Peugeot 405 Coupé

L'histoire de la commercialisation des Peugeot (les brochures d'époque précisaient " pronounced Pooj-Oh ") aux Etats Unis est presque aussi compliquée que celle des multiples tentatives d'implantation de la Régie Renault outre Atlantique. A la fin des années 80, après y avoir vendu des 403, 404, 504 et 604, Peugeot était encore présent sur le sol américain avec les berlines 405 et 505, ainsi que le break 505. Par ailleurs, les constructeurs allemands y commercialisaient avec un certain succès leurs coupés BMW Série 3 et Mercedes CE.

C'est dans cette optique que Heuliez proposa à Peugeot une extrapolation luxueuse sous forme d'un coupé 405. La base choisie était celle de la 405 Mi 16, un haut de gamme à même de répondre aux exigences de la difficile clientèle nord américaine. Le prototype du coupé 405 était richement dotée : mécanique vitaminée, cuir et alcantara pour l'habitacle, jantes de 205 GTI, vitres latérales arrière descendante, etc ... Les deux côtés de la voiture étaient asymétriques afin de proposer deux visuels différentes. Elle fut présenté sur le stand du carrossier lors du Salon de Genève en mars 1988.

Le retrait du constructeur sochalien du sol américain en 1991 mettait un terme définitif à ce projet. S'il avait été commercialisé en France, le coupé 405, classique dans sa forme mais non dénué d'une réelle élégance, aurait constitué le chaînon manquant entre le coupé 504 disparu en 1983 et le coupé 406 né en 1997.


I
maginez la tête de votre concessionnaire Peugeot si vous vous présentiez avec ce modèle unique pour une révision ! Conservée à Cerizay, elle semble prête à prendre la route immédiatement.



1990, maquette de break 405


Ce véhicule a été mis en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. En bon état général, il affichait au moment de la vente 52 kilomètres au compteur. Les vitres latérales sont en plexiglas. Le moteur et la boîte de vitesse sont fonctionnels. Estimation : 20 000 à 30 000 euros - Montant de l'enchère : 8 340 euros avec les frais. C'est le musée de l'Aventure Peugeot à Sochaux qui s'en porta acquéreur : http://www.museepeugeot.com


Source : http://www.artcurial.com

Retour au sommaire - Page suivante