Austin & Morris 1100/1300

Le projet ADO 16 faisait suite au programme ADO 15 qui avait donné naissance à la Mini en 1959. Il s'agissait pour l'équipe d'Alec Issigonis de transposer le concept de la Mini sur une voiture plus spacieuse, plus volumineuse. Le résultat était à la hauteur des espérances, et la nouvelle Morris 1100 présentée en octobre 1963 se singularisait par un rapport habitabilité / encombrement exceptionnel. La berline quatre portes britannique devenait disponible sous la marque soeur Austin dès 1964. Seul la décoration de la calandre permettait de faire la différence entre les Morris et les Austin.


Morris 1100


Austin 1100


Morris 1100

En mars 1966, deux breaks identiques à trois portes, l'Austin Countryman et la Morris Traveller s'ajoutaient aux berlines.


Austin Countryman / Morris Traveller

A l'issue de quelques retouches cosmétiques, les Austin et Morris 1100 devenaient Mark II en octobre 1967. A cette occasion, une berline deux portes complétait la gamme sous les deux marques. Parallèlement, Austin et Morris proposaient une variante dénommée 1300 équipée d'un moteur de 1275 cm3. Cette nouvelle gamme était disponible sous les mêmes carrosseries que la 1100 : berline deux et quatre portes, ainsi que break Countryman.

En 1968, Austin commercialisait l'America, un modèle réservé à l'exportation, qui se différenciait pour son niveau d'équipement élevé. Cette voiture n'était disponible qu'en berline deux portes.


Austin America

A partir de 1969, la British Motor Corporation proposait la 1300 GT, une version mieux présentée et plus puissante, sous les deux écussons.


Austin 1300 GT Mark II

En 1970, la berline deux portes Austin 1100 était facturée 10695 francs en France, et le break Morris Countryman 14320 francs. A titre de comparaison, une Renault 6 de base valait 8 800 francs, et une Renault 12 TL 11280 francs. En 1971, les Austin et Morris 1100/1300 furent les voitures les plus vendues en Grande Bretagne. 

La nouvelle British Leyland lançait en avril 1971 la Morris Marina. Si la gamme des Austin 1100 et 1300 était maintenue au catalogue, les Morris du même nom cédaient leur place à la nouvelle berline Marina, à l'exception du break Traveller qui était maintenu au catalogue pendant encore une année.

En octobre 1971, les Austin 1100 et 1300 Mk III se présentaient avec une nouvelle calandre noire barrée d'une seule baguette et un tableau de bord redessiné. A partir de 1973, l'Allegro prenait la relève, et 1974 fut la dernière année de commercialisation des Austin 1100 et 1300.


Austin 1100 et 1300 Mk III

La série des 1100 et 1300 fut déclinée sous les marques MG, Riley, Vanden Plas et Wolseley, suivant en cela la politique du " Badge Engineering " propre à l'industrie britannique des années soixante.


Vanden Plas 1100


MG 1300


Riley Kestrel

Quesako - Similitude - Sommaire