Zagato, chef-d'oeuvre du design


Descriptif

Zagato, chef-d'oeuvre du design
Texte de Luciano Greggio, avec la collaboration d'Alvise-Marco Seno
Mai 2018

Editeur : ETAI
Site web : http://www.editions-etai.fr

216 pages
Format 250 x 278
En français
Couverture rigide, sous jaquette
Prix neuf : 59 euros
ISBN 9791028302917

Cote d'amour : 6/10
 

Le pitch

En 1919, le jeune Ugo Zagato ouvre à Milan son premier atelier de carrosserie d’automobiles et d’avions. Dans les années 1920, Zagato se spécialise dans le luxe et la compétition, devenant un partenaire essentiel de l’usine Alfa Romeo puis de la Scuderia Ferrari. Après la Seconde Guerre mondiale, Zagato devient un acteur majeur du développement du Gran Turismo. Sous la conduite des fils d’Ugo Zagato, Elio et Gianni, le prestigieux carrossier milanais prend une dimension semi-industrielle. Les passionnés se souviendront en particulier de la saga sportive exceptionnelle des Alfa Romeo SZ et TZ. La firme, toujours pionnière en matière d’innovation, développe alors des séries limitées de modèles d’exception devenant des " classiques " très recherchées par les collectionneurs. Au début des années 1990, la troisième génération, incarnée par Andrea et sa femme Marella Rivolta, prend les rênes d’une entreprise en pleine évolution. Aujourd’hui, le Zagato Total Design Studio, capable de produire aussi bien des supercars que des moyens de transport publics futuristes avec des technologies avancées, conserve aussi dans ses ateliers toute la créativité et la maîtrise d’un artisan de génie.


L'auteur

Luciano Greggio, auteur prolifique, est à l'origine de plusieurs ouvrages consacrés aux grandes marques italiennes : Abarth, Alfa Romeo, Ferrari ... Il a également commis quelques livres sur le thème des locomotives à vapeur.
 

Plan du livre

Les années 1910 : Fuselages, ailes et queues
Les années 1920 : Voiture de course et type fuselage
Les années 1930 : Formes aérodynamiques et type Zagato
Les années 1940 : Modèles panoramiques et type Barchetta
Les années 1950 : L'ère du Gran Turismo et des doubles bosses
Les années 1960 : Modèles hors série et arrière Kamm
Les années 1970 : Lignes géométriques et mobilité urbaine
Les années 1980 : Editions limitées et design informatique
Les années 1990 : Les V-Max et le Total Design Studio
Les années 2000 : Néoclassicisme et voitures disparues
Les années 2010 : Icônes et nouvelles mobilités


Le plus

Comble un vide en français sur ce thème. Il s'agit donc d'une initiative intéressante d'ETAI.


Quelques regrets

Le sujet est traité en suivant une chronologie des évènements par décennie. Les trois générations de la famille Zagato sont bien présentées : Ugo le fondateur, Elio et Gianni ses enfants, et enfin Andrea qui fait vivre et qui a rendu tout sa dynamique au Zagato du 21ème siècle. C'est l'histoire de l'entreprise qui nous est contée, pas l'histoire des voitures carrossées par Zagato. Le plus souvent, elles ne sont qu'évoquées sommairement au fil du récit. C'est frustrant.

Des documents dignes d'intérêt sont représentés sous forme de très petites vignettes, tandis que d'autres qui bénéficient d'une reproduction grand format sont de qualité médiocre ou d'un intérêt très relatif. On peut regretter un mélange sans cohérence de photos modernes (en studio, en décors naturels ou photos détourées) et de documents d'époque. Un tel ouvrage devrait privilégier des archives anciennes. Au regard du sujet traité, du prix payé pour ce livre, l'iconographie paraît faible. Les photos illustrant les réalisations contemporaines sont archi connues.

Qu'il s'agisse du texte principal ou des commentaires accompagnant les photos, l'ensemble manque par moments de force. Rien ou presque sur les designers (Ercole Spada, Giuseppe Mittino, Norihito Harada) et les ingénieurs qui ont oeuvré pour Zagato, sur les chiffres de production, sur les ateliers et leur vie au quotidien, sur les rapports entretenus avec les constructeurs, sur la genèse des voitures, etc ... La " petite histoire ", les " coulisses " sont comme absentes de cet ouvrage.

Une marque comme Zagato aurait mérité quelque chose de plus fouillé, de plus élaboré, de mieux fini. La mise en page est souvent maladroite, elle manque d'harmonie. Ce livre constitue toutefois une base qui éclaircit le sujet, mais l'ouvrage de référence en français reste encore à écrire et à illustrer.
 

A noter

Il s'agit d'une traduction de l'édition anglaise connue sous le titre " Zagato, Masterpieces of Style ", qui reprend la même mise en page laborieuse que l'originale. Cette collection comprend plusieurs titres dans le même esprit, consacrés à Pininfarina, Giugiaro et Touring, toujours du même auteur, Luciano Greggio. De là à déduire qu'il s'agit d'ouvrages " de commande " ? 


Aston Martin V8 Vantage Zagato

Retour au sommaire de Bibliothèque - Retour au sommaire du site