904/1966


Formation

Institut Technique de Steyr de 1916 à 1920


1926

Designer dans les usines Steyr.

1929

Rencontre avec Ferdinand Porsche qui vient d'intégrer Steyr en tant que directeur technique.

Komenda quitte Steyr, pour rejoindre Daimler Benz séduit par ses idées novatrices. Il y occupe un poste d'ingénieur en chef dans le département des carrosseries. Il travaille notamment sur la réduction du poids des voitures.

1931

Ferdinand Porsche vient de créer son propre bureau d'études dans le domaine automobile. Alors qu'il occupe un poste très sûr et bien payé au sein de la Daimler Benz, Erwin Komenda fait le choix de le rejoindre. 

Chez Porsche, il travaille avant-guerre sur une voiture de Grand Prix pour Auto Union, la Type A, mais aussi à partir de 1936 à la conception de la KDF Wagen, future Volkswagen, dont il dessine les lignes. Komenda est influencé par les travaux de Paul Jaray et de Wunibald Kamm.


Kdf Wagen, future Volkswagen Coccinelle en France

1937

Le règlement de la société Porsche exige que tous les salariés adhèrent au Partie National Socialiste. Kowenda parvient à contourner cette obligation, et à conserver sa neutralité. Il refuse de lever la main pour saluer le Führer, et lui adresse la parole en l'appelant " M. Hitler ". Ce comportement jugé provocateur irrite de hauts responsables nazis.

1938

Trois coupés basés sur la future Volkswagen ont été commandés par le régime pour la course Berlin Rome à des fins de propagande. Cette course n'aura jamais lieu en raison du début de la guerre. La carrosserie en aluminium de celle qui est considérée par les historiens comme la première Porsche de l'histoire, la Type 64, est conçue par Kowenda et construite chez Reutter à Stuttgart. Elle est animée par un moteur 1,1 litre de 40 ch et atteint 150 km/h. Elle préfigure ce que sera la 356 de 1949.


Porsche Type 64, 1939

Komenda travaille également à la conception de variantes militaires de la Volkswagen, les Kübelwagen et Schwimmwagen.


Volkswagen Kübelwagen


Volkswagen Schwimmwagen

Après la guerre

L'Allemagne est engagée dans un processus de dénazification. Komenda, Ferdinand Porsche et plusieurs ingénieurs sont retenus par les Américains pour des interrogatoires approfondis. Tous sont libérés. Cependant, Ferdinand Porsche et son fils Ferry sont réclamés par la justice française qui les met en résidence surveillée. Ferry est rapidement libéré, puis son père en août 1947 contre versement d'une lourde caution.


De gauche à droite, Kark Rabe (ingénieur en chef), Erwin Komenda et Ferry Porsche (1906/1998)

1947

Ferry Porsche décide de construire une automobile de sport à partir d'organes mécaniques Volkswagen. Komenda dessine la voiture, qui est présentée au Salon de Genève de 1949. Il s'agit de la 356.


Erwin Komenda, Ferry Porsche et Ferdinand Porsche devant la " numéro un "


Porsche 356, 1949

Komenda participe à l'étude de l'ensemble des évolutions de ce modèle, notamment la 550 Spyder produite pour la course de 1953 à 1956, mais aussi la mythique Speedster de 1954 conçue à la demande de Max Hoffman, l'importateur Porsche aux Etats Unis, qui souhaite proposer Outre-Atlantique une version plus racée de la 356.


Porsche 356 Speedster, 1954

Erwin Komenda est aussi et surtout celui qui donne naissance dès 1955 au projet 901, future 911. La paternité de la 911 est un sujet qui prête encore à discussion, car elle est communément accordée à Butzi Porsche, tandis que le rôle de Komenda est négligé.

En 1961, Ferdinand Anton Ernst Porsche (dit Ferry, fils de Ferdinand Porsche) nomme son fils Ferdinand Alexander Porsche (dit Butzi) responsable du style. Même s'il s'agit d'un mouleur de talent, il n'est pas reconnu pour avoir toutes les compétences techniques requises pour finaliser un projet comme celui de la 901. Surtout, cette nomination tombe bien mal à une époque où Komenda semble légitime pour obtenir ce poste. Il reste simplement responsable du développement et est donc contraint de travailler sous l'autorité de Butzi, ce qu'il peine à admettre. Les dernières années de Komenda chez Porsche sont marquées par des conflits avec la famille.


Porsche 901, 1963

Le dernier projet majeur sur lequel travaille Erwin Komenda est la voiture de course du type 904 présentée en 1964.


Porsche 904, 1964

Erwin Komenda était un travailleur modeste mais très actif. Il quitte Porsche en 1965, et décède le 22 août 1966 d'un cancer des poumons. Il a amplement contribué à créer l'esprit Porsche, et accessoirement, il a déposé durant sa vie plus de 100 brevets.


Vous souhaitez corriger ou enrichir les informations de cette page : marioboano@gmail.com

Trombinoscope - Retour au sommaire du site