Opel Olympia - Renault Juvaquatre


Opel Olympia

L'Opel Olympia d'une cylindrée de 1,3 litres était présentée en 1935. Elle devait son nom aux Jeux Olympiques qui allaient avoir lieu à Berlin l'année suivante. Il s'agissait de la première voiture allemande de série pourvue d'une coque autoporteuse tout acier. Sa production effective débutait en 1937. La carrosserie de l'Olympia présentait une série d'avantages : un poids total abaissé, une sécurité passive accrue et une excellente aérodynamique pour l'époque.

Plus d'informations en cliquant ici ...


Renault Juvaquatre

Durant la seconde moitié des années 30, le marché automobile français allait connaître une importante mutation. La création des congés payés sous le front populaire en 1936 ouvrait enfin aux classes moyennes la possibilité de voyager. A cette nouvelle clientèle, le constructeur de Billancourt se devait de proposer une nouvelle voiture, plus abordable financièrement que les grandes Renault, mais qui ne cannibalise pas pour autant les ventes du segment supérieur. Outre l'aspect économique de l'engin, le cahier des charges exigeait une voiture suffisamment spacieuse pour accueillir une famille.

Louis Renault porta un intérêt particulier lors de sa visite au Salon de Berlin en 1935 à la nouvelle petite Opel Olympia. Il incita ses ingénieurs à s'inspirer de la voiture allemande pour la conception de son futur modèle de bas de gamme. L'une des particularités innovantes de l'Olympia était d'être dotée d'optiques avant intégrés dans la carrosserie.

La Renault Juvaquatre était dévoilée au Salon de l'Automobile en octobre 1937, sous la forme d'un coach deux portes. La ressemblance de la nouvelle Renault avec l'Olympia irrita le constructeur allemand. Opel n'était cependant pas dans la meilleure des situations pour critiquer son rival Renault. La voiture allemande semblait en effet s'être elle même inspirée du prototype américain Hupmobile Aerodynamic de 1934, qui allait donner naissance en 1935 à la série Hupmobile 518.

Plus d'informations en cliquant ici ...

Quesako - Similitude - Sommaire du site