Lancia Stratos - Vector - Alfa Romeo Carabo -
 Lamborghini Countach - Dome - Isdera Imperator


Lancia Stratos

La Lancia Stratos imaginée par Marcello Gandini chez Bertone fut présentée au salon de Turin en octobre 1970. Cette berlinette futuriste à moteur central se caractérisait par un volume monocorps, un profil cunéiforme et une surface vitrée des plus restreinte, constitué par un pare-brise trapézoïdal qui se soulevait pour permettre l'accès à bord, et de petites glaces latérales dont la partie supérieure uniquement était mobile.

Les initiateurs de ce projet semblaient destiner cette automobile aux grands espaces de la stratosphère, d'où son nom de baptême. Ce concept car était motorisé par le 4 cylindres Lancia Fulvia HF de 1,6 litres et 130 ch. Sa hauteur ne dépassait pas 84 cm ! Cesare Fiorio, nouveau responsable de la compétition chez Lancia, fut impressionné  par ce prototype. Cela lui donna l'idée de confier à Bertone la conception de la nouvelle voiture de rallye de Lancia. C'est ainsi que naquit à partir du cahier des charges de Fiorio la célèbre  Stratos HF, animée par le V6 Dino Ferrari, qui allait s'imposer comme la référence absolue en rallye de 1972 à 1982. Lancia allait enfin pouvoir donner la réplique aux Porsche 911 et Alpine, qui avaient vaincu la vieillissante Fulvia HF.


Vector



Durant les années 70, le marché américain de la GT d'exception était principalement occupé par les voitures européennes : Porsche, Maserati, Lamborghini, De Tomaso, Ferrari, etc ... Les constructeurs  d'outre Atlantique se souciaient peu de ce créneau, à l'exception de Chevrolet avec sa Corvette, qui avait hélas perdu de sa superbe en intégrant les normes américaines en matière de pollution et de sécurité. Gerald Wiegert, fondateur de Vector, avait deux passions : l'automobile et l'aéronautique. Il conjugua ses centres d'intérêt pour imaginer le premier avion de la route, tout en prenant le temps d'observer les réalisations européennes  pour s'en inspirer. Wiegert fut en particulier impressionné par la Carabo de Bertone. Un premier prototype non fonctionnel de la Vector fut présenté à Los Angeles en 1972.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Alfa Romeo Carabo

A la fin des années 60, Bertone avait fini par s'imposer comme un grand nom de la carrosserie italienne, et produisait à l'attention des grands constructeurs leurs petites séries de modèles sportifs (Fiat, Alfa Romeo, Simca ...), ou pour Lamborghini ses caisses de Miura et d'Espada. Mais Nuccio Bertone voulait marquer d'un grand coup sa première présence au salon de Paris de 1968 sous son propre nom. La Carabo allait remplir à merveille cette mission.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Lamborghini Countach


Source : http://www.carchaos.com

Présentée au salon de Genève en mars 1971 sur le stand Bertone en tant que concept car, puis commercialisée à partir de 1974, la Countach allait mener une carrière de plus de 15 ans. Elle remplaçait la Miura dont la production cessa en 1972. Le dessin de la Countach est une des oeuvres majeures de Marcello Gandini, qui avait remplacé Giugiaro chez Bertone. Il prit pour point de départ une autre de ses créations, la Carabo sur base Alfa Romeo, présentée au salon de Paris en 1968. Il prolongea ce thème pour dessiner un coupé aux lignes extrêmes et surbaissées.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Dome

Dome, le site officiel

En mars 1978, la Dome Zero était présentée au salon de Genève. La voiture s'inspirait délibérément des récentes créations italiennes. La Dome Zéro encore à l'état de prototype ne manqua pas de susciter l'intérêt de la presse et du public. Ses lignes faisaient preuve d'audace et de personnalité, et l'ensemble respirait la qualité de fabrication.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Isdera Imperator

Eberhard Schulz débutait sa carrière au centre style de Porsche. En 1978, il rencontrait Rainer et Dieter Buchmann (BB), deux hommes d'affaires amoureux d'automobiles, mais dénués de tout talent créatif. Schulz imagina pour eux une berlinette de prestige digne de succéder à la légendaire Mercedes 300 SL, dénommée CW 311. Il s'agissait d'une véritable sculpture monolithique aux lignes tendues et aux angles émoussés. Au salon de Genève en mars 1983, la CW 311 réapparaissait sous la forme de l'Imperator 108i. La voiture allait enfin être produite en petite série, équipée du V8 de 231 ch de la Mercedes 500 SE. Son constructeur annonçait une vitesse maximum de 292 km/h.

Plus d'informations en cliquant ici ...

Quesako - Similitude - Sommaire du site