Citroën AX

Le projet d'une nouvelle petite Citroën de bas de gamme, économique et en phase avec l'image du constructeur, a commencé à prendre forme au milieu des années 70, sous l'autorité de Jacques Né, responsable des études. La voiture, connue sous le nom de projet ZA, avait pour objectif de fidéliser la clientèle de la marque (2 CV, Dyane et LN) et de conquérir de nouvelles parts de marché face à la séduisante Renault 5 ou à la future petite Fiat, l'astucieuse Panda. Son poids devait être contenu : pas plus de 650 kg. Son style devait être " sympathique et de bon goût ". En dehors des services de Citroën, différents partenaires furent consultés pour étudier ses formes.

Le 2 juillet 1980, dans les locaux du Citroën à la Ferté-Vidame, le bureau de style du constructeur présentait trois propositions d'Henri Dargent. Trevor Fiore, alors consultant pour Citroën, en exposait trois autres, Jean Giret du bureau d'études et Luc Louis présentaient chacun la leur, Bertone exposait deux maquettes et Heuliez une. C'est celle qui est présentée ici. La proposition de Heuliez ne fut pas retenue dans l'état, et six années furent encore nécessaires pour mener à bien l'étude le l'AX, finalement dévoilée en mai 1986.


L'idée de ce prototype présenté au salon de Paris 1988 était de combiner un maximum d'espace intérieur avec un gabarit extérieur minimum. L'AX Evasion pouvait proposer jusqu'à sept places assises sur trois rangées de sièges. Deux portes donnaient accès aux places côté droit, mais une seule côté gauche. L'AX Evasion mesurait 3,73 mètres, soit 23 centimètres de plus que le modèle de série. Cette voiture idéale pour conduire les enfants à l'école était équipée d'un toit ouvrant Webasto Heuliez de type Spoiler Roof. L'aménagement intérieur fut réalisé en coopération avec Woolmark. Cette voiture préfigurait en quelque sorte la Berlingo née en 1996.


L'AX avec ses congénères à Cerizay (juin 2009). Afin de la présenter à la direction de Citroën, la voiture fut remise en configuration année modèle 1993, et repeinte en vert métallisé. Avez vous remarqué à l'arrière plan la Ford Fairlane 1957 ? Heuliez en fit l'acquisition pour étudier son principe de décapotage automatique !


Ce véhicule a été mis en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. Il était annoncé en bon état de présentation, avec 12 kilomètres au compteur. Estimation : 6 000 à 10 000 euros. Montant de l'enchère : 4 275 euros avec les frais.


Source : http://www.artcurial.com


Source : http://www.artcurial.com


Pas vraiment mise en valeur (comme la plupart de ses consoeurs), l'AX Evasion ne suscita qu'une faible enchère bien en deçà des estimations (merci Denis pour cette photo).


Heuliez présenta sans succès à Citroën un projet de cabriolet AX, avec ou sans arceau de sécurité.


Lancé le 15 avril 1987 par Hollywood Chewing-gum, le concours " Roulez fraîcheur de vivre " proposait comme lot principal cette AX, un modèle unique spécialement préparé par Webasto Heuliez. Le concours était annoncé sur les emballages de paquets de tablettes de Chewing-gum.

Retour au sommaire - Page suivante