Morgan Le Mans 62

La première participation de Morgan aux 24 Heures du Mans remonte à 1938, année où une voiture de la marque termina 13ème au classement général. L'engagement en 1939 se solda par une 15ème place. Il fallut attendre 1952 pour revoir une Morgan dans la Sarthe, mais la voiture abandonna durant la course. Le score le plus remarquable pour la vénérable entreprise de Malvern Link fut la victoire en classe 2 Litres au Mans en 1962, qui se juxtaposait à une 13ème place au classement général.

2002 vit le retour du petit constructeur anglais au Mans, avec une Aero 8 équipée d'un moteur de 4 litres de cylindrée développant 500 ch. Des problèmes de différentiel imposèrent des arrêts au stand en début de course puis durant la nuit. A 11 H 00 le dimanche matin, une casse moteur eu raison des espoirs de l'équipage DeWalt/RSS (Race Sports Salisbury) qui pilotait la voiture.

Pour célébrer ces engagements, une série limitée de 80 voitures fut commercialisée en 2002. La Morgan Le Mans 62 était proposée en deux motorisations : 4/4 ou Plus 8. Quarante exemplaires de chaque furent fabriqués. Par rapport aux modèles de la gamme courante, les Le Mans étaient disponibles en une seule teinte " british racing green " ; outre son sigle " Le Mans 62 " à l'arrière, la voiture était équipée d'un hard top en matériaux composite, de roues à rayons, de pare chocs allégés en inox, d'une plaque d'immatriculation repositionnée. L'équipement de bord comportait un volant Motolita avec une jante en bois, un pédalier perforé, des sièges en cuir perforé et un pommeau de vitesse d'aspect plus sportif.

Quesako - Sommaire du site