Simca

Plus break haut de gamme que véritable shooting brake, la Simca Aronde Ranch méritent tout de même d'être mentionnée en raison de son positionnement particulier dans la production automobile française du début des années 60. La carrosserie de break vitré sur base Aronde apparut sur le marché en 1953, tout d'abord sous le terme Commerciale, puis dès 1954 sous l'appellation Châtelaine. En 1960, elle bénéficia de la nouvelle face avant de la P 60, et fut maintenue au catalogue jusqu'à l'arrêt de production des Aronde.

Un nouveau break plus luxueux vint épauler la Châtelaine en 1960. Baptisé Ranch, il héritait de la mécanique de la performante Montlhéry (62 ch au lieu de 48 pour la Châtelaine) et de la nouvelle face avant type P 60. La version Ranch fut appréciée par les clients de l'époque tant pour sa nervosité que pour sa présentation intérieure soignée, qui en fit davantage un modèle de tourisme qu'un break commercial, rôle confié à la Châtelaine moins bien équipée. Le break Ranch était disponible en plusieurs combinaisons bicolores de carrosserie, particularité à l'époque qui faisait l'originalité et la fierté de Simca. La gamme Aronde fut retirée du catalogue à partir de 1963 après la présentation au salon de Genève de la famille 1300/1500.

Retour au sommaire de Shooting Brakes, Break de Chasse & Cie