Packard 1941 - ZIS 110 1945


Packard 1941

La lecture du sujet consacré à Packard vous permettra de mieux situer le contexte dans lequel évoluait alors ce constructeur.


ZIS 110 1945

1. La genèse

ZIS s'appelait à l'origine AMO, pour Avtomobilnoe Moskovskoe Obshchestvo. AMO fut créé en 1916 sous le règne de Nicolas II, tsar de Russie, quelques mois avant la révolution de 1917. La camionnette AMO fut le premier véhicule à être conçu et construit entièrement en URSS en 1924. Quelques voitures de tourisme très lourdes d'aspect furent assemblées sur le même châssis, mû par un moteur 4 cylindres de 35 ch.

A partir de 1928, les plans quinquennaux prévoyaient tout, y compris la production automobile pour les élites. Si Lénine (1870-1924) roulait en Rolls Royce, Staline (1878 - 1953) souhaitait être véhiculé dans une automobile de fabrication soviétique. En 1933, la production était transférée sur un nouveau site plus moderne à Moscou. En 1936, AMO devenait ZIS, pour Zavod Imeni Stalina ou Usine en l'honneur de Staline. Une partie minime de l'outil industriel était réservée à la production des voitures d'apparat, destinées aux dignitaires du gouvernement.

La première ZIS fut la 101 en 1936. Dotée d'un 8 cylindres d'origine américaine, elle s'inspirait largement ce qui se faisait au pays de l'Oncle Sam, en  particulier chez Buick, Cadillac ou Chrysler. La ZIS 101 était fabriquée en quantité extrêmement restreinte sur commande du gouvernement. Ses caractéristiques étaient impressionnantes : 5,75 mètres de long, poids de 2,5 tonnes, moteur 8 cylindres de 5,8 litres, 95 ch, 115 km/h. Un taux de compression bas permettait de rouler avec des carburants de qualité moyenne. En 1940, la ZIS 101A succédait à la ZIS 101. Le moteur gagnait en puissance. Les retouches esthétiques étaient mineures.


ZIS 101       

2. La ZIS 110

Dès 1945, les photos diffusées dans la presse internationale montraient des automobiles qui s'apparentaient à des limousines Packard sur la Place Rouge. Les soviétiques s'étaient déjà inspirés des productions américaines, mais dans le cas présent, ce n'était plus de l'inspiration, mais simplement du "copié collé " à partir d'une Packard Super 8 Limousine de la 20ème série, assemblée aux Etats Unis à partir d'août 1941.

La similitude était justifiée de manière officielle. Dans le cadre d'un programme d'aide à la reconstruction après la seconde guerre mondiale, l'outillage Packard avait été récupéré en 1945 par les soviétiques, et adapté à la nouvelle ZIS 110. Ce raccourci avait permis aux soviétiques de réduire le temps nécessaire à la mise en production d'un nouveau modèle. Il semble que Franklin D. Roosevelt ordonna clairement, pour raison d'état, aux dirigeants de Packard, fort réticents, de vendre à l'URSS les outillages et les matrices d'emboutissage.

Les différences étaient minimes entre la ZIS 110 et la Packard de 1941. Extérieurement, la voiture de l'Est arborait des caractères cyrilliques à la place des logos Packard, et une étoile était positionnée au sommet de la calandre et sur les enjoliveurs de roues. Packard ne communiqua jamais de manière officielle sur ce " deal " avec les soviétiques. Par la suite, durant la guerre froide, la presse spécialisée ne s'intéressa jamais à ce sujet dérangeant.

Au début, ZIS ne produisait qu'une limousine de sept places de 6,02 mètres. En 1947, le constructeur dévoilait une version torpédo 110 B (cabriolet), réservée essentiellement aux dirigeants soviétiques lors des défilés officiels. De nombreuses ZIS furent par ailleurs utilisées en tant que véhicule sanitaire ou ambulance, sous la dénomination 110 A. Quelques taxis dotés d'une finition simplifiée furent également mis en circulation. La ZIS 115 était une version blindée de la 110.


A droite le cabriolet ZIS 110 B présenté en 1947


ZIZ 110 A utilisée en tant qu'ambulance, 1945-1958

Il fut vraisemblablement fabriqué un peu plus de 2000 exemplaires de la ZIS 110 et de ses dérivés. La production des ZIS 110 fut suspendue en 1958 (en 1961 selon une autre source).


ZIS 110

Quesako - Similitude - Sommaire du site