Fiat 130 Coupé - Momo Mirage
Rolls Royce Camargue - Lancia Gamma Coupé


Fiat 130 Coupé

La berline 130, qui remplaçait la berline 2300, était présentée au Salon de Genève en mars 1969. Elle fut dessinée chez Fiat sous la responsabilité de Mario Boano. Son style d'une extrême banalité ne souleva pas les foules. Elle ressemblait à une grosse Autobianchi A 111, voire à une Fiat 125. Elle était initialement motorisée par un V6 de 2865 cm3 qui développait 140 ch.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Momo Mirage

Le dessin de la Momo est l'oeuvre de Gene Garfinkle, employé par Raymond Loewy. Notre homme avait déjà fait ses preuves sur des concept cars de la General Motors. La Momo était un condensé des tendances stylistiques de l'époque. On y retrouvait aussi bien la touche Pininfarina (Coupé Fiat 130) que Ghia (Lancia Marica) ou Vignale (Maserati Mexico).

Plus d'informations en cliquant ici ...


Rolls Royce Camargue

Le projet de la future Rolls Royce Camargue fut baptisé " Delta " dès ses origines à la fin des années 60. Afin de palier à la défaillance des derniers grands carrossiers britanniques, le constructeur de Crewe s'adressa à Pininfarina en Italie pour concevoir un coupé de prestige. A ce titre, la Camargue était un cas unique dans l'histoire de Rolls Royce. Il s'agissait en effet la première voiture de série de la marque à porter la griffe d'un designer étranger. C'est Sergio Pininfarina lui-même qui s'attela à définir le style de la Camargue. Ses lignes rappelaient celles du coupé Fiat 130 du même carrossier exposé quatre ans plus tôt au bord du lac Léman.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Lancia Gamma Coupé

Durant les années 70, Lancia était synonyme d'élégance et de luxe, conjugués à une certaine sportivité, comme pouvaient en attester alors les nombreuses victoires de la firme en compétition. A cette époque, les marques allemandes s'imposaient déjà dans le haut de gamme européen, avec en particulier BMW et Mercedes. Audi était encore en train de se faire un nom. Les voitures britanniques demeuraient marginales sur le continent, et les Renault 30 ou Peugeot 604 faisaient pâle figure dans cet univers de luxe.

Fiat désigna la marque Lancia pour résister à l'invasion germanique. La berline et le coupé Gamma étaient commercialisés à partir de 1976, sur un châssis commun, légèrement raccourci pour le coupé. Pininfarina signait les deux carrosseries. Celle du coupé était d'une rare élégance. Son style en faisait déjà une classique lors de sa commercialisation. Par rapport aux coupés Fiat 130 et Rolls Royce Camargue, le dessin du coupé Gamma se distinguait par quelques éléments caractéristiques, comme le pli à l'arrière du toit, la malle de coffre incurvée, ou la bande de caoutchouc le long de la nervure latérale.

Plus d'informations en cliquant ici ...

Quesako - Similitude - Sommaire du site