Citroën Dyane tout chemin

Dès 1967, Heuliez étudia cette voiture tout chemin. La partie avant provenait de la Dyane récemment présentée. L'arrière par contre était totalement redessiné. Hélas pour Heuliez, Citroën préféra adopter le projet de la société SEAB, qui fut commercialisé avec le succès que l'on sait sous le nom de Méhari à partir de mai 1968.


De manière fort opportune, Heuliez utilisait ses prototypes pour illustrer
les catalogues consacrés aux autocars 


La Citroën Méhari connut une superbe carrière, puisqu'elle fut produite à 144953 exemplaires de 1968 à 1987. Clin d'oeil de l'histoire, Heuliez fait de nouveau parler de lui avec un nouveau véhicule de loisirs, le GTF Cellulo !

Retour au sommaire - Page suivante