Les dossiers complets de l'Automobile ancienne


Les dossiers complets de l'Automobile ancienne
Par René Bellu
Non daté
Cote d'amour : 8/10

Cette série comporte 5 dossiers au format 260 x 320, en français, édités à compte d'auteur.

- Toutes les Panhard
- Toutes les Bugatti
- Toutes les Packard
- Toutes les Voisin
- Toutes les Simca

Chaque dossier se présente de la même manière : une page de sommaire avec une grande photo sur papier Agfa, environ 30 pages de textes descriptifs et environ 35 pages de photos sur papier Agfa. Il y a quelques variations dans le nombre de pages selon les marques.

Les dossiers sont divisés en cinq parties, quatre correspondent à un découpage par période (exemple : des origines aux années 10, les années 20, les années 30, les dernières voitures) et une correspond aux voitures de compétition et parfois de records (Panhard et Voisin). Seule la marque Packard est divisée en quatre parties, de par l'absence de chapitre consacré aux voitures de compétition.

Il ne s'agit pas de livres reliés, mais plus précisément de classeurs avec quatre boucles de fermeture et des fiches perforées. Les fiches peuvent donc être déplacées avec précaution selon les envies du lecteur, soit par exemple en regroupant tous les textes en début d'ouvrage et toutes les photos ensuite, soit en regroupant les textes et les photos par période.

Le mensuel Automobilia auquel collaborait René Bellu fit paraître cette page de publicité dans son numéro 14 de juin 1997 :

L'auteur

René Bellu, né en 1927, était un journaliste, illustrateur et historien de l'automobile, en particulier française. Membre de la rédaction de l'Auto-Journal dès sa création, il réalisa les illustrations des futurs modèles pendant plus de vingt ans. Il fut directement impliqué dans le scandale né de la publication d'informations confidentielles dans l'AJ quelques mois avant la présentation officielle de la Citroën DS en 1955. On lui doit aussi la création dès 1952 du numéro spécial annuel du Salon de l'Auto, une référence pour tout amateur d'histoire automobile, et une formule largement copiée depuis.

Après avoir collecté durant toute sa carrière de journaliste une somme importante de documents originaux, il se lança après avoir quitté l'Auto-Journal dans la préparation d'ouvrages présentant de manière très détaillée l'histoire de l'automobile. Il fut en particulier l'auteur, à partir de 1996, pour la revue Automobilia, des numéros hors-série, présentant la production française de 1934 à 1983. René Bellu s'était retiré au Conquet, à la pointe du Nord Finistère. Il est décédé le 27 mai 2014.
 

Les plus

Vrai travail d'historien par un auteur de référence
Présentation artisanale et luxueuse ; même l'odeur du papier photo est agréable
Ecriture concise
Travail exhaustif, ce qui en fait des ouvrages de référence
Iconographie imposante
Objets rares
 

Quelques regrets ...

Les inconvénients d'une écriture concise, peu palpitante à lire
L'entassement des photos sur une même page et leur trop petite taille
Même sur papier photo, la qualité de reproduction est parfois moyenne
Ensemble parfois redondant si vous étiez un lecteur assidu d'Automobilia
 

A noter

Cette série d'ouvrages laisse à son propriétaire un sentiment étrange : d'une part, d'avoir en sa possession un travail réalisé avec soin par un journaliste et historien reconnu de l'automobile à la carrière exceptionnelle, d'autre part de ne pas vraiment en avoir pour son argent, car ces ouvrages étaient coûteux à l'achat lors de leur parution, et le demeurent encore aujourd'hui en tant qu'objets de collection. Depuis ces éditions, nombre des commentaires et illustrations ont été repris notamment dans les numéros réguliers et hors-série du magazine Automobilia.

Acquérir cette collection exige aujourd'hui un bon budget, de la patience, des recherches ou plus simplement de la chance. Les cinq ouvrages présentés ici ont été achetés début 2015 auprès d'un particulier moyennant moins de 400 euros. 

Dans la même série, deux autres ouvrages ont été proposés, sous une forme semble-t-il différente, l'un consacré aux Talbot des années 30, l'autre aux Buick des années 50.

René Bellu de manque jamais de remercier quelques contributeurs par le prêt de leurs archives, qu'il s'agisse de son fils Serge Bellu, de René Alexis, de Lucien Loreille, de l'agence Rocher-Viollet, etc ... Pour l'ouvrage Panhard, l'auteur à fait appel aux archives du constructeur. Pour celui consacré à Simca, l'assistance du club de la marque lui a été utile. Enfin, l'auteur exprime sa gratitude envers le Studio Gernot et l'imprimerie PAM de Brest ainsi qu'envers la Société des reliures Aclé à Paris qui ont contribué à la fabrication de ces ouvrages.

Retour au sommaire de Bibliothèque - Retour au sommaire du site