The Encyclopaedia of Italian Coachbuilders


Descriptif

The Encyclopaedia of Italian Coachbuilders
par Alessandro Sannia
Janvier 2017

Editeur : Societa Editrice Il Cammello
Site web : http://www.ilcammello.it

Deux volumes, un total de 664 pages
Format 235 x 318
En anglais
Couverture rigide, sans jaquette
Les deux volumes sont rassemblés dans un boîtier
Format du boîtier 240 x 324 x 065
Prix neuf :  150 euros
ISBN : 9788896796436

Cote d'amour : 10/10
 

Le pitch

Source : site de l'éditeur (traduction)

L'industrie de la carrosserie italienne est unique au monde. Des voitures étonnantes, une extraordinaire créativité et une maîtrise de la production qu'il est impossible de trouver ailleurs, le tout combiné à un nombre incroyable de personnes et d'entreprises qui y collaborent depuis plus d'un siècle.

Ce livre, fruit d'un travail de recherche détaillé et vaste qui a duré plusieurs années, selon les méthodes historiographiques adaptées, englobe tous les protagonistes de cette histoire passionnante.

De fait, derrière les noms les plus célèbres, on découvre des centaines d'autres entreprises, ateliers, artisans et concepteurs designers qui ont permis à un tel réseau de se développer. 

L'auteur et son équipe ont été en mesure d'énumérer un peu moins d'un millier d'entités différentes, dont la plus grande partie a été totalement oubliée de nos jours. Elle est redécouverte pour la première fois depuis plusieurs décennies.

Dans les premières pages, un avant-propos est rédigé par le célèbre designer Leonardo Fioravanti, et un autre texte par Umberto Eco.

Le livre est composé de deux volumes de grande taille dans un étui. Il est illustré par plus de 3000 documents photographiques, et constitue la référence ultime, essentielle pour les amateurs de design automobile et pour les historiens.

La qualité de fabrication de cet ouvrage se veut à la hauteur du contenu, avec une impression fine sur un papier couché mat, et une luxueuse couverture rigide d'aspect métallique.


L'auteur

Formé à l'Ecole Polytechnique de Turin, Alessandro Sannia, né en 1974, a toujours bercé dans le milieu automobile. Il a d'abord conçu des composants pour l'automobile puis a exercé différentes responsabilités dans le groupe Fiat. Il est membre d'un certain nombre d'associations prestigieuses liées à l'histoire de l'automobile, notamment l'American Society of Automotive Historians. On retrouve ses écrits consacrés pour l'essentiel à l'histoire de l'automobile italienne dans de nombreuses publications spécialisées. Depuis 2010, il est le dirigeant de la " Societa Editrice Il Cammello ", éditrice de cet ouvrage.


Plan du livre (traduction)

Volume 1

1

Sommaire

2 à 5 Avant-propos de Leonardo Fioravanti
6 à 9  Texte d'Umberto Eco
10 à 13 Préface
14 à 57 Introduction
58 à 67 Note méthodologique
68 à 338 Les carrossiers de " A System " à " Lux "

Volume 2

341 à 622

Les carrossiers de " Macchi " à " 3Search "
623 à 627 Liste des ateliers de martelage et de finition
628 à 637 Index alphabétique des personnes citées
638 à 641 Références croisées
642 à 648 Index géographique
649 à 652 Bibliographie
653 Remerciements


Les plus ...

Travail titanesque, réalisé avec toute la précision possible
Va incontestablement devenir un ouvrage de référence
Comble un vide dans la littérature automobile
Présentation somptueuse
Ne vous posez pas trop de questions, achetez cet ouvrage indispensable !
 

Quelques regrets ...

N'existe pas en français
Très sensible aux traces de doigts
 

A noter

Allessandro Sannia n'est pas un novice en matière d'ouvrages consacrés à la carrosserie italienne. On lui doit aussi :
Moretti, Motociclette Automobili Carrozzerie
Carrozzeria Riva, Alessandro Sannia
Carrozzeria Viotti Torino, Alessandro Sannia
Carrozzeria Scioneri, Alessandro Sannia et Elvio Deganelo

L'auteur précise qu'il aurait aimé être designer automobile. Mais le sort en a décidé autrement, et plutôt que d'être l'un des protagonistes cités dans ce livre, il en est tout simplement l'auteur. Son écriture a duré six ans, même si le travail de recherche sur lequel il s'appuie à débuté bien des années avant.

Ce livre intimide par sa présentation luxueuse. La pagination conséquente a conduit à la préparation de deux volumes. On n'ose à peine toucher ce livre, par crainte de l'abîmer. Si vous en avez les moyens, achetez en deux. Un que vous conserverez pieusement dans votre bibliothèque, l'autre que vous pourrez consulter au quotidien. A moins de porter des gants, vous allez inévitablement laisser sur les couvertures argentées et sur les quelques pages imprimées sur fond noir des traces de vos empreintes.

Ce livre est également disponible en version italienne. Il en existe par ailleurs une série limitée à 100 exemplaires, 50 en italien et 50 en anglais, numérotés et signés par l'auteur, présentée dans un étui en bois avec finition aluminium, accompagnée d'une miniature s'inspirant des voitures italiennes des années trente.

Léonardo Fioravanti a cautionné cet ouvrage en signant l'avant-propos. On trouve ensuite un long et remarquable développement d'une quarantaine de pages sur l'histoire de la carrosserie italienne. Par ailleurs, l'auteur explique la méthodologie qu'il a adoptée pour la préparation de ce livre, en définissant les contours de son travail.

Toutes les périodes de l'histoire automobile sont détaillées, que cela soit les tout débuts, l'époque classique de l'entre-deux-guerres, la période euphorique des années 50 à 80, ou les années récentes qui voient l'existence même des grandes maisons remise en question.

Evidemment, le texte est d'importance inégale en fonction des entreprises étudiées. Quelques lignes sont consacrées aux carrossiers les plus confidentiels, quand une vingtaine de pages sont réservées par exemple à Bertone. L'auteur s'est intéressé aux entreprises de carrosserie, mais les hommes qui ont marqué leur histoire ne sont pas non plus ignorés.

L'ensemble de l'ouvrage est illustré avec près de 3000 documents. Encyclopédie oblige, les photos sont le plus souvent de petite taille, mais leur choix est judicieux. Vous aurez plaisir à vous balader d'une page à l'autre.

La présence d'un index alphabétique des personnes citées s'avère fort pratique. Il renvoie automatiquement vers les noms des entreprises de carrosserie. Ainsi par exemple une recherche sur Franco Scaglione vous renverra vers ses différents employeurs : Ansaloni, Bertone, Eurostyle, Intermeccanica et le Studio Scaglione.

Un index des références croisées permet d'établir la liste des liens qui ont existé entre les entreprises mentionnées dans l'ouvrage. Plus original, un index géographique permet de situer les entreprises par région. 

Ce livre est notamment disponible auprès de la Librairie Passion Automobile. Comptez en plus du prix d'achat 10 euros pour un envoi soigné en Colissimo.


Chrysler par Ghia, Salon de Paris 1964

Retour au sommaire de Bibliothèque - Retour au sommaire du site