Bond, de la Mark A à la Mark G, et la 875


Bond Mark A

1. De la Mark A à la Mark G

La naissance de la marque Bond est le fruit de la rencontre de deux hommes. D'un  côté, C.R. Gray, directeur de Sharp's Commercial, entreprise spécialisée après guerre dans le reconditionnement de véhicules militaires pour le compte du Ministère de l'Equipement Britannique, d'autre part Lawrence Bond, concepteur d'une voiture légère à trois roues. Le premier disposait d'une usine, qu'il cherchait à reconvertir, pour faire face à la fin annoncée des contrats de reconditionnement. Le second était porteur  d'un projet original de voiture à trois roues, idée judicieuse en cette période de rationnement de l'essence.


Bond Mark A

De cette union naissait la Bond Minicar Mark A. La voiture était équipée d'un moteur deux temps de 122 cm3. Elle rencontra une certaine réussite commerciale, qui se traduisit par la construction de 1973 exemplaires entre janvier 49 et avril 51. La Mark B succéda à la Mark A, et se différenciait par une motorisation de 197 cm3,  un coffre plus volumineux, et l'adoption d'une suspension arrière.


Bond Mark B

En octobre 1952 fut commercialisée la Mark C. La carrosserie était totalement redessinée, et se caractérisait toujours par la présence d'une seule porte côté passager.


Bond Mark C

La Mark D qui fut disponible à partir de mai 1956 conservait le même dessin que la Mark C. Elle se distinguait toutefois par quelques améliorations techniques (démarreur, rapport de marche arrière inexistant auparavant ...).


Bond Mark D

La Mark E vendue à compter d'octobre 1957 bénéficia d'un nouveau dessin de carrosserie : ailes totalement intégrées, pare brise plus vaste, seconde porte, etc ... La motorisation se limitait toujours à un deux temps de 197 cm3.


Bond Mark E


Bond Mark E et D

Un an plus tard, en novembre 1958, La Mark F optait pour un moteur dont la cylindrée atteignait 250 cm3. Esthétiquement, elle était similaire à la Mark E.


Bond Mark F

La Mark G fut la dernière évolution de cette série. Présentée en août 1961, elle exhibait une toute nouvelle carrosserie dotée d'une habitabilité accrue. Sa commercialisation fut assurée jusqu'en décembre 1966.


Bond Mark G

Il fut produit 24482 voitures de ces séries, réparties entre 1973 Mark A, 1414 Mark B, 6399 Mark C, 3761 Mark D, 1189 Mark E, 6433 Mk F et 3253 Mark G.

2. La 875

Bien qu'en baisse sensible, le marché des trois roues permettait encore d'engranger un nombre non négligeable de ventes. A partir de 1966, et après la disparition de la Mark G, le client pouvait se diriger vers la Bond 875 à la carrosserie en fibre de verre. Cette voiture totalement nouvelle était basée sur une mécanique Hillman, un 4 cylindres de 875 cm3. Elle ressemblait de plus en plus à une vraie voiture, notamment au vue de ses performances. Il fut produit 3440 voitures de la série 875.


Bond 875


Que d'évolutions en 18 années ! Source : Autocar, 11 novembre 1966

Retour au sommaire de Trois Roues - Retour au sommaire du site