Peugeot 404 Commerciale, Camionnette, châssis plateau

La Berline 404 apparaît en mai 1960, apportant une touche de modernité à la très classique gamme Peugeot. Elle est rejointe par un Cabriolet au Salon de Paris 1961, puis à celui de 1962 par un Coupé, tous deux dessinés chez Pininfarina.


404 Commerciale
AM 1963 à 1972

La version Commerciale est également présentée au Salon de Paris 1962, chassant naturellement la 403 du même nom.  Malgré sa vocation utilitaire, cette 404 arbore un dessin plus flatteur que celui de sa devancière. Par rapport à la Berline 404, l'empattement est allongé de 19 centimètres. Parallèlement, Peugeot propose une version Familiale plus luxueuse.

La Commerciale est un break classique équipé d'une banquette arrière rabattable. Contrairement à ce que propose la Familiale, ici la troisième banquette n'est pas disponible. La finition est basique avec des garnitures en tissu plastifié. L'instrumentation est réduite au strict minimum. Il n'y a ni accoudoirs ni boîte à gants, et le capitonnage du compartiment arrière est remplacé par un tapis en caoutchouc. La Commerciale offre une charge utile de 500 kg. 

Extérieurement, la 404 Commerciale se reconnaît à sa calandre flanquée de deux barrettes horizontales contre quatre sur la Familiale, à son rétroviseur peint et non pas chromé, et à ses enjoliveurs de petit diamètre empruntés à la 403. Elle est assez plaisante à regarder, avec son immense troisième vitre latérale et ses grands feux. A l'arrière, un hayon unique autorise un accès aisé à la surface de chargement. Le dessin du toit permet de monter sans difficulté une galerie. La 403 Familiale trouve très facilement son public.


Peugeot 404 Commerciale

Ses motorisations sont calquées sur celles de la berline. L'acheteur peut opter pour un ensemble essence (1468 cm3 de 66 ch SAE) ou diesel (1816 cm3 de 55 ch SAE jusqu'en 1965, puis 1948 cm3 de 63 ch SAE ensuite). Le diesel malgré son surcoût à l'achat est en mesure de convaincre une clientèle de professionnels et de grands rouleurs, qui savent se satisfaire d'une vitesse maximum de 110 km/h, et qui ne craignent pas le bruit et les vibrations.

Pour le millésime 1963, une Commerciale essence coûte 9850 francs, en version diesel 11 850 francs. La Berline de base est facturée 9900 francs, tandis que la 404 la plus onéreuse, le Coupé à injection vaut 19 300 francs.

Les versions Familiale et Break disparaissent à l'issue du millésime 1971. Néanmoins, la Commerciale subsiste encore un an, sous une forme dépouillée dénommée Fourgonnette. C'est la même voiture dont la banquette arrière a été supprimée, remplacée par un robuste plancher en tôle. Stricte deux places, cette ultime 404 break affiche une charge utile de 675 kg. Ne présentant guère d'intérêt face à la 504 Commerciale plus polyvalente avec sa banquette arrière, elle s'éclipse dès l'automne 1972.


Avec le conducteur seul et le siège avant droit temporairement retiré, on obtient une longueur optimum


404 Camionnette bâchée et Châssis cabine
AM 1968 à 1979 (à 1988 en CKD)

C'est une longue tradition chez Peugeot depuis la 202 que de proposer une variante Camionnette bâchée et Châssis cabine dans la gamme des voitures de catégorie moyenne. Les dérivés 403 ont gagné une retraite bien méritée lorsque apparaissent en juillet 1967 les versions équivalentes sur base 404. Leur commercialisation intervient à partir de septembre, soit plus de sept ans après celle de la Berline, alors que celle-ci a déjà amorcé sa courbe descendante pour bientôt laisser sa place à la 504.


Peugeot 404 Camionnette et Châssis plateau

Sur le plan visuel, la 404 Camionnette  adopte la même calandre à deux barrettes que la Commerciale. Son habitacle est on ne peut plus dépouillé. Il accueille tout de même jusqu'à trois personnes. L'acheteur peut opter pour un moteur 9 CV à essence ou un 8 CV diesel. L'offre diesel recueille l'essentiel des suffrages des professionnels. Robuste, fiable et sobre à défaut d'être silencieux, le diesel Indenor procure des performances suffisantes et surtout un couple énorme pour cette auto dure à la tâche.

Sa charge utile théorique est de 850 kg. Elle sera portée à 1000 kg à partir du millésime 1973. C'est le véhicule parfaitement adapté à tous les chantiers, et il supporte sans broncher le transport de sable, de sacs de ciment, de bidons de peinture ... Il n'en voudra même pas à son propriétaire si celui-ci dépasse quelque peu les limites théoriques ! Sa bâche et ses arceaux sont facilement démontables.

Le Châssis cabine est prévu pour recevoir toutes sortes de carrosseries spéciales. Celles-ci sont proposées par des spécialistes agréés par Peugeot comme Heuliez ou Durisotti. La 404 peut ainsi transporter des animaux, comme elle peut se transformer en benne basculante. L'imagination dans ce domaine est sans limite. Simple, robuste, fiable, polyvalente, la Camionnette bâchée est aussi à l'aise à la ville qu'à la campagne.


Benne à relevage hydraulique sur Peugeot 404, par Heuliez

La 404 dans ses versions utilitaires évoluera peu, et c'est tout juste si l'on prête attention à la calandre en plastique noir sur les modèles postérieurs à 1975. Elle cesse d'être commercialisée en France en mars 1979. De 1980 à 1988, sa production se poursuit à l'étranger, à partir de pièces exportées depuis l'Hexagone en CKD. Les pays Africains ont toujours été friands de la Peugeot 404 sous toutes ses formes, car elle est très bien adaptée à leurs pistes cassantes.

Loin d'être anecdotique, la production totale de la 404 Camionnette bâchée et Châssis cabine a été de 802 023 exemplaires, et elle a représenté à elle seule 28 % des Peugeot 404 assemblées jusqu'en 1988. En Europe, la 504 du même type prendra la relève. Mais sa benne carrossée façon véhicule de loisirs  désorientera certains professionnels qui la jugeront trop exposée aux chocs. Peugeot fera marche arrière en proposant l'ancienne benne façon 404 sur la 504 !


Brochure 404 Camionnette et Châssis-cabine, AM 1979


Données chiffrées

Entre 1960 et 1988, on dénombre une production totale de 2 885 374 Peugeot 404, dont 1 675 395 Berline (58 %), 172 488 Commerciale (6 %) et 802 023 Camionnette bâchée et Châssis cabine (28 %). Les Familiale, Break, Coupé et Cabriolet représentent le solde.

Année de production Production 404 Commerciale Production 404 Pick-up
1963 27062 -
1964 22690 -
1965 16841 -
1966 17380 -
1967 16061 11182
1968 13996 23222
1969 12554 22672
1970 14089 27908
1971 8045 34784
1972 4903 34368
1973 6312 40143
1974 - 54630
1975 - 49660
1976 - 61751
1977 - 63281
1978 - 79533
1979 - 63593
1980 - 54718 en CKD
1981 - 44437 en CKD
1982 - 32975 en CKD
1983 - 30841 en CKD
1984 - 29866 en CKD
1985 - 20176 en CKD
1986 - 13693 en CKD
1987 - 4332 en CKD
1988 - 1257 en CKD

Sommaire de la rubrique Utilitaires - Retour au sommaire du site