Aston Martin, 90' et 2000'

1. Aston Martin Virage Shooting Brake

Victor Gauntlett, président d'Aston Martin de 1981 à 1991, est à l'origine du renouveau des carrosseries de type shooting brake par la firme de Newport Pagnell. Walter Hayes, son successeur, a mené à son terme les projets de Gauntlett. C'est John Hefferman, le styliste de la Virage, qui a tracé les lignes de ce break de chasse, en puisant son inspiration dans les réalisations du passé. La nouvelle venue est présentée au Salon de Genève 1992. Son hayon arrière provient d'une Ford Escort Clipper. Cela peut s'expliquer par le fait que le géant américain est le principal actionnaire d'Aston Martin depuis 1987 ! Contrairement aux DB 5 et DB 6 produites par Radford et Panelcraft, la Virage Shooting Brake est construite au sein de l'usine Aston Martin. A 165 000 £ lors de son lancement, il s'agit du break le plus cher du monde, mais aussi du plus rapide.


Aston Martin Virage Shooting Brake

2. Aston Martin V8 Vantage par Roos Engineering

Cette Aston Martin V8 Vantage est le fruit d'une collaboration entre Aston Martin et la société suisse Roos Engineering, spécialisée dans la restauration d'automobiles anciennes de prestige. Une production limitée à trois exemplaires a été entreprise, ce qui en fait un engin particulièrement exclusif.


Aston Martin par Roos Engineering

Cette autre réalisation de Roos sur base V8 présente des lignes moins utilitaires.


Aston Martin par Roos Engineering

3. Aston Martin Virage break cinq portes

Aston Martin propose en 1994 un break de chasse à cinq portes. Pour obtenir ce résultat, l'empattement a été rallongé d'environ trente centimètres.


Aston Martin Shooting Brake 5 portes

4. Aston Martin V8 Sportsman Shooting Brake

Cette Aston Martin V8 Sportman Shooting brake de teinte British Racing Green a été produites en trois exemplaires. L'histoire des deux premières est connue. Elles répondaient à la commande de deux frères suisses désireux de s'offrir une voiture exclusive. Les deux Aston Martin V8 Vantage servant de base sont sorties de production en juillet 1996. Une fois homologuées, elles ont été ramenées à l'usine pour être modifiées. Ces travaux ont été menés entre septembre 1996 et décembre 1997. Les voitures seront revendues par leurs propriétaires peu de temps après. Depuis, elles ont été présentées dans différentes ventes aux enchères, devenant des objets de spéculation.

5. Lagonda break par Roos Engineering

Roos Engineering a fabriqué cette voiture en 2000 à la demande d'un client, sur la base d'une Lagonda V8 de 1987. La faisabilité du projet a été étudiée en collaboration avec la firme Aston Martin Lagonda. Ce break était également destiné à démontrer le savoir-faire de Roos Engineering. Pour mémoire, 627 exemplaires de la berline Lagonda ont été produits de 1976 à 1990.


Lagonda par Roos Engineering - Source : http://jalopnik.com

6. Aston Martin Vanquish par Bertone

Bertone a déjà carrossé en 1961 une Aston Martin DB4 GT qui portait le nom de Jet. C'est en mars 2004 au Salon de Genève qu'est présentée la Jet 2. Elle est basée sur le modèle haut de gamme de la firme britannique, la Vanquish. La face avant adopte la traditionnelle grille de calandre. Le châssis allongé de 21 centimètres permet d'installer deux passagers arrière dans de bonnes conditions. Les dossiers de ces places assises sont rabattables, ce qui autorise le cas échéant une augmentation du volume de chargement, comme sur un break de chasse !


Bertone Jet 2

7. Aston Martin par Francesco Boniolo

Le mythe du break de chasse Aston Martin à la vie dure. Les formes de cette Vanquish sont signées par la société de design de Francesco Boniolo. C'est le carrossier Quality Cars de Vigonza en Italie qui en a assuré la réalisation en 2007. Cette création a été commandée par un client anonyme, qui a souhaité une interprétation unique de sa Vanquish. Le châssis est allongé pour permettre aux portes arrière " suicide " d'offrir un accès plus aisé aux places assises derrière le conducteur. Un hayon permet d'avaler des bagages encombrants, voire quelques fusils de chasse !


Aston Martin par Francesco Boniolo

8. Aston Martin Virage Shooting Brake

En 2013, à l'occasion des 100 ans de Zagato, le carrossier réalise deux modèles uniques commandés par deux de ses clients, la DB9 Spider Centenial de couleur verte, et la DBS Coupé Zagato Centenial en bleu. L'année suivante, Zagato présente au concours d'élégance de Chantilly une Virage Shooting Brake sur le même thème.


Aston Martin Virage Shooting Brake

9. Aston Martin Vanquish Shooting Brake

Comme les Vanquish Coupé et Volante de 2016 habillées par Zagato, cette version Shooting Brake est produite à partir de 2018 en 99 exemplaires. En 2017, il y a aussi eu un Speedster limité à 28 exemplaires, ce qui porte à quatre de nombre de carrosseries spéciales sur cette base et à 325 le nombre de Vanquish qui sont passées dans les ateliers de Zagato. Avec ses trois portes, ses surfaces vitrées réduites et son vaste hayon, la Vanquish Shooting Brake n'usurpe pas son appellation. Elle est animée par un V12 5,9 litres atmosphérique de 600 ch.


Aston Martin Vanquish Shooting Brake

10. Digression


Aston Martin DB 11 Shooting brake par X-Tomi - source : https://www.autoevolution.com


Aston Martin DB11 Shooting brake - source : https://rainprisk.artstation.com


Aston Martin DB11 Shooting brake par abhishek712 - source https://steemit.com


Aston Martin Vantage Shooting brake par Nikita Aksyonov

Retour au sommaire de Shooting Brakes, Break de Chasse & Cie