John Blatchley



John Blatchley - Angleterre - 1913/2008


Formation

Chelsea School of Engineering
Regent Street Polytechnic


1933

Après avoir été repéré pour ses talents par Albert Francis McNeil, chef designer à Londres de la très réputée carrosserie Gurney Nutting, John Polwhele Blatchley y est embauché.

1935

Lors du départ de McNeil vers James Young, autre carrossier de renom, Blatchley  devient le responsable du bureau d'étude de Gurney Nutting. Il n'a que 23 ans. A cette époque, chaque modèle est construit sur-mesure après présentation et acceptation par le client du dessin final, en partant d'une base châssis moteur.

La guerre interrompt la production des carrosseries sur-mesure. Après guerre, la clientèle se détourne progressivement de ce type de production. Gurney Nutting jette l'éponge après une dernière présence au Motor Show de 1948.


1940

Blatchley échappe à un engagement sur le terrain en raison de problème médicaux. Il débute chez Rolls Royce au département aviation, où il développe une conception nouvelle de refroidissement des moteurs Merlin qui équipent les avions de la Royal Air Force. Ce travail lui paraît assez ennuyeux, et tout cas trop éloigné de sa passion pour l'automobile.

1946

En devenant le premier styliste du département automobiles, il va faire évoluer par petites touches le style des Rolls Royce et Bentley. Il contribue à faire des Rolls Royce et des Bentley des voitures qui peuvent être conduites par leur propriétaire. La production devient plus industrielle, condition indispensable pour subsister. Les deux marques peuvent produire elles-mêmes leurs caisses tout acier, en se passant des carrossiers indépendants.

Blatchley peaufine le style de la Bentley Mark VI (1946) dont l'étude est déjà bien avancée. Son travail porte essentiellement sur les aménagements intérieur.


Bentley Mk VI, 1946

Il travaille sur le dessin des Rolls Royce Silver Dawn (1949) et Bentley Type R (1952). Ces deux voitures répondent à une attente de la clientèle qui réclamait notamment une capacité de charge des bagages plus importante.


Rolls Royce Silver Dawn, 1949


Bentley Type R, 1952

1951

En septembre, le bureau de style de Rolls Royce est officiellement créé à Crewe, et devient un service distinct. Blatchley y travaille en tant qu'ingénieur styliste sous l'autorité de Ian Evernden. 

1952

La responsabilité de Blatchley s'étend au style de Park Ward, société intégralement rachetée par Rolls Royce en 1939. Dans ce cadre, il intervient sur certaines Continental R et Continental S habillées par le carrossier.


Six Continental R furent habillées par Park Ward


Cette Bentley Continental S2 du début des années 60 signée Park Ward adopte un style ponton résolument novateur

1955

Ian Evernden, proche de la retraite, prend en charge les projets spéciaux. Blatchley est officiellement désigné comme responsable du style pour les deux marques. Il travaille désormais avec sa petite équipe dans des locaux spacieux et lumineux.


John Blatchley, ici au centre de la photo, dans ses nouveaux locaux

Lancement des Rolls Royce Silver Cloud et Bentley S. Leur gestation a duré quatre ans. C'est la première fois que le bureau de style de Rolls Royce utilise des maquettes en argile. Ces voitures créent l'évènement, et consacre Blatchley comme un artiste de génie.

Avec leurs lignes adoucies, des dimensions plus importantes, tant en longueur qu'en largeur, ces nouvelles voitures démodent instantanément les précédents modèles. L'aspect extérieur ne prête à aucune critique, quelque soit l'angle sous lequel la voiture est observée. D'emblée, la presse et le public considèrent cette nouvelle voiture comme " just what a new Rolls Royce should be ", ce qui peut se traduire par " ce qui pouvait se faire de mieux pour la nouvelle Rolls Royce ".


Bentley S1

1962

Le département du style est largement impliqué dans une série de projets spéciaux en collaboration avec la British Motor Corporation. L'idée est de prendre pour base un châssis du groupe BMC afin de produire à plus grande échelle une Bentley " démocratisée  ". Une demi douzaine de projets sont étudiés, sans que rien de très concluant n'aboutisse, si ce n'est la mal aimée Vanden Plas 4-Litre R, une voiture un peu bâtarde mue par un six cylindres Rolls Royce, produite à environ 7000 exemplaires de 1964 à 1968. 


Vanden Plas 4-Litre R

1965

Présentée fin 1965, la Rolls Royce Silver Shadow et sa cousine la Bentley T deviennent les premiers modèles monocoques du groupe, et proposent des lignes plus modernes, plus carrées et plus basses que les modèles antérieurs, d'un style strictement ponton, sans fioriture, mais aussi sans fausse note.


Bentley T

1969

C'est une année noire pour Rolls Royce. Si la branche aéronautique est encore profitable, la production automobile plombe la santé financière du groupe. L'ère industrielle a bien pris le dessus sur le sur-mesure. La branche automobile de Rolls Royce est en difficulté. John Blatchley quitte l'entreprise. Il a 56 ans. Il est remplacé par Fritz Feller, un ingénieur d'origine autrichienne.

1999

John Blatchley est consulté par Rolls Royce pour le projet de la nouvelle Phantom. Ian Cameron, alors patron du style Rolls Royce, souhaite connaître son avis, pour mieux s'imprégner le l'identité de la marque.


Rolls Royce Phantom, 2003

2008

Il s'éteint à l'âge de 94 ans.


Vous souhaitez corriger ou enrichir les informations de cette page : marioboano@gmail.com

Trombinoscope - Retour au sommaire du site