Ferrari 365 GT4/400/412 - Bitter SC


Ferrari 365 GT4 2+2

La Ferrari 365 GT4 2+2 fut présentée au Salon de Paris en 1972. Si son nom s'inspirait de celui de sa devancière, la 365 GT 2 + 2, ses lignes superbement proportionnées, sobres, épurées, tendues, s'en éloignaient définitivement. Ce dessin de Pininfarina lui autorisa une carrière exceptionnellement longue, et la voiture traversa les années sans avoir à subir de correction esthétique majeure.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Bitter SC

Bitter par le Bitter Club International (en allemand et anglais)
Bitter le site officiel (en allemand)


Bitter SC

L'Allemagne est un pays dans lequel l'industrie automobile tient une place prépondérante. Mais contrairement à l'Italie par exemple, les artisans n'ont guère jamais pesé très lourd face aux géants que sont Mercedes, BMW, Volkswagen, Ford ou Opel. Erich Bitter fut tout d'abord pilote de course, puis importateur de voitures italiennes (Abarth et Intermeccanica), avant de lancer ses propres productions. Il a tout de même réussit en une quinzaine d'années à se faire un nom parmi les constructeurs d'outre Rhin, en proposant des réalisations inspirées des carrossiers transalpins, dotées de mécaniques Opel. La filiale germanique de la General Motors n'a pourtant jamais eu la préférence des artisans et transformateurs marginaux, qui préfèrent se risquer sur des bases Mercedes (Duchâtelet, Lorinser, Brabus ...), Porsche (Rinspeed ...) ou BMW (Alpina, Hartge ...).

A ses débuts, Bitter reprit à son compte un projet abandonné par Opel. Il présenta sa première voiture, la CD, dotée d'un V8 Opel Diplomat, au Salon de Francfort en 1973. Sa production fut assurée par Baur de Stuttgart qui en construisit 369 exemplaires de 1974 à 1977.


Bitter CD

La version SC qui emprunte ses traits à la Ferrari, et son 6 cylindres à la l'Opel Senator, lui succéda à partir du Salon de Francfort 1979. Des contacts furent pris avec Michelotti pour le dessin de la voiture, mais le carrossier italien décéda alors que la SC n'était qu'au stade du prototype. Eric Bitter termina le travail, et c'est à lui que l'on doit les lignes de la SC. La production des 488 SC s'échelonna de 1981 à 1986.


Bitter SC

Quesako - Similitude - Sommaire du site