Mercury 1949/51

Mercury était le dieu romain du commerce et des voyageurs. Cette nouvelle marque est créée en 1939 par Henry Ford sur les conseils avisés de son fils Edsel pour combler le vide qui subsiste entre les Ford populaires et les Lincoln aristocratiques. L'objectif est de se positionner face à la concurrence de la General Motors et de Chrysler sur le créneau profitable de la clientèle des classes moyennes, tout en limitant les investissements au minimum. Il suffisait en effet de puiser dans la banque d'organes de Ford.

Les années 40 sont agitées dans l'empire Ford. Henry Ford est devenu un vieil homme malade et irresponsable, Edsel décède en 1943. Henry Ford II, l'un des trois fils d'Edsel, est libéré de ses obligations militaires - il n'a alors que 25 ans - et placé à la vice présidence du groupe, à la demande de l'épouse d'Henry Ford et de Madame Edsel Ford. Dès 1945, Henry Ford II nommé président obtient les pleins pouvoirs au sein du groupe fondé par son grand père.

Sa première mission est de remettre de l'ordre dans son empire industriel, d'en moderniser les structures, voire de changer les hommes en place, et surtout de rétablir rapidement l'équilibre financier mis à mal depuis quelques années. Henry Ford II sait s'entourer de cadres compétents, et il est capable de déléguer à bon escient. Cette nouvelle forme de management contraste avec l'autocratie du vieil Henry Ford.


Henry Ford II

Les nouvelles Mercury 1949 sont présentées à la presse en avril 1948. Leur style ponton rompt définitivement avec les lignes héritées du début des années 40. Avec leur dessin net et massif, elles évoquent pour certains une baignoire renversée.


Mercury 1949

Il n'est désormais plus possible de confondre une Ford et une Mercury. Les designers de Mercury n'ont pas hésité à emprunter aux Lincoln l'allure générale de leurs carrosseries, sans doute avec l'intention non avouée de flatter les futurs acquéreurs de Mercury.


Lincoln 1949

Quatre carrosseries sont proposées : berline quatre portes, coupé sport, cabriolet et break façon woodie. Les ventes de Mercury sur l'année 1949 dépassent les 300 000 unités, six fois plus qu'en 1948. La gamme s'étend en 1950 avec l'arrivée d'un coupé Standard et d'un prestigieux coupé Monterey. Les modèles 1951 bénéficiaient d'une léger restyling.


Mercury 1950

Les Mercury 1949/51 ont marqué l'histoire du design américain d'une manière inattendue. Elles sont devenues les bases préférées des customizers pendant de longues années, ceux-ci appréciant leurs formes rondes et massives, susceptibles de subir toutes les transformations esthétiques et mécaniques imaginables.


Mercury 1950

Les Mercury plaisent sans aucun doute. Mais il est temps de penser à l'avenir, pour ne pas se laisser distancer sur un marché très concurrentiel. Les Mercury de 1952 perdent un peu de leur personnalité en calquant leur style sur celui des Ford du même millésime.


Mercury 1952

Sommaire Histoire d'Auto - Sommaire site