Heuliez VLH 4 x 4

Le petit constructeur Cournil, installé dans le Cantal, proposait dès 1961 le " tracteur Cournil ", un 4 x 4 aussi bien adapté à la ville qu'à la neige ou aux champs. Malheureusement, l'entreprise était mise en liquidation judiciaire en 1970, après avoir construit environ 1200 véhicules. La concurrence des tracteurs agricoles qui se modernisaient et devenaient plus confortables, la progression dans l'offre des utilitaires, et l'absence de remise en question du Cournil avaient affaibli sont attrait. Jusqu'en 1977, Alain, le fils du fondateur Bernard Cournil, assura tout de même la production de 53 autres exemplaires.

La licence de cet engin fut cédée en 1977 à la société Uniao Metalo Mecanica (UMM), implantée au Portugal. Ce constructeur pouvait diffuser ce 4 x 4 là où il le souhaitait, sauf en France. Hélas, ce contrat ne fut pas scrupuleusement respecté. Par rapport à Cournil, les méthodes de production d'UMM furent améliorées afin d'accroître les volumes. Le 4 x 4 portugais prenait le nom d'Alter en 1980.

En 1977, en France, la fabrication était transférée dans une nouvelle usine à Saint Germain Laval. Celle ci appartenait au groupe Gévelot. Un nouveau propriétaire, la SIMI, reprenait le flambeau en 1980. Environ 560 véhicules virent alors le jour. En 1986, Cournil devenait Auverland sous la présidence de François Servanin, un concessionnaire BMW de la région parisienne. 

En 1989, Heuliez signait un accord de production avec UMM, afin de diffuser une version dotée d'un 2,5 Indenor. et dont la face avant adoptait des ailes plus carrées. Le carrossier de Cerizay vendait cet engin sous le nom de Heuliez VLH 4 x 4. La clientèle visée demeurait celle des administrations : gendarmerie, douanes, pompiers, armée, services de l'équipement ...


Le VLH, produit en petite série chez Heuliez


Le VLH, véhicule de gendarmerie - Source : http://gendarmerie44.skyrock.com


Le VLH avec une carrosserie fermée dans les réserves de Heuliez, septembre 2009

L'exemplaire conservé dans les réserves de Heuliez a été mis en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. C'était le véhicule personnel de Gérard Quéveau lorsque qu'il se rendait à la chasse. Il affichait 5932 kilomètres au compteur. Estimation : 3 000 à 5 000 euros - Montant de l'enchère : 7 148 euros avec les frais.

Le 7 octobre 2012, sept autres VLH furent vendus lors des enchères organisées par l'Etude Ruellan. Deux étaient équipés en tant que véhicule de lutte contre l'incendie.


UMM / VLH Heuliez, 7 octobre 2012, © ALR

Retour au sommaire - Page suivante