Berlinetta '60S
Coupés italiens d'exception des années soixante


Descriptif

Berlinetta '60s, coupés italiens d'exception des années soixante
Par Xavier de Nombel et Christian Descombes
Décembre 2018

Editeur : Camino Verde
Site web : https://caminoverde.com

328 pages
Format 232 x 307
En français
Couverture rigide, sous boîtier de format 235 x 313
Prix neuf : 90 euros
ISBN 9791090267411

Cote d'amour : 9,5/10
 

Le pitch

Après les portraits des berlinettes des années 50 publiés en 2017, Xavier de Nombel promène ses appareils photo dans les années 60 pour nous livrer ceux des plus belles voitures de cette décennie qu'il a traquées aux quatre coins du monde. De la petite Osca rageuse à la révolutionnaire Carabo, il nous propose une vision personnelle de ces années où le style est devenu design. Autour de ses coups de cœur, Christian Descombes retrace les bouleversements qu'a traversés la carrosserie italienne, passant de l'artisanat à l'industrie, abandonnant la clientèle des amateurs fortunés pour mettre son savoir-faire au service des grands constructeurs internationaux. Giorgetto Giugiaro, qui en fut incontestablement l'un des acteurs majeurs, nous livre un brillant témoignage de l'intérieur, mettant en lumière les sursauts du style automobile italien depuis l'après-guerre. Une flamboyante saga.


Les auteurs

Xavier de Nombel

Depuis le début des années 80, Xavier de Nombel immortalise tout ce l'automobile a créé de plus exaltant, qu'il s'agisse de voitures de course, d'anciennes pour les magazines comme Automobiles Classiques ou Rétroviseur, de voitures contemporaines pour la presse spécialisée ou de prototypes pour les plus grands constructeurs.


Xavier de Nombel - Source : https://www.automobile-magazine.fr

Christian Descombes

Christian Descombes a passé vingt-cinq années à la rédaction du magazine Automobiles Classiques. Il a approché les plus belles voitures du monde, modernes et anciennes, et professe un faible assumé pour la carrosserie italienne.
 

Plan du livre

L'avènement du design, par Giorgetto Giugiaro

I. Nouvelles ambitions
II. Petites séries
III. Les sportives
IV. Les supercars
V. Les concept cars

Carrossiers et designers des années 60
Index chronologique et alphabétique
 

Les plus

Une parfaite définition du " beau livre ", voire du livre d'art
Un ouvrage qui a une âme, une ligne directrice claire et originale
Introduction signée Giorgetto Giugiaro, difficile de faire plus crédible sur ce thème
A offrir ou à s'offrir sans risque de se tromper
Talent du photographe Xavier de Nombel
Textes fouillés, concis et agréables à lire de Christian Descombes
 

Quelques regrets

Prix de vente un chouïa élevé, mais la qualité se paye.

Messieurs les éditeurs, cessez de massacrer de superbes photos en les présentant sur des doubles pages. Ce n'est pas faire honneur au travail des photographes. Comment faut-il vous le dire ?

On aurait aimé un peu plus d'Apollo 5000 GT, d'Aguzzoli Condor ou de Fiat 125 Samantha par Vignale, des autos méconnues, et un peu moins de Flavia Sport, de 250 GT Berlinetta, de Mangusta, de Ghibli ou de Marzal, d'autres autos dont la presse spécialisée s'est déjà largement emparée de longue date.
 

A noter

Ce livre fait suite à un précédent ouvrage réalisé dans le même esprit, mais sur la période des années 50, dont le titre est " Berlinetta '50s, coupés rares italiens des années cinquante ".

Réticent à l'idée d'acheter à un prix relativement élevé ce premier ouvrage faisant la part belle à des photos contemporaines, j'ai finalement cédé sur les conseils avisés de mon libraire spécialisé, la Librairie Passion Automobile. L'idée d'acquérir ce second opus s'est présentée comme une évidence.

Le postulat selon lequel un livre sur les voitures anciennes se doit d'être illustré de documents d'époque est ici bousculé. L'illustration par des photos contemporaines, signées d'un seul et unique photographe, est d'ailleurs à la base même de la conception de cet ouvrage. Il faut donc accepter ce principe, ou passer son chemin. 

Dans chacun des cinq chapitres qui structurent ce livre, six à neuf voitures sont présentées. Au total, ce sont trente-six voitures qui sont passées en revue. Il s'agit à la fois de modèles de petite série ou de modèles spéciaux et souvent uniques de marques connues (Abarth, Alfa Romeo, De Tomaso, Chevrolet, Ferrari, Fiat, Lamborghini, Iso Grifo, Lancia, Maserati) ou moins connues (Asa, Apollo, ATS, Aguzzi Condor, Bizzarini, Osca). NB : la présence de Chevrolet dans cette liste aux accents très italiens se justifie par le descriptif de la Corvair Testudo.

L'introduction de l'ouvrage, signée Giorgetto Giugiaro, explique le contexte dans lequel a évolué le style automobile des années soixante, en faisant référence à quelques réalisations des années cinquante. Giugiaro revient aussi sur la naissance d'Ital Design. Il évoque les principales réalisations de la décennie, qu'il s'agisse des siennes ou de celles de ses confrères.

Les principaux carrossiers et stylistes des années 60 sont répertoriés dans les dix dernières pages de ce volume. Au nombre d'une cinquantaine, chaque entrée fait l'objet d'un texte condensé. Celui qui s'intéresse à l'histoire de l'automobile italienne restera un peu frustré par l'absence de développement plus conséquent de ce chapitre. Il reste là un sujet pointu mais passionnant à exploiter pour un historien qualifié et un éditeur audacieux. A noter que certaines entrées sont redondantes avec l'ouvrage publié en 2017 sur les italiennes des années cinquante.

Un index chronologique puis alphabétique des voitures présentées est disponible à la fin du livre, avec la date et le lieu de présentation, le plus souvent l'un des trois grands salons automobiles européens de l'époque, Paris, Genève ou Turin.

Il reste aux deux auteurs à explorer les années soixante-dix, voire les années quatre-vingt. Quelques " classiques " ont alors vu le jour. Les périodes plus récentes sont hélas celles du déclin du design automobile italien, aujourd'hui moribond.


De Tomaso Mangusta par
Xavier de Nombel - Source : http://mangusta-ma1266.blogspot.com

Retour au sommaire de Bibliothèque - Retour au sommaire du site