Pontiac Safari 1955/57

Chevrolet et Pontiac étaient déjà deux marques de la toute puissante (à cette époque !) General Motors. C'est ainsi que le concept de la Chevrolet Nomad fut transposé à la plus prestigieuse division Pontiac en 1955, pour donner naissance au modèle Safari. La lourdeur du dessin des Pontiac s'accommodait hélas moins bien que chez Chevrolet à la légèreté de style de la partie arrière panoramique. 


Pontiac Safari 1955


Pontiac Safari 1956

L'appellation Safari était réservée en 1955 et 1956 à cette version trois portes. Dès 1957, ce nom était aussi étendu aux breaks cinq portes. Durant ces trois années, il fut produit respectivement 3760, 4042 et 1292 exemplaires de la Safari façon break de chasse. Au final, les ventes furent donc de 9094 voitures, contre plus de 20375 pour la Chevrolet Nomad sur la même période.

Retour au sommaire de Shooting Brakes, Break de Chasse & Cie