Citroën Xantia

Le break Xantia de série fut développé, industrialisé et fabriqué par Heuliez entre 1995 et 2001 à 147 829 exemplaires, tout comme les BX et XM auparavant. Cette collaboration entre la firme aux chevrons et le carrossier de Cerizay fut la dernière à ce jour pour la fabrication d'un modèle en série. La C5 Break, de première puis de seconde génération, sort désormais de l'usine de Rennes.

On pouvait ne pas apprécier l'aspect extérieur quelque peu " m'as tu vu " de  ce break Xantia Buffalo 4 x 4 réalisé en collaboration avec le groupe FFD-Ricardo. Par contre, la qualité de l'aménagement intérieur (cuir de buffle, laine, cachemire ...) ne pouvait que séduire. Heuliez aurait sans doute aimé convaincre les décideurs de Citroën de l'intérêt de ce type de véhicule (un successeur à la marginale BX 4 x 4), mais celui-ci demeura comme de nombreuses réalisations du carrossier de Cerizay au rayon des projets sans suite commerciale.


Pour convaincre vraiment, il manquait à la Xantia Buffalo un peu plus de sobriété, un positionnement plus haut de gamme, et une image de marque de luxe. L'Audi Allroad réunissait quelques années plus tard ces trois critères. Collection du conservatoire Heuliez, juin 2009.



Source : http://www.artcurial.com


Source : http://www.artcurial.com


Source : http://www.artcurial.com

Ce véhicule a été mis en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. Annoncé en superbe état de présentation, mais non immatriculé, il n'affichait que 2 kilomètres au compteur.  Estimation : 15 000 à 25 000 euros - Montant de l'enchère : 11 914 euros.

Retour au sommaire - Page suivante