Peugeot 402


Publicité parue dans " L'illustration " le 28 décembre 1935

Peugeot sur le site Caradisiac

1. La présentation de la 402

Au milieu des années 30, la série 01 née en 1929 avec la 201 était en fin de vie, et la firme de Sochaux se devait de réagir rapidement pour ne pas se laisser distancer par ses concurrents Renault et Citroën.


Peugeot 201, extrait du catalogue 1937

En février 1934, le groupe Chrysler lançait sur le marché américain la révolutionnaire Airflow. La Peugeot 402 présentée au salon de Paris en 1935 s'en inspirait largement. La 402 étonna le public par ses lignes avant-gardistes baptisées " Fuseau Sochaux " par des publicitaires inventifs.


Publicité parue dans " L'illustration " le 23 novembre 1935

2. Un style innovant inspiré de l'Airflow

Les phares étaient positionnés derrière une calandre inclinée et bombée, le pare brise était incliné, les poignées de portières se faisaient discrètes, les ailes avant étaient enveloppantes et celles de l'arrière recouvraient les roues, les marchepieds étaient abandonnés ... La nouvelle Peugeot présentait l'avantage inédit de combiner des formes aérodynamiques et une habitabilité raisonnable.


Peugeot 402, 1936

3. Le succès est immédiat

La voiture plut d'emblée, et le carnet de commande se remplissait à vive allure. Elle se positionnait en rivale de la Citroën Traction, et parvenait à séduire une clientèle tombée sous le charme de ses formes modernes, et sceptique face aux avantages de la traction avant du concurrent du Quai de Javel.


Peugeot 402, " L'illustration " du 24 décembre 1938, publicité signée L. Ferrant

4. Le développement d'une nouvelle gamme

Peugeot proposait dès 1936 plusieurs types de carrosseries pour sa 402 : conduite intérieure, familiale 7/8 places, roadster, coupé transformable et commerciale.


Publicité parue dans " Plaisir de France " en août 1938

Une petite soeur voyait le jour en 1936, la 302, plus courte, moins large, moins puissante. Elle fut produite sous deux carrosseries différentes, une berline et un cabriolet, jusqu'en 1938, à 25 083 exemplaires. Puis Peugeot commercialisa la 202 à partir de 1938. Celle ci reprenait les mêmes thèmes esthétiques que les 402 et 302.


Conduite intérieure 302 Normale, 1938


Conduite intérieure 402 Légère, 1938


Coach Grand Luxe 402 Légère, 1938


Conduite intérieure 402 Luxe, 1938


Limousine Grand Luxe 402, 1938


402 Commerciale 500 KG, 1938


Cabriolet Grand Luxe 402 Légère, 1938

5. La guerre met fin à la carrière de la 402

Au cours de l'année 1939, le contexte international devint tendu. Le salon de l'Auto fut annulé. La situation de guerre contraignit le constructeur sochalien à suspendre toute production de voitures de tourisme en mai 1940. Un total de 56 665 exemplaires de la 402 furent fabriqués. Contrairement à la Traction Avant, la 402 ne fut pas remise en production après guerre. La petite 202 allait assurer pendant quelques mois l'intermède, puis Peugeot décidait de concentrer ses moyens industriels sur la nouvelle 203, elle aussi largement inspirée par d'autres productions du groupe Chrysler.

6. La Berliet Dauphine

L'entreprise fondée par Marius Berliet en 1895 bénéficiait d'une réelle notoriété dans le domaine des voitures de tourisme avant la seconde guerre mondiale. Mais dès la fin des années 30, le constructeur lyonnais préféra concentrer ses investissements dans la construction des poids lourds. Aussi, afin de renouveler son modèle Dauphine qui commençait à dater quelque peu, il fit appel à Peugeot pour lui acheter une carrosserie déjà existante, en l'occurrence celle de la 402, qu'il habilla à sa façon avec un nouveau capot moteur et une nouvelle calandre. Ainsi naquit la Berliet Dauphine 39. Environ 200 exemplaires furent fabriqués avant que ne soit déclarée la guerre.


La Berliet Dauphine (haut) et la Peugeot 402 (bas)

Quesako - Similitude - Sommaire du site