Lancia Flavia Coupé


Lancia Flavia Coupé

Au milieu des années 50, Lancia était dans une situation difficile. De lourds investissements en F1 avaient déstabilisé les finances, la gamme semblait mal adaptée aux goûts de la clientèle, et surtout les automobiles estampillées Lancia souffraient d'un manque de fiabilité qui nuisait à leur image. C'est dans ce contexte délicat que fut présentée au salon de Turin en novembre 1960 la Flavia, berline à traction avant, destinée à compléter l'offre de la marque, entre la petite Appia de 1100 cm3 et la grosse 6 cylindres Flaminia de 2.5 litres. La nouvelle Flavia devait impérativement relancer les ventes d'une gamme vieillissante. Sa carrosserie, type boîte de chaussure, ne suscita guère l'enthousiasme.


Lancia Flavia Berlina

Ce n'est qu'en octobre 1961, au salon de Turin, que fut exposé l'élégant coupé Flavia dessiné et produit par Pininfarina, et motorisé par un 4 cylindres de 1800 cm3. La ligne du coupé Flavia rappelait de manière évidente celle de la Ferrari 250 GT 2 + 2 du même Pininfarina, présentée quelques mois plus tôt. Outre les proportions moindres, la différence la plus notable concernait les blocs optiques arrière horizontaux sur la Lancia.

Le succès fut immédiatement au rendez-vous, et la voiture fut maintenue au catalogue jusqu'en 1974 aux travers différentes évolutions du modèle original, dont la plus significative d'un point de vue esthétique fut la nouvelle version présentée en 1969, avec des faces avant et arrière redessinées dans un style plus sobre, voir plus banal. La voiture s'appelait désormais Lancia 2000. Lancia, dans une situation financière toujours aussi tendue, était en effet passé depuis peu sous le contrôle de Fiat, et la politique commerciale du géant italien commanda l'abandon de la désignation Flavia. Un total de 26 084 coupés 2 + 2 furent construit par Pininfarina.


Lancia 2000 Coupé

Quesako - Similitude - Sommaire du site