Bentley Continental S1, S2 et S3


Bentley Continental S2

1. Bentley Continental S1 (1955-59)

La Continental suit l'évolution des berlines S1/S2/S3. Quand la Bentley S1 remplace la Type R en 1955, la Bentley Continental S1 succède à la Continental R en même temps.

La Continental S 1 a perdu tout caractère sportif, en raison de dimensions accrues et d'un poids en hausse. Si sur le papier elle remplace la mythique Continental Type R, dans les faits c'est simplement devenue une version légèrement plus performante de la Bentley S1. Contrairement à la Bentley S1, aucun carrosserie d'usine n'est disponible au catalogue. Mulliner (218 voitures), Park Ward (185), James Young (20), Hooper (6), Graber (1) et Franay (1) proposent leurs carrosseries. Il a été fabriqué 431 Continental S1, dont 285 sont restées sur leur sol natal, 73 ont été vendues aux Etats-Unis, 21 en France, le reste du monde se partageant les 52 autres voitures. Sur les brochures publicitaires, seules les versions Mulliner et Park Ward sont illustrées.


Bentley Continental S1 Flying Spur par by Mulliner


Bentley Continental S1 Sports Saloon by Mulliner


Bentley Continental S1 Sports Saloon by Park Ward


Bentley Continental S1 par Hooper


Bentley Continental S1 Sport Saloon par James Young

2. Bentley Continental S2 (1959-62)

Comme cela a déjà été le cas avec la S1, la Bentley Continental S2 est présentée en 1959 en même temps que la Bentley S2. La différence la plus notable entre la Continental S2 et la S2 réside dans le rapport de pont et dans la taille des pneumatiques. Le client doit toujours faire appel à un carrossier pour habiller sa voiture, car Bentley ne propose aucune carrosserie d'usine. Sur les 388 Continental S2 produites, 221 sont habillées par Mulliner, 125 par Park Ward, 41 par James Young et une par Hooper. 231 voitures sont vendues en Grande-Bretagne, 92 aux Etats-Unis, 25 en Suisse, 12 en France, et le solde (28 voitures) dans différents pays à travers le monde.


Bentley ContinentaL S2 par Mulliner, création originale de 1959

L'une des carrosseries les plus marquantes sur base S2 est la Flying Spur de Mulliner, déjà disponible sur les Continental S1 depuis mai 1957. Il s'agit d'une berline à six glaces possédant de jolies proportions. L'existence de cette version doit beaucoup à Arthur Johnstone, directeur général de Mulliner. C'est lui qui parvient à convaincre la direction de Rolls-Royce qu'elle aurait intérêt à proposer une berline d'aspect sportif sur base Continental. Les hommes de Crewe croient peu à la raison d'être d'une voiture à quatre portes sur ce créneau. Pour les persuader du bien fondé de son idée, Johnstone fait dessiner cette automobile par son styliste maison, Herbert Nye. Quelques rares Rolls-Royce (19 exactement) seront aussi habillées de cette carrosserie. Outre les versions Mulliner et Park Ward, les brochures d'époque présentent aussi une berline carrossés par James Young, un peu plus lourde d'apparence que la Flying Spur.


Bentley Continental S2 Flying Spur Four Door Saloon by Mulliner


Bentley Continental S2 Two Door Saloon by H.J Mulliner


Bentley Continental S2 Convertible par Park Ward


Bentley Continental S2 Four Door Saloon by James Young

3. Bentley Continental S3 (1962-65)

La Bentley Continental S3 seconde la Bentley S3 dans la gamme à partir de 1962. Les deux versions se différencient par l'équipement pneumatique, supposé plus performant sur la version Continental. Dans la réalité, les Bentley ont abandonné depuis la Continental R tout velléité sportive. On retrouve sur l'ensemble des Continental S3 carrossées à l'extérieur de l'usine les doubles phares avant. Les carrossiers à avoir travaillé sur cette voiture sont Mulliner (68 voitures), Park Ward (148), James Young (20), Mulliner Park Ward après l'association des deux entreprises (75) et Graber (1). Cela correspond à un total de 312 voitures. Près de 70 % de la production va demeurer sur le sol britannique. Six voitures seront vendues en France.


Bentley Continental S3 Two Door Saloon par Mulliner Park Ward


Bentley Continental S3 Four Door Sedan par Mulliner


Bentley Continental S3 Continental Sport Saloon par Park Ward


Bentley Continental S3 Drophead Coupe par Park Ward

Rappel des évolutions mécaniques des Continental :
- Continental R, série A, B et C : 6 cylindres de 4 566 cm3
- Continental R, série D et E : 6 cylindres de 4 887 cm3
- Continental S1 : 6 cylindres de 4 887 cm3
- Continental S2 et S3 : 8 cylindres de 6 230 cm3

Quesako - Sommaire du site