Zender


Les débuts


En 1968, Hans Albert Zender, architecte d'intérieur de formation, alors âgé de 21 ans, se penche sur le cas de sa voiture personnelle, une petite Fiat, dans laquelle il se sent mal assis. Il imagine des sièges baquets pour remédier à ce désagrément. Des amis s'intéressent à sa réalisation, puis finissent par lui passer commande de fauteuils pour leurs voitures. En 1969, il franchit un pas en créant sa propre entreprise spécialisée dans la production d'accessoires automobiles. Outre des sièges, il s'attache à la conception d'extensions d'ailes, de spoilers, de becquets ... aux dessins inspirés de la compétition. La principale motivation de Hanz Albert Zender est à ses débuts de financer sa passion pour la course automobile, sur NSU TT.


Le leader du tuning


Sa petite société grandit doucement mais sûrement. Zender propose aussi des intérieurs personnalisés avec du cuir ou de l'alcantara. L'arrivée des sportives compactes  type VW Golf GTI sur le marché au cours des années 70 donne un coup de fouet à ses affaires. La diffusion de ses produits à l'exportation, mais aussi l'extension de l'offre sur les modèles Audi,  Volkswagen, Ford, Opel, Porsche, Ferrari, Mercedes, BMW, Alfa Romeo ... contribuent au développement rapide de l'entreprise qui devient en peu de temps leader sur son marché. En 1978, Zender fait appel à un designer de talent, Günther Zillner, qui a fait ses armes chez Ford. La qualité de la conception des produits de Zender va désormais les démarquer de ceux de la concurrence.


Les concept cars


En 1983, les deux hommes présentent un premier concept car, la Vision 1 sur base Audi Quattro. Zender s'attaque au quasi monopole des designers italiens et de leurs prototypes de Salon. Par ce biais, Hans Albert Zender exprime pleinement sa passion pour l'automobile.


Zender Vision 1

En 1985, la Vision 2 est une impressionnante berlinette bâtie autour d'un moteur central. La Vision 3 dévoilée au salon de Francfort en 1987 est dotée d'un V8 Mercedes de 300 ch, et est capable d'atteindre 270 km/h malgré son poids de 1350 kg.


Zender Vision 3

Zender n'a jamais eu l'ambition de commercialiser ses concept cars. Il s'agit simplement de démonter la maîtrise technologique de la firme, et de retenir l'attention du public lors des grands Salons internationaux. Depuis ces premiers prototypes, Zender est régulièrement revenu au devant de la scène avec de nouveaux modèles, toujours aussi attrayants. Après la Vision 3C, il y a eu la Fact 4 Biturbo en 1989 équipée d'un V8 Audi de 448 ch,  puis le roadster Progretto 5 sur base Alfa Romeo en 1995, l'Escape 6 à moteur VR6 Volkswagen en 1997, la Thirty 7 toujours avec mécanique VW en 1999. La Straight 8, présentée en 2001, s'appuie sur un châssis et une mécanique BMW.


Zender Fact 4


Alfa Romeo Progretto 5


Volkswagen Escape 6


Zender Straight 8

Sommaire Histoire d'Auto - Sommaire site