Bristol 401 - Alfa Romeo 6C 2500


Bristol 401

La carrosserie de la Bristol 401 était construite selon la méthode Supperleggera imaginée par Touring. Ce procédé fut déposé en 1937 par le carrossier italien. Il définissait un mode de construction qui consistait à mettre en forme la tôle d'aluminium sur un modèle en menuiserie, et à adapter les panneaux ainsi formés sur un treillis tubulaire. Il apportait à l'époque un gain de poids non négligeable, tout en permettant de conserver une très bonne rigidité.

Le  procédé Supperleggera fut adopté par de nombreuses autres marques de prestige, parmi lesquelles il convient de citer Pegaso, Maserati, Aston Martin et Alfa Romeo. Outre le principe Supperleggera, on note de nombreuses similitudes de style entre la Bristol 401 et l'Alfa  Romeo 6C 2500 : ailes semi intégrées, long capot moteur, pare brise en deux parties, calandre proéminente, projecteurs ronds, arrière fastback, etc ...

Plus d'informations en cliquant ici ...


Alfa Romeo 6C 2500

Durant les années trente, afin de satisfaire aux exigences du programme fasciste qui prévoyait un développement important du programme d'armement, l'activité de production automobile d'Alfa Romeo fut très ralentie au profit de la fabrication de moteurs d'avions et de véhicules militaires.

C'est dans ce contexte peu favorable qu'était présentée en 1939 l'Alfa Romeo 6C 2500, produite selon le procédé Superleggera. Le châssis de la grande Alfa était disponible en trois longueurs d'empattement. La version de 3,25 mètres était réservée aux grosses berlines, celle de 3,00 mètres aux coupés et cabriolets à cinq places, tandis que le châssis de 2,70 mètres était utilisé pour les coupés et les cabriolets à deux places.

A la fin des hostilités, la 6C 2500 était toujours disponible dans ses différentes versions. Alfa Romeo proposait en 1947 une " deuxième série " au design plus moderne. Mais ce sont les carrossiers qui se montrèrent les plus inspirés. Le style italien était alors en pleine ébullition.

Plus d'informations en cliquant ici ...

Quesako - Similitude - Sommaire du site