Dellow

Deux hommes sont à l'origine de cette marque : Kenneth Delingpole et Ronald Lowe. Le premier était le patron d'une société de fabrique de visserie et diverses quincailleries, le second son directeur. Celui-ci occupait ses loisirs à participer à des épreuves de trial au volant d'une voiture de sa conception, équipée d'un châssis Austin Seven et d'un moteur Ford Ten. La réussite de sa voiture en course attira l'attention d'autres pilotes, qui le sollicitèrent pour obtenir une voiture identique. Il en parla à son patron, et c'est ainsi que vit le jour en 1949 la Dellow Motors (Delingpole et Lowe). Précises, maniables et particulièrement robustes, les Dellow obtinrent de bons résultats en trial. Voiture de course comme de tourisme, elles étaient parfaitement adaptées pour parcourir de longs trajets sur les routes de campagne.

Six générations de modèles se succédèrent.

La Mk1 était une deux places dotée d'un châssis tubulaire inédit, et d'un moteur Ford Ten de 1172 cm3, techniquement très proche du modèle avec lequel courait jusque-là Ronald Lowe. L'absence de porte permettait d'obtenir une structure très résistante. 94 exemplaires auraient été produits de janvier 1950 à mai 1951.


Dellow Mk 1, source : http://www.oldclassiccar.co.uk

La Mk 2 qui succédait à la Mk 1 a été assemblée à environ 95 exemplaires entre 1951 et 1957. Elle était vendue avec ou sans porte. Le dessin du capot moteur était abaissé par rapport à celui de la Mk 1, et elle offrait un petit espace pour les bagages. Nombre de ces voitures, tant Mk1 que Mk2, ont traversé les années, et font de nos jours la joie de quelques collectionneurs britanniques.


Dellow Mk 2

La Mk 3 était un roadster 2 + 2 assez conventionnel à vocation routière, assemblé parallèlement à la Mk 2. Produit à 18 exemplaires en 1952, 10 ont survécu jusqu'à nos jours. La Mk 4, en fait une Mk 3 à quatre places, ne fut produite qu'en un seul exemplaire. Elle était mue par un moteur Ford Consul de 1508 cm3.

La Mk 5 de 1954 fut construite en 14 exemplaires. Avec le même 1508 cm3 de 76 ch que la Mk 4, il s'agit de la version la plus aboutie jamais produite par Dellow, d'un excellent rapport poids / puissance, et d'une certaine élégance qui faisait jusqu'alors défaut aux produits de la marque.

La MK 6 équipée du moteur Ford 1172 cm3, offrait la particularité (pour ce constructeur) de disposer d'une carrosserie ponton enveloppante en fibre de verre. Mais Dellow avec son faible niveau de production et ses coûts élevés n'était pas en mesure de lutter avec les Austin Sprite et autres MG Midget.


Dellow Mk 6

Dellow subissait le même sort que bien d'autres constructeurs marginaux, comme Allard ou HRG, en manque de capitaux pour se développer. La société suspendait ses activités en 1959, après avoir fabriqué environ 300 voitures.

Retour au sommaire de "A nous les petites anglaises "