Cadillac Fleetwood Seventy Five (75)


Cadillac Fleetwood Seventy Five Five Passenger, 1946

1. L'origine du nom Cadillac

Le français Antoine de la Mothe Cadillac décidait à la fin du 17ème siècle d'explorer le continent nord américain. Son périple le menait sur la côte est du lac Erie. En 1701, l'intrépide Antoine y installait une colonie composée de chalets à base de rondins et la baptisait " Ville d'Etroit", faisant référence à la pointe du lac. La petite colonie d'Etroit grandit rapidement pour devenir la ville de Detroit. Mais il fallut attendre encore deux cent ans avant que les fondations du plus grand centre industriel automobile au monde y soit installées, et voir l'officier français devenir un personnage historique, même s'il devait ne jamais en connaître la raison, la marque de luxe Cadillac qui prit son nom.


Le français Antoine de la Mothe Cadillac, publicité Cadillac de 1933

2. Henry Martyn Leland

C'est Henry Martyn Leland, cadet de huit enfants, né le 16 février 1843, qui traça la voie pour les automobiles de la marque Cadillac. Ce brillant ingénieur, ancien salarié ce Ford et d'Oldsmobile, fondait sa compagnie en 1902. Il était fermement déterminé à devenir le plus célèbre fabricant automobile de Détroit. Le nom de sa société devait refléter cet objectif. Aussi opta t'il pour Cadillac, en hommage au courage et à l'esprit d'entreprise caractérisant l'homme qui avait fondé Détroit.


Henry Martyn Leland, 1907 - Source : http://www.cadillaceurope.com

3. Les premières années

Leland et ses associés présentaient leur premier prototype en septembre 1902. Celui ci était suivi de deux autres véhicules. Ces voitures firent sensation lors de leur première exposition quelques mois plus tard au New York Motor Show. Après avoir reçu plus de deux mille commandes au cours des trois premiers jours du salon, Leland fut obligé de repousser les demandes de nombreux clients potentiels. La production démarrait rapidement. Les premières Cadillac sortaient d'usine le 17 octobre 1903, avant même qu'Henry Ford ne crée sa société.


Publicité Cadillac de 1904

Cadillac s'attachait à produire des automobiles de qualité régulière. Les pièces de l'une pouvaient être utilisées sur l'autre. Au début du siècle où la plupart des constructeurs produisaient des voitures uniques, construites artisanalement, cela constituait la preuve évidente d'une précision absolue et d'une qualité élevée dans la conception et la fabrication.

4. Les années vingt et trente

Cadillac entamait un nouveau chapitre de son histoire en 1909 lorsqu'un certain nombre de constructeurs automobiles s'unirent pour former la General Motors. Cadillac devenait la marque de prestige de ce nouveau groupe. Elle innovait en proposant dès 1913 le démarreur électrique sur ses modèles. Celui ci remplaçait l'antique manivelle. Un an plus tard, Cadillac présentait le premier moteur V8 du marché.

A la suite de sérieuses divergences d'opinion au sein de la direction, Henry Martyn Leland quittait Cadillac en 1917. Un an plus tard, Cadillac recevait du gouvernement américain une commande pour la construction d'avions militaires. En pleine capacité, Cadillac produisait quarante avions par jour. A la fin de la première guerre, la General Motors proposait du travail à de nombreux militaires qui rentraient chez eux.

Alors que la paix régnait de nouveau, l'industrie automobile pouvait réellement prendre son envol. La conduite d'une automobile commençait à devenir un passe temps populaire aux Etats Unis. Cadillac dut alors affronter un nouveau problème. L'entreprise était dispersée sur plus de soixante quinze bâtiments différents dans la région de Détroit. Il fut donc décidé de construire une nouvelle usine sur la Clark Avenue. Ce projet nécessita un investissement énorme.

Une nouvelle équipe de direction reprenait les rênes de la GM en 1920. Elle commença par restructurer l'entreprise, afin de mieux exploiter les avantages des synergies entre les marques. A titre d'exemple, les ingénieurs des différentes filiales de la GM se mirent d'emblée à échanger les résultats de leurs recherches.


Gamme Cadillac 1922

L'amour de la vitesse, du glamour et du luxe dominèrent les années 20 et 30. Durand cette période, Cadillac inonda le monde automobile de nouveautés. Ainsi, la marque de prestige de la GM lançait la première voiture au monde équipée d'une transmission synchronisée en 1928. La même année, le pare-brise en verre feuilleté était introduit en équipement standard.


Publicité Cadillac de 1925


Publicité Cadillac de 1929

Les éléments décoratifs en chrome faisaient leur apparition en tant qu'équipement d'origine à partir de 1929. En 1930, Cadillac proposait un véhicule doté d'un moteur 16 cylindres, qui fut suivi un peu plus tard dans l'année d'une version V12.


Publicité de 1930 pour la nouvelle Cadillac V16


Publicité Cadillac de 1931

En 1927 débutait la carrière d'un designer automobile qui allait rapidement accéder à la célébrité, Harley Earl. Cadillac lançait son premier modèle aérodynamique en 1934. La même année, Cadillac était le premier fabricant américain à présenter une automobile avec la roue de secours logée à l'intérieur du véhicule, au lieu d'être attachée à la carrosserie.

5. La limousine Fleetwood Seventy Five (75)

La limousine Fleetwood Seventy Five illustrée ci-dessous dans sa version de 1946 fut présentée en 1941. Excepté quelques retouches de détail, elle fut maintenue sous sa forme initiale au catalogue du constructeur jusqu'en 1949, après une longue interruption pour cause de guerre entre 1942 et 1946. Contrairement aux autres modèles Cadillac, la série Seventy Five ne bénéficia pas en 1948 du nouveau dessin adopté par l'ensemble de la gamme, caractérisé notamment par l'apparition des fameux ailerons arrière.


Cadillac Fleetwood Seventy Five Seven Passenger, 1946

Ces limousines destinées à l'élite des dirigeants américains étaient produites au compte goutte à l'échelle d'une groupe comme la General Motors, à savoir quelques centaines d'exemplaires par an. Ce faible niveau de production ne permettait pas au constructeur de Détroit d'amortir très rapidement ses outillages. Ainsi, la série Seventy Five n'allait être redessinée que pour le millésime 1950. Tout en suivant les évolutions des autres modèles, la Seventy Five fut maintenue au catalogue jusqu'en 1976, après quoi elle céda sa place à la Fleetwood.


La Cadillac Fleetwood 75 seven passenger Sedan de 1949 conserve l'ancienne caisse


Par opposition, cette Cadillac 61 Coupé de 1949 est dotée de la nouvelle caisse

6. La production redémarre en 1945

La victoire des alliés lors du second conflit mondial allait servir de tremplin pour stimuler l'industrie automobile aux Etats Unis. Cinquante cinq jours furent nécessaires pour passer de la production d'automobiles civiles à l'assemblage des chars. Le transfert inverse fut mené en un jour de moins. Les Cadillac d'après guerre commençaient à sortir des chaînes de montage de Detroit le 17 octobre 1945. Le 25 novembre 1949, Cadillac célébrait sa millionième voiture. Il avait fallu attendre quarante sept ans pour vendre ce premier million d'automobiles. Neuf années suffirent pour atteindre le deuxième million. Les fifties  allaient être l'âge d'or des Cadillac. Mais ceci est une autre histoire !


Une clientèle d'homme d'affaires et de senior était attachée à la 75 (modèles 1957 et 1956)

Quesako - Similitude - Sommaire du site