Lister Le Mans

Brian Lister créa sa première voiture de course en 1954. Ses modèles utilisaient des mécaniques d'origines diverses : MG, Jaguar, Chevrolet Corvette, Maserati ou Bristol. Ses barquettes à moteur Jaguar battaient régulièrement les Jaguar type D contemporaines. De nombreuses victoires en compétition se succédèrent durant les années 50. L'histoire retiendra la 15ème position d'une Lister Jaguar sur le circuit du Mans en 1958. La marque se retira de la compétition après la mort d'un de ses pilotes en 1959.

Elle réapparut au cours des années 80 sous les traits de la société WP Automotive Ltd, dirigée par Laurence Pearce. Son père, Warren Pearce, était pilote de course durant les années 60. Il avait pour ami Brian Lister. Petit à petit Laurence Pearce se fit un nom en proposant des XJS destinées à la course automobile.

Les relations privilégiées entre les Pearce père et fils, et Brian Lister, permirent à Laurence d'obtenir le droit d'utiliser la marque Lister pour ses productions. Lister s'imposa rapidement comme l'un des spécialistes Jaguar, à l'image d'un Alpina pour BMW ou d'un AMG pour Mercedes. L'usine Lister est située à Leatherhead, dans le Surrey.

L'objectif de production de la Le Mans s'élevait à 50 voitures. Elle était principalement destinée à une clientèle britannique, soucieuse de se démarquer des propriétaires de GT allemandes ou italiennes, au volant d'un produit purement british. Le V12 d'origine Jaguar voyait sa cylindrée portée à 6996 cm3. Il développait alors 496 chevaux ! La voiture, disponible en coupé ou cabriolet, était capable d'atteindre 324 km/h.

La transformation de la XJS de base était impressionnante. Les ailes furent élargies, d'imposants boucliers avant protégeaient un capot moteur totalement redessiné, la partie arrière était remodelée avec une custode de type fast-back, les vitres latérales gagnaient en surface, etc ... Techniquement, la transmission, les suspensions, la direction, le freinage étaient renforcés. L'habitacle n'était pas en reste, puisqu'il faisait largement appel au très réputé cuir Connoly.

En 1993, Lister proposa la supercar Storm, propulsée par un V12 d'origine Jaguar de 594 CV. La Storm GT1 fut engagée au Mans pour la première fois en 1995. Depuis, les Lister ont été régulièrement présentes dans la Sarthe, avec des fortunes très diverses, mais pas de victoire.

Retour au sommaire de "A nous les petites anglaises "