Aston Martin Vantage  Le Mans

La première participation des Aston Martin au Mans remonte à 1949. Une seule des trois voitures engagées termine la course en septième position. En 1950, l'usine se représente avec trois DB2. Deux d'entre elles terminent cinquième et sixième. Les résultats sont encore meilleurs en 1951, avec une troisième, une cinquième et une septième place. En 1954, aucune Aston Martin ne franchit la ligne d'arrivée. En 1955, une DB3S obtient la deuxième place au classement général. Le résultat est identique en 1956, toujours sur DB 3S. En 1957 et 1958, c'est la débâcle, aucune voiture de l'équipe ne termine l'épreuve.

L'objectif final de David Brown est enfin atteint en 1959, avec une première et une deuxième place sur le podium. Cela fait alors dix ans qu'il convoite une victoire au Mans, sans aucun doute la course la plus prestigieuse aux yeux des Anglais. La DBR1 n° 5 pilotée par Caroll Shelby et Roy Salvadori remporte la compétition, devant la DBR1 n° 6. Quatre Ferrari terminent aux troisième, quatrième, cinquième et sixième position. Cette victoire sera aussi le chant du cygne pour la marque de Newport Pagnell, qui se retire officiellement de toute compétition en 1963. L'entreprise se concentre durant les années 60 au développement de sa gamme de grand tourisme, avec les DB4, DB5 et DB 6 avec une image de marque plus forte que jamais. 


Au centre de la photo, les Aston Martin DBR1 n° 5 et 6 - Source : http://www.shorey.net

Aston Martin présente au Salon de Francfort 1999 une édition spéciale de la Vantage V8, limitée à 40 exemplaires numérotés, à l'occasion du 40ème anniversaire de la victoire de la DBR1 au Mans. Equipée d'un moteur V8 5.3 litres de (au choix) 550 ou 600 ch Din, la Vantage Le Mans V8 atteint 320 km/h. Cela représente une puissance presque trois fois supérieure à celle de la DBR1 victorieuse au Mans.

La Vantage Le Mans V8 est proposée dans la livrée racing green, qui est devenue un des signes distinctifs de l'écurie de courses de Sir David Brown. Une autre des caractéristiques distinctives de la voiture est son large déflecteur avant, destiné à créer de l'appui aérodynamique à haute vitesse. Les entrées d'air sont élargies et de nouvelles ajoutées. Le tout s'intègre dans une calandre redessinée. Pour souligner l'origine sportive de cette édition spéciale, les bouchons des deux réservoirs sont en métal poli. Il en est de même pour les pédales percées et le pommeau du levier de vitesses. Les panneaux de bois du tableau de bord sont remplacés par des inserts en titane. Chacune des 40 Vantage Le Mans V8 quitte Newport Pagnell avec un livre de bord qui indique les routes qui mènent au circuit du Mans. Une plaque gravée au nom du premier acheteur est apposée sur chaque voiture.


Aston Martin Vantage  Le Mans

Quesako - Sommaire du site