Rickman


Rickman Ranger

Dans le monde de la moto britannique, les frères Don et Derek Rickman sont des légendes. Après s'être fait un nom en tant que pilotes sur les terrains de motocross à la fin des années cinquante, ils se lancent dans la production de cadres de motos destinés à la compétition. Ils installent leur petite usine à New Milton dans le Hampshire.


Derek Rickman

Pour les moteurs, ils font appel aux grands du secteur, qu'il s'agisse de Triumph, Matchless, Royal Enfield ou BSA. Quand l'industrie britannique motocycliste commence à décliner, l'alternative est simple : ils sollicitent les constructeurs japonais, Honda et Kawazaki en particulier.


Rickman Métisse

La société cesse d'assembler des motos en 1975, pour se concentrer sur la fabrication d'accessoires. En janvier 1987, les frères Rickman se diversifient dans la production de voitures en kit habillées de carrosseries en fibre de verre. Leur unique modèle est un tout chemin (pas un 4 x 4) baptisé Ranger réalisé sur la base d'une Ford Escort de première ou de deuxième génération. Le Ranger présente de faux airs de Suzuki Jimny. Dans sa version initiale, il mesure 3,50 mètres de long pour un poids de 790 kg. La gamme se développe en 1989 avec une version longue. L'acheteur a le choix entre une carrosserie fermée ou pick-up.  Le Ranger sera par ailleurs produit en Russie sous le nom de Avtokam Ranger à partir de 1991, puis Avtokam 2160 à partir de 1992.


Rickman Ranger

En 1990, Rickman ajoute le Métisse (avec un accent) à son offre. Il s'agit d'un coupé sportif de quatre vraies places réalisé sur une base de Ford Sierra trois portes. Il emprunte son nom à l'une des plus célèbres motos des frères Rickman. L'entreprise cesse ses activités au milieu des années quatre vingt dix.


Rickman Métisse

Retour au sommaire de "A nous les petites anglaises "