Encyclopédie complète de l'Automobile de 1885 à nos jours


Encyclopédie complète de l'Automobile de 1885 à nos jours
Par G.N. Georgano
Traduit de l'Anglais par Jacqueline Geoghegan
1982

Editeur : Temps Actuels, 146 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 10e

696 pages
Format 218 x 280
En français
Couverture rigide, avec jaquette
Prix neuf en 1982 : 398 francs (environ 130 euros)
Prix occasion : entre 30 et 50 euros
ISBN 2201016097

Cote d'amour : 7,5/10
 

Le pitch

" Cet ouvrage est unique au monde : personne n'a jamais entrepris tâche semblable ". C'est ainsi que la revue Car définissait la première édition de l'Encyclopédie de l'Auto parue en Grande-Bretagne en 1968, et dans la revue Road and Track on pouvait lire à ce même sujet " L'omission d'une marque est exceptionnelle. Les experts de l'automobile du monde entier - en dehors des 22 qui ont aidé M. Georgano à réaliser cet ouvrage - pourraient peut-être recenser une cinquantaine d'oublis au plus, et l'encyclopédie resterait complète à 99 %. Il est d'ailleurs probable que des renseignements seront fournis par les lecteurs permettant une édition ultérieure  tout à fait complète. Les marques obscures sont décrites brièvement tandis que celles mieux connues font l'objet d'un historique concis mais complet, accompagné de photos (jusqu'à 10 parfois) des premiers modèles aux modèles les plus récents. C'est probablement le meilleur ouvrage consacré à l'histoire de l'automobile ".

Voici une nouvelle édition, attendue depuis longtemps par les passionnés de voitures. Depuis l'édition précédente, de nombreux évènements se sont produits dans l'industrie automobile. Les techniques nouvelles ont éliminé un certain nombre de marques célèbres, d'autres n'ont simplement pas pu survivre dans les conditions économiques difficiles de cette dernière décennie. Cependant lorsqu'une marque disparaît, il en naît deux ou trois dans le même temps. Cette prolifération de nouvelles marques peu importantes caractérise notre époque. Ces marques peuvent en général être classées en 3 catégories : voitures proposées en kit et voitures de sport à production limitée, mini-voitures (d'une capacité inférieure à 50 cm3) et les répliques (dont beaucoup reproduisent les modèles classiques des années 30). En tout quelque 230 nouvelles marques ont fait leur apparition depuis 1972.

Toutes ces nouvelles marques ont été répertoriées dans l'encyclopédie. De plus, les notices relatives aux marques produisant toujours des modèles ont été mises à jour tandis que celles des anciennes marques et modèles du passé ont été revues et complétées. Le directeur de l'édition et ses collaborateurs, aidés des correspondants du monde entier, ont découvert des voitures qui ne figuraient pas dans l'édition précédente. Le lecteur peut être sûr de trouver, avec cette encyclopédie, l'ouvrage le plus complet et le plus précis dans le domaine de l'automobile.

Cette nouvelle édition, qui décrit plus de 4300 voitures, comprend 500 000 mots et présente plus de 2400 illustrations. Elle figure ainsi au premier rang des grands ouvrages de référence. Les planches en couleurs ont été entièrement renouvelées et plus de 200 illustrations en noir et blanc s'y sont ajoutées faisant de la nouvelle encyclopédie de l'Auto un ouvrage complet traitant de toutes les marques de voitures, anciennes et modernes.

Pour le travail apporté à la première édition de cette encyclopédie, G.N. Georgano a reçu la Thomas McKean Memorial Cup décernée par l'Automobile Club of America et le Veteran and Vintage Magazine Trophy offert par Lord Montagu de Beaulieu. C'est la première fois qu'un écrivain reçoit ces deux distinctions.

G.N. Georgano est membre du National Motor Museum de Grande Bretagne, et fut témoin des évènements qui eurent lieu dans l'industrie automobile. Il a maintenant repris ses activités d'auteur indépendant et dirige également des ouvrages consacrés aux automobiles et camions. Parmi ses nombreuses publications, on trouve The Encyclopedia of Motor Sport (avec Al Bochroch), A History of the Sport Car, Early Days on the Road (Avec Lord Montagu of Beaulieu) et The Complete Encyclopedia of Commercial Vehicules.
 

L'auteur

Georges Nicholas Georgano, né en 1932, est un auteur britannique qui s'est spécialisé dans les livres de référence. Son oeuvre majeure demeure l'Encyclopédie complète de l'automobile, de 1885 à nos jours, un basique de toute collection qui se respecte d'ouvrages liés à l'histoire de l'automobile . D'ailleurs, pour qualifier cet ouvrage, on évoque le plus souvent " le Georgano ". A l'âge de 7 ans, il réalise déjà une compilation d'informations au sujet des camions, puis à 16 ans sa première encyclopédie. Georgano est diplômé de l'Université d'Oxford. Il débute sa carrière professionnelle en tant qu'enseignant. De 1976 à 1981, l'auteur a pris la responsabilité de la bibliothèque du National Motor Museum. Sa bibliographie comporte plus d'une trentaine d'ouvrages, le plus souvent à vocation encyclopédique.
 

Plan du livre

Hommage aux travaux de George Ralph Doyle et John Pollitt
Introduction
Planches en couleurs de photos contemporaines (sur 48 pages)
Abréviations
Auteur des notices
Encyclopédie complète (sur 660 pages)
Glossaire
Index des fabricants de pièces
 

Cadre de cette encyclopédie

Afin d'exclure la multitude des automobiles construites en un seul exemplaire, l'auteur n'a mentionné que celles fabriquées dans l'intention manifeste d'être vendues au public. Mais la définition de cette règle s'est heurtée à la difficulté de connaître l'intention réelle du fabricant, les témoins de l'époque n'étant plus de ce monde. Nombreux furent aussi au début de l'automobile les amateurs à louer un petit stand au Salon de l'Auto pour y exposer un prototype hâtivement assemblé. L'absence réelle de client entraîna souvent la disparition de ces marques qui ne sont pas répertoriées ici.

La fondation d'une société, l'annonce d'un prix, la sortie d'un catalogue étaient des signes évidents prouvant qu'il y avait eu intention de fabriquer, mais ces signes ne furent souvent réunis que dans le but de vendre des actions sans qu'aucune voiture ne soit construite. Ces sociétés fantômes ne sont pas non plus mentionnées.

L'année 1885 dans le titre de l'ouvrage fait référence à l'apparition du coach à vapeur d'Amédée Bollée construit dans un but lucratif, et à la naissance de la première Benz à trois roues, qui si elle ne fut pas vendue, fut à l'origine d'une série d'automobiles offertes à l'achat quelques années plus tard.

S'agissant d'une encyclopédie de l'automobile, les véhicules utilitaires en sont exclus. L'auteur ne s'est intéressé qu'aux voitures particulières fabriquées pour le transport de passagers. Les familiales et les breaks ne sont mentionnés que s'ils rentrent dans ce cadre. Les motocyclettes sont hors du sujet. Pour les véhicules à trois roues, l'auteur s'est limité à ceux ayant les apparences d'une automobile, avec un siège, un volant, et en excluant ceux dotés d'une selle et d'un guidon. Les voitures de course construites pour les épreuves sur circuit et ne pouvant pas emprunter la voie publique sont exclues. 

Georgano n'a eu ni l'ambition ni la place pour citer chacun des modèles fabriqués par les différentes firmes mentionnées. Pour les constructeurs dont l'histoire est longue, l'auteur s'est limité à préciser les principales évolutions techniques proposées.
 

Les plus

Mise en page simple et accessible
Le Georgano est l'ouvrage de référence indiscutable
C'est une encyclopédie, pas un livre de chevet. Elle vous sera d'un grand secours si vous cherchez à identifier une marque, et vous permettra de prendre appui sur quelques informations de base pour développer vos recherches
 

Quelques regrets

Les regrets sont surtout inhérents à la forme de l'ouvrage, pas au travail réalisé
L'absence de plan pour les assez longs développements sur les grandes marques rend souvent malaisée la recherche de l'information désirée
Le peu de photo au regard du volume de texte ne permet pas de donner plus de sens à celui-ci
Pour les grandes marques, la concision des textes à imposé quelques raccourcis
Ce n'est pas de la littérature, mais plutôt un dictionnaire spécialisé, avec des textes parfois peu digestes
 

A noter

L'auteur remercie et cite 29 personnes qui ont collaboré à cet ouvrage. La majorité sont Britanniques. On note cependant la participation du français Lucien Loreille. Le texte pour chaque marque est signé d'un auteur par ses initiales. La liste des auteurs figure au début de l'ouvrage.

La première édition date de 1968. Une deuxième édition a été mise à jour en 1975. L'édition présentée ici, la troisième, date de 1982.

Le premier travail d'envergure sur ce thème a été réalisé par George Ralph Doyle (1890-1961) à qui Georgano rend hommage dans cette encyclopédie. Doyle a été le premier à dresser la liste complète des noms et adresses des fabricants d'automobiles du monde entier. Son ouvrage, The World's Automobiles, publié d'abord en nombre limité, a suscité l'intérêt d'innombrables fervents de l'automobile. Sans le travail de Doyle, Georgano déclare qu'il lui aurait été impossible de mener à bien la rédaction de cette encyclopédie.

Georgano fait aussi référence en préambule de son ouvrage aux travaux de John Pollitt (1892-1958), l'un des plus consciencieux historiens de l'automobile. Celui-ci, après son départ à la retraite de la société Rover en 1945, a consacré tout son temps à des recherches sur l'histoire des marques automobiles, qu'il a consigné avec précision par écrit dans des fichiers. Ceux-ci ont été mis à disposition de Georgano. 

Afin de contenir cette somme d'informations dans un seul ouvrage, l'auteur s'est imposé des limites. Les paragraphes pour chaque marque sont par conséquent volontairement réduits en taille. Les textes vont droit au but, sans définition du contexte.

A la fin de l'ouvrage, un index précise la liste des fabricants de pièces, et les pages dans lesquelles ils sont cités. Ainsi par exemple, si le lecteur souhaite connaître la liste des constructeurs utilisant une mécanique White & Poppe, cette société est répertoriée 27 fois dans l'ouvrage.

Depuis cette bible, aucun auteur ni aucune maison d'édition n'a relevé un tel défi, du moins avec ce niveau d'exigence.

Retour au sommaire de Bibliothèque - Retour au sommaire du site