Peugeot 204 Fourgonnette


Peugeot 204 Fourgonnette, AM 1976

Peugeot réputé pour sa prudence technique innove d'un seul coup avec sa berline 204 présentée en avril 1965. Elle dispose d'un nouveau 4 cylindres en ligne, disposé transversalement au dessus des roues avant motrices.  Culasse, bloc, boîte et transmission sont en aluminium. Le constructeur a mis au point une boîte de vitesses à quatre rapports synchronisés qui inclut le pont. Cette boîte-pont est boulonnée sous le bloc et graissée par la même huile que le moteur grâce à un carter commun. Les suspensions des quatre roues sont indépendantes, et des freins à disque sont installés à l’avant.

Le break 204 proposé en octobre 1955 conserve évidemment les mêmes caractéristiques techniques. Son empattement de 2,59 mètres est identique à celui de la berline, de même que la longueur totale de 3,97 m. Son volume utile est de 1,54 m3. Il se situe un cran en dessous du break 404, qui mesure 4,58 mètres. Il est à la fois plus rapide (140 km/h pour 6 CV, contre 125 km/h en version 7 CV pour la 404) et plus économe que son grand frère.

La version Fourgonnette " luxe " apparaît un an après le break, en octobre 1966. Elle est supposée remplacer la 403 Fourgonnette, plus volumineuse, mais peu diffusée. Deux places sont disponibles à l'avant. Le reste de la voiture est dédié au transport de marchandises, avec un plancher entièrement plat de 1,63 mètre de long. Elle peut emporter une charge utile de 375 kg. Celle-ci évolue à 450 kg en 1972, puis à 485 kg en 1975. Son importante surface latérale tôlée lui permet d'afficher la raison sociale d'une entreprise, ou tout autre marquage publicitaire. Son 4 cylindres essence 1130 cm3 dispose de 58 ch SAE (60 SAE à partir de juillet 1969

Trois versions spécifiques ont fait l'objet d'études, sans jamais atteindre le stade de la commercialisation : un plateau bâché (comme sur la 404), une fourgonnette à cellule séparée (dans l'esprit de la Simca 1100 VF2) et une fourgonnette débâchable (sur l'habitacle et la partie plateau).


Peugeot 204 Fourgonnette, AM 1967


Peugeot 204 Fourgonnette, AM 1969

La Peugeot 304 disponible à partir de 1969 en berline et 1970 en break commence à faire de l'ombre aux modèles équivalents dans la gamme 204. La 204 Fourgonnette n'a pas à subir cette concurrence interne, puisqu'il n'est pas prévu d'équivalent dans la gamme 304. Mieux, le niveau de production est en hausse constante de 1966 à 1975, avec respectivement 199, 759, 1104, 1836, 2460, 3138, 3446, 5819, 6177 et 8000 voitures.

L'arrivée du moteur diesel 1357 cm3 de 45 ch en avril 1973 contribue à maintenir à un niveau satisfaisant l'intérêt auprès des professionnels. Les ventes de la 204 Fourgonnette fléchissent un peu en 1976, dernière année de production, avec 5056 exemplaires, millésime durant lequel sont produites les premières 304 Fourgonnette (au nombre de 3023), qui succèdent totalement à la 204 à partir de l'AM 1977. L'opération est relativement simple à mettre en oeuvre. Il n'y a en effet que la face avant de la voiture qui change.

Sur le plan esthétique, les évolutions sur la Fourgonnette sont parallèles à celles réalisées sur les berline et break : les plus visibles sont la bande de caoutchouc sur les pare-chocs à partir de l'AM 1969, le lion de calandre en forme de blason remplacé par un lion découpé en aluminium pour l'AM 1972, et la calandre noire pour l'AM 1975.


Peugeot 204 Fourgonnette, AM 1972

37 994 Fourgonnette 204 ont été assemblées jusqu'en juin 1976, sur dix millésimes. 4 634 ont été exportées, dont 500 avec la conduite à droite. Si le cabriolet 204 reste la version la moins produite de la famille 204 (18 181 exemplaires), elle est suivie par la 204 Fourgonnette, qui est plus rare que le coupé (42 756 exemplaires). Par contre, il a été produit près de 13 fois plus de break que de Fourgonnette, et près de 25 fois (1 020 029 exemplaires) plus de berlines que de Fourgonnette. De fait, une 204 Fourgonnette est devenue un objet rare, car peu nombreux sont les collectionneurs à avoir sauvegardé ces voitures, souvent usées jusqu'à la corde par des professionnels. 


Peugeot 204 Fourgonnette, AM 1974


Sources :
Peugeot 204-304 par François Allain, les Editions du Fil Conducteur, mai 2015
Salon Auto Journal, 1966/1976
Collection Michel Guivarch

Sommaire de la rubrique Utilitaires - Retour au sommaire du site