Utilitaires

Utilitaire ne rime pas forcément avec tristesse. Bien au contraire, des années 40 aux années 80, période que va couvrir cette étude, les grands constructeurs français ont présenté leurs productions utilitaires dans de très belles brochures, qui n'avaient rien à envier à celles consacrées aux voitures plus bourgeoises. Débutons ce panorama par les utilitaires Peugeot 202.


Peugeot 202


La berline 202 est présentée officiellement le 2 mars 1938. Elle reprend le fameux style " Fuseau Sochaux " initié sur les 302 et 402. Cette voiture économique permet de toucher une nouvelle catégorie sociale moins fortunée, celle des employés. Les premiers utilitaires sur base 202 sont disponibles à partir de septembre 1938. Il s'agit des versions Fourgon et Châssis-cabine. Le 4 cylindres 1133 cm3 développe 30 ch, et autorise une vitesse de pointe proche de 90 km/h.


Peugeot 202 Fourgon Métallique, 1939


Peugeot 202 Châssis-cabine, 1939

Au début de l'été 1939, la version Commerciale Familiale est la dernière carrosserie créée avant la guerre. Elle existe en deux types : 4 places type G2 ou 6 places type G2F. Cette dernière dispose de deux places supplémentaires sur un strapontin arrière fixé face à la route. Quelques utilitaires 202 seront encore assemblés pendant la guerre, jusqu'en juillet 1943.


Peugeot 202 Commerciale Familiale, 1939


Peugeot 202 Commerciale Familiale, type G2F et G2. La charge utile est de 500 kg.

Déjà Peugeot sait répondre aux demandes de nombreux professionnels, avec des carrosseries hors-série : boulangère, plateau miroitier, petit car pour écoles, plateau à ridelles, bétaillères, ambulances ...


Peugeot 202 Utilitaire, quelques exemples de carrosseries hors-série

La production des Peugeot peut reprendre au ralenti dès le printemps 1945, après l'achat de machines neuves et le rapatriement d'autres confisquées par les Allemands. Au Salon d'octobre 1946, un nouveau break de chasse mi-bois mi-métal qui adopte l'appellation officielle de " Limousine Commerciale " et officieuse de " Canadienne " remplace l'éphémère version de 1939. Mais celui-ci est cher, 237 500 francs contre 147 100 pour la berline de base ou 165 300 francs pour le cabriolet. L'offre est complétée avec un Fourgon tôlé et une Camionnette bâchée. Les charges utiles respectives sont de 500, 700 et 800 kg. Enfin, Peugeot propose une Ambulance, qui peut transporter le conducteur et un passager dans la cabine, deux blessés et deux accompagnateurs dans l'espace aménagé.


Trois utilitaires 202 en 1948/49: Limousine Commerciale, Fourgon Tôlé et Camionnette Bâchée.

Les derniers utilitaires 202 quittent les ateliers de Peugeot en décembre 1949. On estime à environ 32 000 leur nombre produits après-guerre. La 203 dont la version berline a été dévoilée au Salon de Paris en octobre 1948 va bientôt succéder à la 202 dans diverses variantes utilitaires.

Retour au sommaire du site