Mercedes CLS


Mercedes CLS, 2004


Associer l'élégance et la sportivité du coupé avec l'aspect fonctionnel d'une berline est un vieux rêve de designer. Rover a montré le chemin dès 1962 en créant un coupé à quatre portes sur la base de la berline " 3 litres ". En 2004, Mercedes remet au goût du jour ce concept en créant la CLS, profilée comme un coupé et censée être aussi spacieuse qu'une berline. D'autres constructeurs vont suivre, notamment Audi avec les A5 et A7, Volkswagen avec la Passat CC et BMW avec la Série 6 Gran Coupé.

Mercedes CLS 63 AMG, 2008

Les proportions de la CLS surprennent. Basée sur une Classe E, elle est 9 cm plus longue, 3 cm plus large, tout en étant 6 cm plus basse. Sa sportivité est marquée par une ligne de caisse arquée soulignée d'un trait vif, et par une surface vitrée réduite. Elle dispose de quatre places indépendantes.

A ses débuts, sous le capot, on trouve un V6 3 498 cm3 de 272 ch pour la CLS 350 et un V8 de 4 966 cm3 de 306 ch pour la CLS 500. Plus tard apparaissent la CLS 55 AMG (V8 turbo, 5 439 cm3, 500 ch) dotée d'équipements comme s'il en pleuvait, puis en 2006 la CLS 63 AMG (V8, 6 208 cm3, 514 ch). Cette dernière remplace la CLS 55. L'ensemble de cette gamme évolue ensuite d'une année sur l'autre, avec de nouvelles motorisations. Nombreux sont les préparateurs à s'intéresser à la Mercedes CLS, avec plus ou moins de bonheur.

Wald Mercedes CLS, 2005

Brabus Mercedes CLS W12 S Rocket 2005

Brabus Mercedes CLS K8 2005

Lorinser Mercedes CLS, 2005


Mercedes CLS, 2010


La première CLS passe la main en septembre 2010. La nouvelle génération fait le pari d'un dessin plus tourmenté, plus musclé avec un épaulement arrière très marqué. La face avant, plus verticale, lui confère un faciès plus agressif.

Mercedes CLS, 2010

Elle ne bénéficie plus de l'effet de choc esthétique provoqué par le modèle de 2004. Les formes s'inscrivent davantage dans la veine stylistique du reste de la famille Mercedes, en particulier la Classe E. C'est d'ailleurs sur cette plateforme qu'est élaborée la seconde CLS. Elle est clairement positionnée haut de gamme, avec des motorisations de 265 à 525 ch (CLS 63 AMG, V8 bi turbo, 6 208 cm3). De nouveau, les préparateurs s'en donnent à coeur joie, que cela soit le très officiel AMG ou les plus officieux Carlsson et Mansory.

Mercedes CLS 63 AMG, 2010

Carlsson Mercedes CLS CK63 RS, 2011

Mansory Mercedes CLS, 2012

Sommaire Histoire d'Auto - Sommaire site