Décembre 1955


L'un des tubes de décembre 1955 : See You Later Alligator de Bill Haley and his Comets
Source : https://flinterfiles.wordpress.com
 


En France et dans le monde

1er décembre : Dans un autobus à Montgomery, en Alabama, la couturière Rosa Parks refuse de céder son siège à un blanc. Un jeune pasteur noir inconnu de 26 ans, Martin Luther King, lance le 5 décembre une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus - 2 décembre : Edgar Faure dissout l'Assemblée Nationale - 3 décembre : naissance de l'acteur américain Steven Culp - L'Autriche est rattachée à l'Allemagne hitlérienne de 1938 à 1945. Occupée par les armées alliées, elle ne retrouve sa pleine souveraineté qu'en 1955. Le 6 décembre, celle-ci est reconnue par les Etats-Unis, l'URSS, la France et la Grande-Bretagne - 8 décembre : Formation du Front républicain, coalition du centre gauche, pour contrer le mouvement poujadiste - 14 décembre : A la suite de l'entrée du Portugal à l'ONU, l'Angola devient une province portugaise d'outre-mer. Le pays deviendra indépendant en 1975 - 24 décembre : naissance de l'acteur, réalisateur et producteur Clarence Gilyard.


La presse spécialisée


N° 139, 1er décembre 1955


N° 100, décembre 1955


N° 116, décembre 1955

L'actualité automobile est assez disparate en cette fin d'année 1955. En couverture, l'AJ s'intéresse à la fin des triptyques (document douanier), l'Action Automobile nous invite aux sports d'hiver en Savoie. La plus belle page revient à l'Automobile, qui présente trois productions françaises hors-série.


Brèves automobiles

La page de couverture de l'Automobile illustre trois automobiles françaises hors-série : une Citroën 2 CV habillée par Philippe Charbonneaux, un coupé et un cabriolet 4 CV par Autobleu. La première demeura un modèle unique. Les deux autres furent produites en collaboration avec Chapron en une soixantaine d'exemplaires.


L'Automobile, décembre 1955

Joël de Cizancourt, pour le mensuel l'Automobile, effectue le trajet Paris - Le Mans à bord de la nouvelle DS 19, en passant par Chartres, Nogent le Rotrou et La Ferté Bernard. Sa moyenne sur les routes nationales d'alors entre Chartres et Le Mans a été de 103 km/h.

Après l'accident des 24 Heures du Mans 1955, un nouveau règlement du circuit est institué. Il détermine notamment le type d'automobile autorisé à concourir, les règles de ravitaillement et le temps passé au volant. Parallèlement, la liste des travaux entamés pour rendre le circuit plus sûr est rendue publique.

Le retrait de Mercedes de toute compétition met de fait en disponibilité deux pilotes de renom : Juan Manuel Fangio et Stirling Moss. Pour 1956, le premier va rejoindre Ferrari, le second Maserati.


Fangio au GP des Pays Bas en 1955

Des indiscrétions apparaissent dans la presse spécialisée concernant la sortie imminente de la Renault Dauphine. Si la 4 CV rencontre encore un réel succès, la future Dauphine saura mieux répondre aux attentes des familles, avec un volume habitable plus conséquent.

Les derniers espoirs de Bugatti de renouer avec son prestigieux passé en compétition se portent sur la voiture de course type 251. Des essais sont réalisés devant la presse en novembre 1955. L'année suivante, au GP de l'ACF à Reims, la Bugatti est contrainte à l'abandon, mettant un terme aux derniers espoirs du constructeur de Molsheim.

L'Automobile se montre critique vis-à-vis de la Simca Versailles 1956, et regrette que son constructeur adopte une politique de construction et de vente strictement américaine, qui consiste à considérer les problèmes techniques comme résolus, à innover le moins possible et à séduire la clientèle par des perfectionnements de détail. C'est selon le mensuel la politique de l'immobilisme technique.


Simca Versailles 1956

On procède en Italie sur l'autoroute Milan-Laghi à l'installation de chaque côté de la route d'un rail souple situé à 30 centimètres de haut, qui agit comme un amortisseur. Il s'agit du principe des glissières de sécurité, dont l'usage s'est depuis généralisé.

Les travaux de construction du Pont de Tancarville viennent de débuter. Sa livraison est prévue au début de l'été 1959. Le délai sera tenu, puisqu'il sera mis en service le 2 juillet 1959.

Les ouvriers de Volkswagen viennent d'obtenir la semaine de 40 heures, au lieu des 48 heures, qui était jusqu'alors la norme habituelle en Allemagne. Cela ne signifie pas qu'il vont travailler moins, mais que leur taux horaire sera majoré au-delà de 40 heures.

Les firmes Borgward et Goliath viennent de licencier 2500 ouvriers. Des difficultés à l'exportation qui ont réduit de près de 20 % le volume de la production des deux marques ont conduit à cette décision. Le groupe Borgward va s'effondrer définitivement en 1962.


Borward Isabella Cabriolet

Pour un budget de 100 000 à 150 000 francs (entre 2 000 et 3 000 euros environ), l'acheteur d'une voiture d'occasion peut hésiter entre plusieurs modèles de l'immédiat avant-guerre (1937/39) : Renault Celtaquatre, Vivaquatre ou Juvaquatre, Peugeot 201 ou 402, Simca 8, Citroën 11 CV ou 15 CV.

Au 1er janvier, avec la nouvelle hausse annoncée du prix des carburants, le total des taxes grevant le supercarburant représentera 69 % du prix de vente. La presse se plaint déjà de cette situation, qualifiant l'automobile de vache à lait. Le pourcentage de taxe est en 2015 de 61,9 % sur un litre de Sans Plomb 95.

Une nouvelle usine implantée à Varsovie en Pologne s'apprête à sortir un modèle inédit, la Syrena. L'objectif est d'en produire 30 000 exemplaires par an. Elle sera effectivement assemblée en 521 311 exemplaires entre 1957 et 1983.


Syrena 101

Amédée Gordini a dit avec une pointe de mélancolie : " J'ai vendu ma Versailles pour réunir l'argent nécessaire à la paie de mes ouvriers ... ". Il lui reste encore une Aronde, mais une aronde qui ne fera sans doute pas le printemps ...

Le constructeur automobile Salmson se meurt. Le coupé 2300 Sport continue d'être produit à petite cadence, mais le volume est insuffisant pour assurer la pérennité de l'entreprise. Pour sauver les meubles, au terme d'un récent accord, Salmson met à la disposition de Renault une partie de ses locaux de Boulogne Billancourt. La Régie y entrepose des ailes de 4 CV. L'aventure automobile Salmson s'arrêtera au printemps 1957, avec seulement 236 exemplaires de la 2300 fabriqués. Salmson est en 2016 une entreprise  prospère, fabriquant des pompes et des systèmes de pompage.

61 millions de voitures roulent sur le sol américain. En 1955, la production automobile n'a pas pu satisfaire la demande. 1956 n'est pas une année de grands changements pour l'industrie automobile américaine, comme l'avait été 1955. Trois marques seulement ont présenté des modèles radicalement différents : Lincoln, Studebaker et Rambler.


Les Rambler affichent une nouvelle ligne pour 1956

Chrysler présente un équipement original : le phonographe haute fidélité. L'appareil peut jouer plusieurs disques changés automatiquement sans intervention manuelle. Par ailleurs, désormais, les nouvelles radios à transistors cherchent automatiquement les postes émetteurs les mieux reçus. 

Ford construit aux Etats-Unis deux laboratoires géants pour l'étude des problèmes de l'énergie nucléaire appliquée à l'automobile. General Motors vient de s'attacher les services d'un des savants atomistes les plus distingués aux USA. Chrysler a aussi d'importants projets d'investissements dans ce domaine.

Toute la presse en parle : la voiture mystère du roi des tracteurs, la Ferguson, qui doit être produite par la Ferguson Motor Company en Irlande. Selon son initiateur, Harry Ferguson, sa voiture serait la réponse anglaise à la Volkswagen allemande. Cette voiture n'a jamais vu le jour.

Le talentueux René Bellu présente aux lecteurs de l'Auto Journal la future Fiat 600 Pullmanina. Ce modèle sera en effet dévoilé au Salon de Bruxelles de 1956. Il sera produit à près de 140 000 exemplaires, et préfigure la génération des monospaces des années 80/90.


René Bellu imagine la future 600 Multipla

Ramené au kilo, le prix d'une Isetta Velam est de 835 francs. Cette valeur est de 550 francs pour une Renault Frégate, de 820 francs pour une Citroën DS 19 et de 960 francs pour une Panhard Dyna.

Le nombre de voitures qui circulent sur la terre a été estimé à 88 millions au 31 décembre 1954. Le nombre d'1 milliard a été atteint en 2010.

Histoire belge : La quinzaine de la prudence et de la courtoisie, lancée en Belgique à grand renfort de publicité, s'est soldée par 40 morts et 291 blessés, alors que dans les quinzaines précédente et suivante, le bilan ne s'élevait qu'à 23 morts et 263 blessés.

Sophia Loren, 21 ans, la " Fille du fleuve ", vient de rejoindre le " Club Auto-journal ", dont la devise est " bien conduire et bien se conduire "


Sophia Loren, la fille du fleuve

Sommaire de la rubrique Actualité