Citroën Visa

De 1979 à 1988, années de commercialisation de la Visa (et de 1984 à 2005 pour la C15), c'est l'agence RSCG qui a en charge la création des brochures publicitaires pour Citroën. La maison d'édition est La Publicité Française. Cette page est divisée en cinq parties : gamme sur brochure étoffée, gamme sur brochure simplifiée, version spécifique, série limitée et Citroën C15. Nous ne nous intéresserons qu'aux brochures en français pour le marché français. Notez enfin que l'histoire de la Visa chez Heuliez fait par ailleurs sur ce site l'objet d'un important développement : http://leroux.andre.free.fr/h4c.htm.

Retrouvez les brochures Citroën Visa sur le site de Laurent Bunnik.
 


 Gamme sur brochure étoffée


1. 1979

Ce 1er catalogue sans mention de date d'édition, au format 270 x 210, compte 28 pages. Sur celle de couverture, l'accent est malencontreusement porté sur l'un des détails stylistiques de la Visa, son épais groin. Si la Dyna de 1947 est couramment désignée sous le nom de Panhard Louis XV, Citroën semble avoir conçu une Visa Beaubourg ! Trois versions sont au menu : 2 cylindres Spécial et Club, et la 4 cylindres Super.
Voir aussi : http://www.auto-pub.net

2. 1980

Pour 1980, le catalogue de la Visa opère à un retour vers un format " à la française " de 210 x 270, pour 24 pages. On apprécie les photos de qualité prises en décors naturels, qui contribuent à mieux faire accepter les formes controversées de la petite Citroën, même si celles-ci font ressortir le caractère un rien franchouillard de l'auto. Les couleurs criardes de 1979 (rouge géranium, jaune mimosa et vert reinette) sont abandonnées au profit de teintes plus neutres. Mais chez Citroën on s'inquiète, les ventes sont en baisse de 32 % par rapport à l'année précédente.
 

3. 1981

Le format évolue vers un plus classique 210 x 297. Cette édition 1981 compte 20 pages. Les Spécial et Club fournissent leurs 35 ch. La version Super se scinde en deux modèles : la Super E de 57 ch et la Super X de 64 ch. Celle-ci avec son 1219 cm3 emprunté à la Peugeot 104 SR se présente comme la version à tendance sportive. La Visa est plaisamment présentée dans ses différentes versions en situation dans des décors naturels. On note en première page une accroche sous le titre " le juste milieu ", un argument autrefois largement utilisé par un autre constructeur français, Hotchkiss.

4. 1982

De format 210 x 297, cette édition 1982 compte 28 pages. La maquette se modernise. Heuliez sollicité par Citroën est enfin parvenu à apporter une certaine élégance à la Visa, grâce à d'habiles retouches. Pour bien marquer la différence, Citroën décrit sa voiture en insistant sur la mention Visa " II ". Aux Spécial, Club, Super E et Super X vient s'ajouter une Visa L, qui associe le moteur 4 cylindres de la Super E à une finition simplifiée, ce qui permet d'insérer ce modèle entre la Club et la Super E.
 

5. 1983

Le catalogue grandit en taille : 224 x 300  redevient simplement Visa. On peut regretter l'apparition de photos détourées, mais c'est devenu au début des années 80 un gage de modernité. Désormais, Visa rime plus que jamais avec esprit sportif, et c'est la nouvelle Visa GT de 80 ch Din qui monopolise les huit premières pages de cette brochure. La Super X disparaît. La Visa Entreprise occupe quatre pages. Sept versions sont au programme pour 1983 : Visa, Club et Entreprise en deux cylindres, L, Super E, GT et L Entreprise en quatre cylindres.   

6. 1984

Retour au format A4 et 28 pages pour 1984. Le slogan choisi pour promouvoir la voiture dans les concessions est " la Visa, ça décoiffe ". Celui-ci se décline aussi dans les brochures publicitaires. En dehors de la gamme deux cylindres inchangée (Visa, Club et Entreprise), l'offre des versions quatre cylindres évolue. L et Super E disparaissent au profit des 11 E et 11 RE. Les versions GT et Entreprise sont maintenues. Mais c'est surtout la Décapotable qui fait son entrée remarquée. Les très confidentielles Trophée et Chrono ne sont qu'évoquées et brièvement illustrées  pour mieux mettre en avant l'image sportive de la Visa.
 

7. 1985

Même format et même pagination pour ce nouveau millésime. Les versions Entreprise disparaissent du catalogue principal, et font désormais l'objet de brochures spécifiques. Par contre, trois nouveaux modèles sont disponibles : 14 TRS, 17 D et 17 RD. La 14 TRS possède comme la GT un moteur de 1360 cm3 mais moins puissant (60 ch). Les 17 D et RD sont commercialisées depuis mars 1984. La Visa décoiffe toujours (voir la page de couverture). Jamais, l'offre produit n'a été aussi riche. La C15, dérivé utilitaire, arrive sur le marché.

8. 1986

A4 et 28 pages, on ne change pas la recette pour  1986. Exit la Décapotable qui n'aura vécu que deux millésimes. Bienvenue à la nouvelle GTI, dotée du 1580 cm3 de la 205 du même nom. La Visa GTI ne peut pas vraiment compter sur ses formes pour séduire. Elle profite donc de son principal atout : un tarif compétitif face à ses concurrentes françaises (205 GTI, R5 GT Turbo), allemandes (Golf GTI, Kadett GSI) et italiennes (Uno iE).
 

9. 1987

La fin de carrière approche, la pagination est réduite à 24 pages au format A4. Pour la première fois, de nombreuses illustrations sont reprises du catalogue de l'année précédente. Comme en 1986, c'est la version de pointe GTI qui illustre la page de couverture. La GT a disparu. Une version économique 10 RE s'intercale entre la Club et la 11 E, dotée comme l'AX 10E et la 205 XE d'un anémique 4 cylindres 954 cm3 de 45 ch. Cette Visa était déjà vendue sur certains marchés d'exportation depuis 1983.

10. 1988

On retrouve pour cet ultime millésime la plupart des illustrations déjà utilisées en 1986 et 1987. Vingt pages au format A4 suffisent à présenter une gamme bien appauvrie. Il n'y a plus de versions Club, 11 E, et 14 TRS. Cela n'empêche pas Citroën de vanter une offre riche de 6 versions avec 5 motorisations. La Visa ne sera pas remplacée dans l'immédiat, et le client Citroën doit pour 1989 choisir entre l'AX et la BX. Un total de 1 254 390 Visa ont été produites sur dix ans, dont 541 429 en deux cylindres 650 cm3 et 469 760 en quatre cylindres 1124 cm3, un score plus qu'honorable après des débuts difficiles.


Gamme sur brochure simplifiée


11. 1979

Parallèlement aux catalogues qui comptent entre 20 et 28 pages, le plus souvent réservés aux prospects sérieux, Citroën a pour usage de diffuser plus largement une version simplifiée moins coûteuse à imprimer, de 6 ou 8 pages selon les années. Daté d'octobre 1978, ce premier dépliant Visa au format 270 x 210 compte 8 pages.  

12. 1980

Dépliant 6 pages au format 210 x 270, daté de juillet 1979. Les photos sont sur ce dépliant les mêmes que sur le catalogue, mais ont ici l'avantage de ne pas être coupées, car présentées sur une seule page, et non pas sur une double page. La Visa est bien une Citroën : essuie-glace monobranche, volant également monobranche, curieux satellite de commande ... Citroën apporte déjà quelques corrections esthétiques : nouvel encadrement de lunette arrière d'aspect noir, nouvelles baguettes latérales, pare-chocs plus clairs. 

13. 1981

Huit pages au format A4. Plusieurs des photos sont reprises du catalogue. Parfois le décor reste identique mais l'angle de vue diffère. Il existe deux dépliants totalement différents pour ce millésime 1981, l'un daté d'octobre 1980 qui concerne la Visa I, l'autre daté de décembre 1980 qui décrit la Visa II. Dans l'Auto Journal, Marianne Antoine et Florence Rémy s'amusent de l'anti-style de la Visa : " formes, dessins, matières et coloris discordent comme s'ils étaient le fruit de cogitations contradictoire ". Mais la Visa II arrive ...

14. 1981

Huit pages au format A4, ce second dépliant est daté de décembre 1980. Pour les distraits, un bandeau signale qu'il s'agit bien de la Nouvelle Visa II. Le texte met en avant sa nouvelle esthétique : " Et oui ! Elle est belle la Visa II, et si sympathique ... " Sa commercialisation débute en mars 1981.

15. 1982

Six pages au format à l'italienne, en 297 x 210. Daté de mai 1981. On profite des photos non coupées par une double page comme c'est le cas sur le catalogue. On l'appelle encore Visa II, pour bien marquer la rupture avec la Visa des débuts. 

16. 1983

8 pages et format 285 x 210 pour ce dépliant du millésime 1983 daté de juin 1982. Les photos détourées ne sont pas les mêmes que sur le catalogue. La nouvelle GT fait son entrée. Les ventes de Visa sont enfin au beau fixe. Derrière l'inamovible Renault 5, elle dépasse cependant les 104, Fiesta et Polo. A la même époque, les regards des Citroënnistes se tournent vers la nouvelle BX.

17. 1984

8 pages au format 297 x 210, daté de juin 1983. Ce dépliant sans charme particulier présente notamment la nouvelle Décapotable, qui se vendra peu : 2633 exemplaires produits chez Heuliez, dont les 2/3 la première année. L'arrivée sur le marché de la Peugeot 205 en octobre 1983 constitue une concurrence sévère pour la Visa.

18. 1985

La page de couverture de ce dépliant 8 pages au format 210 x 297 de juin 1984 reprend la même illustration que celle du catalogue. A cette époque, on ose encore suggérer la notion de vitesse. La découvrable est toujours présente, mais plus pour longtemps. La nouvelle Renault Super 5 apparue en septembre 1984 est une nouvelle menace pour la petite Citroën. La Visa abandonne son très controversé satellite au profit d'une nouvelle planche de bord plus harmonieuse.

19. 1986

Chez RSCG, on ne prend plus la peine d'imaginer une couverture originale pour le dépliant. Elle est identique à celle du catalogue. Dépliant de 8 pages au format A4, sans date d'édition. Une publicité devenue mythique :

20. 1987

Il en est de même en 1987, mais la version simplifiée qui compte 8 pages au format A4 datée de juillet 1986 s'offre le luxe d'une reliure avec deux agrafes. Il ne semble pas y avoir de brochure simplifiée en 1988. C'est l'avant-dernière année pour la Visa. La nouvelle AX la rejoint sur ce millésime, et la concurrence directement avec sa version cinq portes à partir de septembre 1987.


Version spécifique


21. 7/81

Visa II L, feuillet recto-verso, format 210 x 270, daté de juillet 1981, franchement tristounet. Publicité Visa de 1ère génération :

22. 6/82

Comme la Visa Chrono, la Visa GT a aussi le droit à son catalogue grande taille 300 x 400 de 16 pages. On peut s'interroger sur l'intérêt d'un tel format, peu pratique. Citroën ose un discours qui serait aujourd'hui insoutenable : " Des pointes insolentes en ville, des pointes étonnantes sur route : elle est toujours devant pour faire admirer son joli becquet arrière. Visa GT : il y a du sport dans l'air ". Voir aussi : http://www.auto-pub.net


 

23. 3/84

Visa Diesel, catalogue de 12 pages, format 210 x 270, daté de mars 1984. Cette motorisation sera choisie par 86 372 acheteurs entre 1983 et 1988 dans sa version cinq portes, nombre auquel il convient d'ajouter 14 703 Visa Entreprise, soit pour les versions diesel environ 8 % des Visa fabriquées.

24. 1984

Visa Décapotable, dépliant 4 pages, format 297 x 210, non daté. Quand la première page est soulevée apparaît la voiture décapotée. Cela rappelle une brochure Panhard Dyna de 1957 sur un dessin d'Alex Kow. D'ailleurs à cette époque, ce type ce carrosserie était très à la mode, comme en témoignent les découvrables Dyna, 4 CV, 203 et Ford Vedette.

25. 9/84

Visa GTI, Dépliant 4 pages, format 210 x 297, daté de septembre 1984. La Visa (qui rappelons le ne dispose dans sa version de base que de 35 ch) est adaptée pour pouvoir supporter 105 ch et une vitesse de 188 km/h : train avant des versions diesel, disques ventilés, pneumatiques Michelin MXV de 185/60 HR 13. La Visa demeure bien moins chère que ses concurrentes françaises et allemandes.
Voir aussi : http://www.auto-pub.net


Série limitée


25. 2/79

Visa Carte Noire, dépliant 4 pages de février 1979. La Carte Noire s'inscrit dans une tradition alors récente de séries limitées chez Citroën : 2 CV Spot en 1976, Dyane Caban en 1977, GS Basalte en 1978. Le noir est ici omniprésent : carrosserie, boucliers et même les vitres qui sont teintées. La Carte Noire a été produite à 2500 exemplaires pour le marché français. Moteur 1124 cm3 de 57 ch. Voir aussi : http://www.auto-pub.net et
http://aebergon.perso.neuf.fr

26. 2/80

Visa Sextant, dépliant 4 pages, format 210 x 270, daté de février 1980. Moteur 1124 cm3 de 57 ch. Cette série limitée à 2000 exemplaires aux teintes blanc Meije et bleu Azurite a été vendue uniquement dans l'Hexagone à partir du 21 mars 1980. 
Voir aussi : http://www.auto-pub.net et http://aebergon.perso.neuf.fr

27. 2/82

Cette imposante brochure format 300 x 400 compte 16 pages. La Chrono présentée le 24 mars 1982 au Bourget est équipée du 4 cylindres de 1360 cm3 qui développe 93 ch Din pour la France, où elle est disponible en blanc meije avec des adhésifs latéraux rouges et bleus. Sa production est initialement en 1982 de 1500 exemplaires numérotés. Mais face au succès de la Chrono, une nouvelle série de 1000 exemplaires est lancée en 1983. Avec ces séries spéciales, il s'agit pour Citroën de gommer l'image de voiture de retraité qui commence alors à coller à la peau de la Visa. Au final, Citroën a vendu 3810  Visa Chrono, dont 2160 en France. Voir aussi : http://aebergon.perso.neuf.fr

28. 3/82

Visa II West-End, dépliant 4 pages, format 297 x 210, daté de mars 1982. Sur base Super E, donc moteur 1124 cm3 de 50 ch. 1800 exemplaires vendus à partir d'avril 1982. Extérieurement, elle reçoit une peinture rouge Delage, comme la 2 CV Charleston. A la même époque, Citroën décline également le principe des séries spéciales en Grande Bretagne, avec la Visa Drapeau et la Visa Platinium. Voir aussi : http://www.auto-pub.net et http://aebergon.perso.neuf.fr

29. 8/83

Visa Platine, dépliant 4 pages, format 210 x 270, daté d'août 1983. Sur base 11 RE, donc moteur 1124 cm3 de 50 ch. Elle se distingue par sa teinte gris Neptune et quelques liserés et logos spécifiques. Voir aussi :  http://www.auto-pub.net
et http://aebergon.perso.neuf.fr

30. 8/83

Visa GT Tonic, dépliant 6 pages, format 297 x 210, daté d'août 1983. Sur base GT, donc moteur 1360 cm3 de 80 ch. 2000 exemplaires. La GT Tonic reprend la couleur blanche (y compris la calandre et les pare-chocs) et l'habillage extérieur de la Visa Chrono, à l'exception des bandes rouges et bleues. La Visa Bi-Campeao est une variante portugaise de la Visa GT Tonic. Voir aussi : http://www.auto-pub.net
et http://aebergon.perso.neuf.fr

31. 2/84

Visa Olympique, dépliant 6 pages, format 210 x 297, daté de février 1984. Moteur 1124 cm3 de  50 ch. 3000 exemplaires sur base 11 E, moteur 1124 cm3 de 50 ch. Cette voiture est commercialisée en mars 1984, et commémore les Jeux Olympiques d'hiver de Sarajevo en février et ceux d'été de Los Angeles en juillet. Durant l'été 1984, Citroën UK interprète à sa façon cette série, et propose 500 exemplaires de sa Challenger, à ne pas confondre avec la Visa Challenger française (ci-après). Voir aussi : http://www.auto-pub.net et http://aebergon.perso.neuf.fr

32. 3/85

Visa Challenger, dépliant 4 pages, format 210 x 297, daté de mars 1985. Sur base GT, donc moteur 1360 cm3 de 80 ch. Cette nouvelle série limitée est produite à 3500 exemplaires pour la France et six pays d'Europe. En mars 1986, une nouvelle tranche de 1200 exemplaires est proposée sur le marché. A la même époque, Citroën Espagne commercialise une série spéciale sur la base des 14 TRS et 17 RD, la Visa Stilo. Voir aussi : http://www.auto-pub.net et http://aebergon.perso.neuf.fr

33. 9/85

Visa Leader, dépliant 4 pages, format 210 x 297, septembre 1985. Base 11 RE puis 17 D. Cette dénomination Leader est aussi appliquée sur les BX et CX. Il ne fallait pas craindre le ridicule ! Ces séries limitées permettent aux concessionnaires de proposer un véhicule tout équipé avec un avantage prix pour le client, et cela offre à l'usine la possibilité de produire une série de véhicules identiques sans avoir besoin d'attendre une commande personnalisée d'un client final.

34. 9/86

Cet autre dépliant 4 pages consacré à la Leader est daté de septembre 1986.  Au total, ce sont 11 800 Visa Leader qui ont été assemblées de 1985 à 1987. La désignation " série limitée " perd ici de sa valeur. Voir aussi : http://www.auto-pub.net et
http://aebergon.perso.neuf.fr


Citroën C15


35. 07/84 et 03/85

La Citroën C15 succède à l'Acadiane, produite de 1978 à 1987, qui elle-même remplaçait la Fourgonnette 2 CV, mise à la retraite en 1979. Toutes les brochures consacrées à la C15 et présentées ici seront au format A4. Ce premier dépliant de 6 pages a été diffusé avec deux dates d'édition différentes : 07/84 et 03/85. Il met en avant l'usage professionnel de ce type de véhicule, en représentant différents corps de métier. Deux versions sont disponibles : C15 E (1124 cm3 de 47 ch) et C15 D (Diesel 1769 cm3 de 60 ch).

36. 7/85

Dépliant A4 de 6 pages. Même s'il s'agit d'un utilitaire, RSGC soigne la mise en page et les illustrations. Mécaniques inchangées. La partie avant de la C15 est entièrement reprise de la Visa, qui bénéficie par conséquent d'un habitacle confortable et d'une insonorisation soignée pour un utilitaire. En novembre 1985, Renault propose un nouveau modèle concurrent, la Renault Express dérivée de la Supercinq.

37. 7/86

Dépliant A4 de 8 pages. L'argumentaire est plus développé que dans les deux précédentes éditions. Mécaniques inchangées, mais l'on peut choisir entre la boîte 4 ou 5 vitesses. Quelques photos en situation et d'autres vues détourées. La clientèle professionnelle plébiscite cette voiture qui offre un volume utile de près de 3 m3, facilement accessible par une grande porte.   

38. 10/87 et 01/88

Citroën propose une vraie gamme C15 : C15 475 kg, C15 600 kg, C15 E 765 kg, C15 D 600 kg, C15 D 765 kg, C15 E Plancher cabine 765 kg, C15 D Plancher cabine 600 kg, C15 D Plancher cabine 765 kg. Les motorisations sont multiples, essence et diesel, de 45 à 65 ch. Pour accompagner cette évolution, la brochure prend de l'importance, puisqu'il s'agit d'un véritable catalogue de 12 pages. Deux éditions : 10/87 et 01/88.

39. 7/88

La page de couverture est nouvelle, la pagination inchangée, mais pour l'essentiel, les photos et les textes sont identiques à ceux de l'édition précédente, avec quelques retouches de maquette. On note simplement la disparition de la version C15 D Plancher cabine de 600 kg. Publicité espagnole :

40. 09/89 et 02/90

Nouvelle page de couverture, nouvelles photos et simple évolution du texte de l'année précédente caractérisent ce catalogue de 12 pages. Deux éditions : 09/89 et 02/90. Chez Citroën, les brochures concernant les utilitaires n'ont rien à envier à celles des berlines, et sont tout aussi désirables pour les collectionneurs. En 1989, la C15 est au faîte de sa carrière. Un premier restylage intervient en septembre 1989, avec notamment l'adoption d'une nouvelle calandre à trois lames horizontales, des clignotants AV intégrés aux pare-chocs, et un double chevron décentré sur la calandre.

41. 08/90, 09/90 et 03/91

Ce catalogue a fait l'objet de trois éditions : 08/90, 09/90 et 03/91. Il comporte 12 pages. Dangel propose depuis peu une version à transmission intégrale, qui fait l'objet d'une brochure spécifique. La C15 est un succès majeur pour Citroën. Sa production est assurée depuis ses débuts dans l'usine espagnole de Vigo pour le marché européen. Elle est aussi assemblée à Taïwan, en Pologne, en Tunisie et au Maroc.

42. 08/91

Ce catalogue de 12 pages a fait l'objet d'une seule édition. La C15 est désormais disponible en version Electrique d'une part, et en version Familiale d'autre part. Celles-ci sont décrites sur des dépliants spécifiques.

43. 9/92

Esthétiquement, la C15 adopte des protections latérales à partir d'août 1992. Le catalogue général s'est enrichi des 2 versions Familiale, les C15 RE et C15 RD, et de 2 versions Entreprise rallongées de 40 cm, les C15 E et C15 D. La Familiale offre 5 places spacieuses de part la forme du véhicule, mais aussi un important volume de coffre. La C15 rentre de plain-pied dans la civilisation des loisirs, concept que développera encore un peu plus après elle la Berlingo. 26 pages sont nécessaires pour décrire cette gamme devenue vraiment imposante.
 

44. 8/93

Cette nouvelle édition de 26 pages datée de 08/93 reprend les mêmes textes, les mêmes photos et quasiment la même maquette que la précédente. Seule la couverture est véritablement nouvelle. Citroën commercialise aussi sa C15 en Grande Bretagne, sous la désignation de Citroën C15 Champ. 

45. 08/94 et 02/95

A quelques détails près, le contenu de ce catalogue de 26 pages est identique à ceux datés de 09/92 et 08/93. Deux éditions dans le cas présent : 08/94 et 02/95. Citroën propose une série limitée de 4000 exemplaires de la C15 Illico, avec un aspect extérieur très ordinaire mais une finition intérieure améliorée. Elle fait l'objet d'une brochure spécifique de 8 pages datée d'octobre 1994. Elle est présentée plus en détail ici : http://aebergon.perso.neuf.fr. Une autre série limitée, la Messager, fait également l'objet d'une brochure de 8 pages datée de 03/95 : http://aebergon.perso.neuf.fr

46. 9/95

Nouvelle couverture et 26 pages pour cette édition de 09/95. Un dépliant spécifique de 6 pages est imprimé en mars 1996 pour présenter une nouvelle série limitée, la Hit (présentée sur le site de Nicolas Bergon) : http://aebergon.perso.neuf.fr

 

47. 9/96

Les versions Familiale ont disparu de cette édition datée 09/96, qui par conséquent ne compte plus que 20 pages. L'arrivée de la Berlingo incite Citroën à simplifier sa gamme C15. La plupart des illustrations proviennent des éditions précédentes. Le site " boîtier rouge " nous offre une vision originale de la C15 :

48. 09/97, 02/98 et 07/98

16 pages, et trois dates d'édition, 09/97, 02/98 et 07/98. Il n'y a pas que chez RSCG que l'on aime la C15 :

49. 09/99, 05/00, 03/01, 09/01, 05/02, 10/03 et 04/05

Un tout nouveau tableau de bord permet de distinguer les C15 de cette période. Un seul et unique catalogue de 16 pages sera utilisé pour la fin de carrière de ce best seller Citroën, avec quelques évolutions minimes d'une édition à l'autre. On compte six éditions.
La C15 s'éclipse en 2005 après une carrière exceptionnellement longue de plus de vingt ans, et 1 181 741 exemplaires produits (contre 253 393 pour l'Acadiane sur une période de dix ans). La Berlingo lui succède.

Sommaire du dossier - Sommaire du site