Renault 5 Le Car Van

En octobre 1975, Renault présentait à la presse la version américaine de la Renault 5. Dès ses débuts, le succès commercial ne fut pas franchement au rendez vous outre Atlantique. Pour tenter de remédier à cette mauvaise fortune, les stratèges en marketing de Renault planchèrent notamment sur une nouvelle appellation. Ainsi, la Renault 5 allait devenir la " Le Car by Renault " dès 1977.


La Le Car américaine

A partir de 1978, la " Le Car " bénéficiait de la prise de participation de la régie dans le capital d'AMC (American Motors Corporation), et utilisait alors le réseau de distribution du quatrième constructeur américain. Souhaitant faire savoir à sa clientèle française que la régie était désormais une entreprise qui s'exportait dans le nouveau monde, Renault commercialisait en 1979 une série limitée baptisée " Le Car ", produite à 6000 exemplaires pour l'hexagone. Sa décoration s'inspirait de la version américaine : bandes latérales, autocollants Le Car, monogramme spécifique, barrette de bas de caisse, feux latéraux de position, etc ... Ce fut un coup de maître, puisque les 6000 voitures furent vendues en quatre mois, et que 8000 autres furent écoulées sur les autres marchés européens.


La Le Car commercialisée par Renault en Europe en 1978.

Françis Dumoulin du magazine " Lui " poussa encore plus loin l'idée de la régie. Il désirais retrouver au travers d'une petite fabrication l'esprit et l'ambiance des vans américains, en équipant notre R 5 nationale d'une manière singulière : moquette épaisse, hublots, rétroviseurs de style, pare-chocs type Alpine, roue de secours extérieure, etc ....

Les gens de chez Heuliez se laissèrent persuader de la viabilité de la " Le Car Van ", tandis que Renault adhérait au projet en mettant à disposition son réseau de distribution. Heuliez avait une organisation suffisamment souple d'un côté et des moyens industriels assez étoffés de l'autre pour mettre en oeuvre la construction d'une telle automobile.

La " Le Car Van " n'était pas une extrapolation de la série limitée européenne " Le Car ", encore moins de la vrai " Le Car " américaine, mais prenait pour base la Renault 5 TS. Sa commercialisation intervenait dans la foulée de la série  " Le Car " de Renault dès janvier 1979. Par rapport à une TS de série, l'acquéreur devait ajouter environ 40 % pour le prix de la transformation.

En parallèle à la " Le Car Van " normale, Heuliez eu l'idée de proposer son produit aux commerçants ayant à transporter de petites charges et soucieux de développer leur image de marque. Ces versions commerciales bénéficiaient de la TVA réduite. Les transformations étaient plus succinctes, et se limitaient à l'aspect extérieur. La décoration étaient le plus souvent aux couleurs de l'entreprise cliente. Les sociétés, à condition de commander un minimum de dix voitures, pouvaient s'équiper d'une flotte originale.

Dès 1980, la " Le Car Van " normale était également disponible sur les versions Automatic et Alpine, et il était possible de l'acheter avec quatre places assises.

A partir de 1981, la " Le Car Van " n'était plus disponible que sur base TS et Automatic. D'une année sur l'autre, des détails d'équipements et d'accessoires variaient. 1983 fut la dernière année pour cette auto originale, et l'on peut estimer à environ 450 le nombre de " Le Car Van " produites. C'est par cette auto insolite que le groupe Heuliez se fit mieux connaître du grand public. Elle contribua en effet assez largement à développer la notoriété de l'entreprise de Cerizay, grâce à un produit innovant et moderne.

Retour au sommaire - Page suivante