Anadol FW5 - Bristol 603


Anadol FW5

Commercialisée à partir de 1966, l'Anadol FW5 était produite par la firme Otosan installée en Turquie à Istanbul. L'étude de la voiture fut menée en collaboration avec la firme britannique Reliant. Le dessin de la carrosserie était l'oeuvre de Ogle Design. Anadol était le nom donné aux soldats de la guerre d'indépendance turque. Ce coach en matière synthétique utilisait une mécanique Ford Cortina. Avec cette production locale, la Turquie possédait désormais une automobile abordable, moins coûteuse que tous les modèles importés hors de prix. Anadol se chargea par la suite de l'évolution du modèle (berline, break et coupé STC-16 en 1974 ...), jusqu'à ce que Ford devienne majoritaire chez ce constructeur dans les années 80, et y produise les Ford Taunus.


Bristol 603

Bristol sur ce site

La Bristol 603 succédait à la 411 à partir de septembre 1976. Le style de la nouvelle venue était sensiblement plus moderne, mais tout à fait adapté pour ne pas heurter la clientèle très traditionnelle de Bristol. L'Auto Journal parlait à l'époque d'une esthétique désespérante, toute faite de rondeurs, de lignes contrariées et maladroites. Les ingénieurs étaient partis d'une feuille vierge pour concevoir la 603, tout en conservant les qualités de sécurité, de silence, de soin apporté à la construction qui avaient fait la réputation de la série 400. Quelques modifications justifiaient l'appellation 603 S2 à partir de novembre  1977. La voiture coûtait en 1978 30 000 livres, soit 3 000 livres de plus qu'une Rolls Royce Silver Shadow. La production totale de la 603 fut d'environ 70 voitures jusqu'en 1982. Comparer cette prestigieuse Bristol à une populaire Anadol choquera plus d'un membre du mythique Blenheim Gang, mais reconnaissons à ces deux coachs une même banalité dans leurs lignes.

Retour au sommaire de la rubrique Similitude
Retour au sommaire du site